Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Phénomènes inexpliqués
Philadelphia experiment (1re partie)
Publié dans Info Soir le 06 - 12 - 2005

Que s'est-il passé, en 1943, au large des côtes américaines ? Que tentait la Navy sur un de ses destroyers ? Une étonnante aventure aux frontières de la science-fiction et de la parapsychologie appliquée.
L'histoire commence avec Morris Ketchum Jessup, un scientifique s'intéressant à de nombreux sujets. Dans les années vingt, Morris K. Jessup enseignait l'astronomie et les mathématiques à l'université Drake, dans l'Iowa, et à l'université du Michigan. Après avoir soutenu sa thèse de doctorat, il poursuivit des recherches qui aboutirent à la découverte de plusieurs étoiles doubles cataloguées par la suite par la Royal Astronomical Society. Jessup passa également beaucoup de temps à l'étude des ruines Maya et Inca. Il en conclut que de tels monuments ne furent érigés qu'à l'aide d'une technologie supérieure venue d'un autre monde. Jessup dut abandonner ses recherches par manque d'argent. Il retourna aux Etats-Unis où il commença à travailler sur la question des ovnis, le premier des quatre livres qu'il écrivit sur le même sujet. Tout au long du livre, Jessup demandait à ses lecteurs qu'ils fassent pression sur leurs représentants politiques pour que ceux-ci exigent que des recherches sérieuses soient poursuivies sur la théorie du champ unifié, un problème auquel Einstein consacra les dernières années de sa vie. Jessup pensait que l'étude de cette théorie fournirait la réponse au problème de la source d'énergie utilisée par les ovnis.
Le 13 janvier 1956, Jessup reçut la première des deux lettres écrites par un lecteur qui signait Carlos Miguel Allende ainsi que Carl M. Allen. Dans ces lettres décousues, pleines de fautes d'orthographe, Allende mettait Jessup en garde contre son intérêt croissant pour la théorie du champ unifié. Il affirmait que la marine américaine avait appliqué, en 1943, cette théorie : lors d'une expérience, un bateau fut rendu invisible pendant quelques instants, ce qui provoqua de graves traumatismes parmi l'équipage. Jessup répondit à la lettre d'Allende en demandant des détails supplémentaires. Allende ne pouvait pas donner plus de renseignements.
Allende a raconté qu'en 1843 un certain Dr Franklin Reno travailla à l'application de la théorie du champ unifié d'Einstein : la Navy utilisa ces travaux pour réaliser une expérience étonnante, lors de laquelle «l'USS Eldridge» et tout son équipage furent rendus invisibles. Cette expérience fut conduite en mer en octobre 1943. Allende y assista à bord du vapeur «Andrew Furuseth». Il rapporta que «L'Eldridge» baignait dans un étrange champ de forces qui couvrait 90 mètres de part et d'autre du bateau. «Je n'ai en réalité étendu le bras dans ce champ que jusqu'au coude.» (à suivre...)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.