Le procès au tribunal de Sidi M'hamed    FLN: 18 Membres du comité central exclus du parti    Tebbi et la pandémie    Les nouvelles approches de Benabderrahmane    Le gouvernement sur la corde raide    Les explications du docteur Kerrar    Entretiens de Lamamra au Caire et à Tunis    15 Militaires tués et 6 portés disparus après une attaque terroriste    Ghannouchi entre malaises et incohérences    Records et Chine en or    Les Américaines stoppées    Faute de vent, les finales reportées    L'aveu d'échec de Benbouzid    Le mis en cause condamné à 6 mois de prison avec sursis    Déclaration hebdomadaire de stock obligatoire    «Errances»: un voyage mythique    Une icône qui a marqué son temps    "Il n'y a aucune pénurie sur la farine et la semoule"    38 décés et 1.358 nouveaux cas en 24 heures    Hachemi Chérif, Précurseur et architecte de la double rupture !    Ouverture du procès de l'ancien wali de Tipasa Moussa Ghellai    Laouafi rejoint l'ES Sahel pour trois saisons    Guterres insiste sur le retrait de tous les mercenaires    89 terroristes abattus au Sinaï    CES PRODUITS EMERGENTS QUI BOOSTENT LES EXPORTATIONS    L'homme qui offre une bouffée d'oxygène    Confinement, plusieurs interpellations    L'AFFAIRE ENTRE LES MAINS DE LA JUSTICE    Le Maroc piétine la légalité internationale depuis des décennies    Lahoulou n'ira pas en finale    À Broadway, vaccination et masques obligatoires à la reprise    UNE DOUBLE CULTURE AU SERVICE DU REFORMISME    Chlef perd une mémoire, un repère et une conscience    Zinedine Ferhat joue contre Dijon    Bras de fer au barreau d'Alger    Ce qui nous a frappés ce dimanche    Enquête aux origines du mouvement national    Comment récupérer de l'argent pour respirer    JS Kabylie – NC Magra, pas avant le 10 août    Tiaret: 18 morts du Covid en deux jours    Aucun dégât matériel enregistré: Incendie aux Falaises    Richesses humaines ensevelies    "Nous respectons la souveraineté de la Tunisie et sommes solidaires avec son peuple"    Le plan d'action à l'ordre du jour    "L'objectif premier est de combattre la bureaucratie"    Une autre manoeuvre du roi du Maroc    Une figure de la musique andalouse s'éteint    Retrait de l'accréditation à la chaîne TV El Arabia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vie des clubs MC Alger / Les supporters réagissent
«On ne remet pas le sigle du MCA dans une cantine !»
Publié dans Info Soir le 11 - 06 - 2008

Discorde n La remise du sigle du MCA par Sonatrach à la Direction de la jeunesse, des sports et des loisirs (Djsl) d'Alger continue de faire des vagues au sein de la famille mouloudéenne.
Cette fois, ce sont d'anciens dirigeants et des supporters qui réagissent. Ce sont des supporters remontés et décidés à ne pas se laisser faire qui se sont rapprochés de notre rédaction pour exprimer leur ras-le-bol devant la situation qui prévaut en ce moment au sein du doyen des clubs algériens, avec cette affaire de remise du sigle du MCA aux anciens dirigeants d'avant la réforme de 1977, mais qui ne s'est pas faite, selon eux, dans les règles. «Désolés, mais on ne remet pas le sigle du MCA dans une cantine !», ont renchéri les supporters d'un ton exaspéré suite aux événements qui ont suivi cette annonce.
«En 1977, Sonatrach avait reçu les clés du club lors d'une cérémonie officielle dans un cadre protocolaire digne du rang du Mouloudia, malheureusement cela n'a pas été le cas cette fois pour la restitution. A peine si on ne remettait pas ce sigle dans la rue ! De plus, Sonatrach avait reçu ce sigle des mains des dirigeants du club, alors pourquoi le remet-elle à un simple représentant de la tutelle ?» Tous ceux qui ont voulu s'exprimer sur le sujet se sont dit déçus de l'attitude de Mohamed Djouad, le président du MCA 13 sections sportives, devenu Groupement sportif des pétroliers (GSP), qui s'est empressé de faire les choses de cette manière. Par ailleurs, ce groupe de supporters a tenu à apporter son soutien à Abdelkader Drif dans sa quête de refonder le club et de le remettre sur les rails de la légalité, voire de la légitimité.
Ce qui explique leur opposition à Rachid Marif, le président de l'association El-Mouloudia, rentré, hier, d'Italie pour, justement, s'enquérir de cette situation, et ses desseins de remettre en question cette démarche. Ils accusent celui-ci de vouloir démolir le MCA après l'avoir mené à la dérive depuis sept ans. Cela dit, d'autres supporters ont contacté la rédaction d'Infosoir pour crier leur colère contre cette guerre de leadership que se livrent Drif et Marif par associations et groupes d'influence interposés. «Ce ne sont que deux anciens dirigeants qui ont, à un moment ou un autre de la longue vie du Mouloudia, servi le club et se sont servis de lui pour se faire une réputation.
Cela ne leur donne aucune légitimité pour mener ce club à la dérive à travers leur ego et leur esprit de mégalos», s'écrient ces fans. Et c'est dans ce même sillage que Abdelkader Kribi, ancien athlète et ex-dirigeant du MCA et un de nos fidèles lecteurs, a voulu tirer la sonnette d'alarme à travers un courrier qu'il nous a fait parvenir et dont on publie une bonne partie. C'est un véritable appel du cœur qu'il lance aux dirigeants, notamment à Drif et Marif, pour faire preuve de sagesse afin d'éviter au Doyen l'irréparable. Parole aux Mouloudéens.
Le communiqué de soutien
Les supporters du MCA ont accueilli avec soulagement la décision des pouvoirs publics de restituer le sigle du Mouloudia aux anciens dirigeants d'avant la réforme de 1977. Cette sage décision a fait l'unanimité dans les rangs des supporters, car c'est la seule solution à même de rendre au club sa légitimité et lui permettre de retrouver la légalité. Personne d'autre, hormis M. Abdelkader Drif en sa qualité d'ancien président de la section football et le bureau qui la composait, n'est habilité à récupérer le sigle MCA. Malheureusement, nous constatons que les grandes manœuvres de déstabilisation de certains membres de l'association El-Mouloudia ont commencé ; ceux-là mêmes qui ont mené le club à la dérive.
Nous, fidèles supporters du MCA, implorons M. Rachid Marif d'arrêter son entreprise de démolition du Mouloudia et de laisser les authentiques et légitimes Mouloudéens œuvrer pour la renaissance du grand Mouloudia.
Un groupe de supporters :
AOMAR Abdi - BOURAOUI Lotfi - SALAH Zoheir - ALAB Rabah - KADI Mohamed - LOUNAS Mohamed - BELASLA Kamel - BELASLA Amar - TAOUCI Kamal - MAANE Rabah - IDOUI Abdelghani - SAADI L'hocine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.