Real : Hazard sanctionné par Zidane ?    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    Haltérophilie : Ahmed Tarbi n'est plus    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vie des clubs MC Alger / Les supporters réagissent
«On ne remet pas le sigle du MCA dans une cantine !»
Publié dans Info Soir le 11 - 06 - 2008

Discorde n La remise du sigle du MCA par Sonatrach à la Direction de la jeunesse, des sports et des loisirs (Djsl) d'Alger continue de faire des vagues au sein de la famille mouloudéenne.
Cette fois, ce sont d'anciens dirigeants et des supporters qui réagissent. Ce sont des supporters remontés et décidés à ne pas se laisser faire qui se sont rapprochés de notre rédaction pour exprimer leur ras-le-bol devant la situation qui prévaut en ce moment au sein du doyen des clubs algériens, avec cette affaire de remise du sigle du MCA aux anciens dirigeants d'avant la réforme de 1977, mais qui ne s'est pas faite, selon eux, dans les règles. «Désolés, mais on ne remet pas le sigle du MCA dans une cantine !», ont renchéri les supporters d'un ton exaspéré suite aux événements qui ont suivi cette annonce.
«En 1977, Sonatrach avait reçu les clés du club lors d'une cérémonie officielle dans un cadre protocolaire digne du rang du Mouloudia, malheureusement cela n'a pas été le cas cette fois pour la restitution. A peine si on ne remettait pas ce sigle dans la rue ! De plus, Sonatrach avait reçu ce sigle des mains des dirigeants du club, alors pourquoi le remet-elle à un simple représentant de la tutelle ?» Tous ceux qui ont voulu s'exprimer sur le sujet se sont dit déçus de l'attitude de Mohamed Djouad, le président du MCA 13 sections sportives, devenu Groupement sportif des pétroliers (GSP), qui s'est empressé de faire les choses de cette manière. Par ailleurs, ce groupe de supporters a tenu à apporter son soutien à Abdelkader Drif dans sa quête de refonder le club et de le remettre sur les rails de la légalité, voire de la légitimité.
Ce qui explique leur opposition à Rachid Marif, le président de l'association El-Mouloudia, rentré, hier, d'Italie pour, justement, s'enquérir de cette situation, et ses desseins de remettre en question cette démarche. Ils accusent celui-ci de vouloir démolir le MCA après l'avoir mené à la dérive depuis sept ans. Cela dit, d'autres supporters ont contacté la rédaction d'Infosoir pour crier leur colère contre cette guerre de leadership que se livrent Drif et Marif par associations et groupes d'influence interposés. «Ce ne sont que deux anciens dirigeants qui ont, à un moment ou un autre de la longue vie du Mouloudia, servi le club et se sont servis de lui pour se faire une réputation.
Cela ne leur donne aucune légitimité pour mener ce club à la dérive à travers leur ego et leur esprit de mégalos», s'écrient ces fans. Et c'est dans ce même sillage que Abdelkader Kribi, ancien athlète et ex-dirigeant du MCA et un de nos fidèles lecteurs, a voulu tirer la sonnette d'alarme à travers un courrier qu'il nous a fait parvenir et dont on publie une bonne partie. C'est un véritable appel du cœur qu'il lance aux dirigeants, notamment à Drif et Marif, pour faire preuve de sagesse afin d'éviter au Doyen l'irréparable. Parole aux Mouloudéens.
Le communiqué de soutien
Les supporters du MCA ont accueilli avec soulagement la décision des pouvoirs publics de restituer le sigle du Mouloudia aux anciens dirigeants d'avant la réforme de 1977. Cette sage décision a fait l'unanimité dans les rangs des supporters, car c'est la seule solution à même de rendre au club sa légitimité et lui permettre de retrouver la légalité. Personne d'autre, hormis M. Abdelkader Drif en sa qualité d'ancien président de la section football et le bureau qui la composait, n'est habilité à récupérer le sigle MCA. Malheureusement, nous constatons que les grandes manœuvres de déstabilisation de certains membres de l'association El-Mouloudia ont commencé ; ceux-là mêmes qui ont mené le club à la dérive.
Nous, fidèles supporters du MCA, implorons M. Rachid Marif d'arrêter son entreprise de démolition du Mouloudia et de laisser les authentiques et légitimes Mouloudéens œuvrer pour la renaissance du grand Mouloudia.
Un groupe de supporters :
AOMAR Abdi - BOURAOUI Lotfi - SALAH Zoheir - ALAB Rabah - KADI Mohamed - LOUNAS Mohamed - BELASLA Kamel - BELASLA Amar - TAOUCI Kamal - MAANE Rabah - IDOUI Abdelghani - SAADI L'hocine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.