BANQUE D'ALGERIE : De nouveaux billets de 500 et 1000 Dinars    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Tiasbanine, un plat convivial de saison    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    L'ornière de la violence    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Ould Abbès dégagé ?    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    La folie des sénatoriales    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Consolidation de la démocratie participative    Enigme et interrogations    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mon beau pays
Aïn Madhi (I)
Publié dans Info Soir le 26 - 01 - 2008


Aïn Madhi, qasr situé à 66 km à l'ouest de Laghouat, dans une plaine au niveau inférieur du djebel Amour. Deux Aïn Madhi se côtoient : l'ancien qasr, ou le premier Aïn Madhi, édifié au XIIe siècle de l'ère chrétienne et qui est, aujourd'hui déserté, et le Aïn Madhi nouveau, de construction plus récente. Des travaux de rénovation sont aujourd'hui entrepris avec l'objectif de repeupler l'ancien qasr. Le Aïn Madhi historique est une ancienne forteresse, comme il en existe beaucoup dans le désert où il faut constamment se défendre contre les pillards. Il possédait une muraille percée à l'origine de deux portes : Bâb El-K'bir, la Grande-Porte, et Bâb El-S'ghir, le Petite-Porte, auxquelles on a ajouté, plus tard, une troisième porte : El Bâb ech-Charqui, la Porte-Orientale. L'enceinte se répartit en habitations, en casernement, en mosquées et en zaouias. Il n'y avait qu'une seule mosquée, le Masdjid al Atiq (l'Antique Mosquée), puis une seconde mosquée a été construite, au temps des Tidjani. Ces zaouias, au nombre de trois, étaient non seulement des lieux d'apprentissage religieux, mais aussi de véritables établissements hôteliers où on recevait les étudiants, où on mangeait... Dans ces zaouias, on faisait également des retraites spirituelles.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.