L'art de la confusion.    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Yacine Mahideb. Poète : Des mots pour panser des blessures    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Issiakhem de A à Z    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Le FLN part en favori    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    La revanche des riches    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    Bouchareb ne va pas durer longtemps    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Hydrocarbures : Sonatrach et la compagnie russe Transneft signent deux contrats    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crise / MC Oran
Les joueurs menacent Djebbari
Publié dans Info Soir le 08 - 05 - 2007

Embarras n Au sein de la formation d'El-Hamri, les années se suivent et se ressemblent. Outre le parcours mi-figue, mi-raisin, le problème pécuniaire est devenu aussi l'autre mauvaise habitude du club.
N'ayant pas perçu leur dû et ne vivant que de promesses de la direction à sa tête le président Youcef Djebbari, les joueurs du Mouloudia d'Oran ne savent plus à quel saint se vouer.
C'est ainsi qu'on a appris que les joueurs comptent passer à l'action et menacent pour cela d'entamer une grève juste après le prochain match face à l'USM Blida, ce jeudi, pour revendiquer leur argent et par là même désapprouver leur président qui ne cesse de leur faire des promesses sans lendemain, notamment pour ce qui est de leur deuxième tranche.
? cet effet, les coéquipiers de Berradja menacent de boycotter les matches qui leur restent à disputer s'ils ne sont pas régularisés dans les plus brefs délais. La situation dans laquelle se trouvent les joueurs embarrasse certes les fans hamraoua, mais voient d'un mauvais œil, les menaces de boycott de la compétition sachant que c'est la vie du club qui est en jeu.
Le Mouloudia d'Oran est devenu depuis quelques années un club quelconque qui se contente de faire de la figuration en compétitions nationales. Pourtant, par le passé et pour ceux qui ont la mémoire courte, le club d'El-Hamri n'est jamais sorti bredouille au terme de chaque saison. Car, à défaut d'un sacre ou autres distinctions à l'échelle arabe, le MCO terminait à chaque fois parmi les trois meilleurs en championnat et décrochait des billets qui lui permettaient de participer à des compétitions internationales. Cela dit, les moments de crise que traverse actuellement le MCO, risquent de provoquer l'implosion au sein de la maison. Car, au lieu de se montrer près des joueurs pour les soutenir moralement et les rassurer, Youcef Djebbari a préféré prendre du recul et fuir la pression du club. Le boss des Hamraoua se trouve, dit-on, en vacances à l'étranger, laissant les joueurs livrés à eux-mêmes ! Ces derniers sont déterminés à gagner face à l'USMB dans un match à six points pour assurer définitivement son maintien et avoir ensuite une autre explication avec la direction. Par ailleurs et selon notre source, plusieurs joueurs auraient décidé de quitter le club en fin de saison en raison du mauvais comportement des responsables qui ne cherchent, en fait, que leurs intérêts.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.