Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Liverpool: l'hommage de Klopp à Maradona    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Entre avancées et entraves    «Nous avons un groupe homogène»    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAN 2008 / Un certain regard
Le défi de Nouzaret
Publié dans Info Soir le 03 - 02 - 2008


S'il y a un homme que les Algériens, et plus particulièrement les supporters du Mouloudia d'Alger ont vraiment pris en sympathie malgré son caractère bouillonnant, c'est bien Robert Nouzaret l'actuel sélectionneur du Sily National de Guinée qui s'apprête dès ce soir à affronter le grand favori de l'édition ghanéenne, la Côte d'Ivoire, qui n'est autre que son ancienne sélection dont il a façonné en grande partie l'équipe. Il aurait pu d'ailleurs se retrouver à la place de Gérard Gili et même de son prédécesseur Stlieke, mais des problèmes avec la fédération ivoirienne l'ont conduit à aller exercer son métier ailleurs. Ce soir, il sera à la tête d'une équipe guinéenne qui sera privée de son meneur de jeu Pascal Feindouno, suspendu par la CAF et qui consommera face aux coéquipiers de Drogba son second et dernier match de suspension. Nouzaret aura, en revanche, l'avantage de connaître un peu mieux la plupart des joueurs ivoiriens qu'il a eus sous la main et dont il a lancé certains en sélection. Une rencontre particulière pour l'ex-entraîneur du Mouloudia d'Alger que beaucoup regrettent encore et que la gestion du Dr Messaoudi, l'ancien président du Doyen, a contraint à plier bagage. À la veille de ce grand rendez-vous, Nouzaret affiche beaucoup d'optimisme, lui qui avait déclaré qu'il irait jusqu'en finale avec la Guinée. Sa connaissance de l'adversaire est, selon lui, un atout indéniable, mais c'est son équipe qui l'intéresse le plus d'autant qu'il ambitionne de contrecarrer tous les pronostics qui annoncent déjà une qualification des Ivoiriens. Connaissant l'homme et sa capacité de galvaniser ses joueurs, Nouzaret va jouer sur cette fibre de «faible» pour les galvaniser afin de tenir la dragée haute à une flamboyante équipe des Eléphants. Nouzaret prépare, dit-on dans les coulisses, une bonne surprise à son compatriote Gérard Gilli et compte énormément sur l'adhésion de ses joueurs pour mener à bien la stratégie qu'il a concoctée en prévision de ce match, sachant que l'absence d'un Feindouno est un sérieux handicap pour son team. Mais encore une fois, Nouzaret veut tirer profit de cette défection pour motiver les autres éléments, qui sont aussi talentueux et de grande qualité, à se surpasser et à offrir une place dans le carré magique à leur coéquipier suspendu.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.