«Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Une aubaine pour Sonatrach    Le Maroc veut-il la guerre?    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Les engagements de Belabed    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Vingt médailles pour les Algériens à 24h de la clôture    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Saisie de 250 quintaux de son destinés à la spéculation illicite    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Le Président Poutine accuse les élites occidentales    Skikda Un incendie maîtrisé    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Lancement d'un programme d'appui spécifique au cinéma au théâtre et à la musique    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Maroc: trois morts par asphyxie dans un puits d'extraction de charbon au nord-est du pays    Judo / Jeux de la solidarité islamique 2022 : l'argent pour Asselah, le bronze pour Ouallal    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    La canicule continuera d'affecter l'Est du pays jusqu'à mercredi    Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    La faim plus menaçante    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Le vieux de mon village    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lutte antiterroriste
Un pacte entre les grandes religions
Publié dans Info Soir le 19 - 07 - 2008

Evénement n Une conférence s'est achevée, hier, vendredi, à Madrid sur un appel à un «accord international» pour combattre les «causes profondes» du terrorisme.
«Le terrorisme est un phénomène universel qui doit être combattu sérieusement, de manière juste et responsable, grâce à un effort international commun», dit le communiqué final de la conférence sur le dialogue entre religions, organisée depuis mercredi à l'initiative du roi Abdallah d'Arabie saoudite. «Cela requiert un accord international pour définir le terrorisme, et attaquer les causes profondes», pour atteindre «la stabilité dans le monde», poursuit le communiqué.
Le roi Abdallah, à la tête d'une monarchie ultraconservatrice guidée par le wahhabisme, doctrine rigoriste de l'Islam, avait inauguré mercredi cette conférence, invitant à un «dialogue constructif pour ouvrir une nouvelle page de réconciliation après tant de disputes» entre religions. Il faut trouver des «voies pour améliorer l'entente et la compréhension entre les peuples, malgré leurs différences d'origine, de couleur ou de langue», et «rejeter l'extrémisme et le terrorisme», selon le texte issu de trois jours de débats qui ont réuni quelque 200 personnes, dont des représentants des religions musulmane, chrétienne, juive ou bouddhiste.
Le cardinal Jean-Louis Tauran, responsable du Vatican pour le dialogue avec l'Islam, et le secrétaire général du Congrès juif mondial, Michael Schneider, ont aussi participé aux tables rondes qui ont abordé des sujets comme les restrictions au port du voile dans certains pays européens, le conflit israélo-palestinien ou les caricatures controversées de Mohamed (Qsssl). Mgr Tauran a relevé que la conférence avait «mis l'accent sur les principales convictions que nous avons en commun». Des théologiens participants avaient appelé jeudi à davantage d'égalité entre les hommes et les femmes, ces dernières ayant été «oubliées et marginalisées dans les religions». Selon le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, Abdullah Ibn Abdul Mohsin al-Turki, d'autres conférences vont être organisées sur le sujet afin d'assurer la «poursuite du dialogue». «Nous avons évoqué la possibilité d'en organiser une au Japon», a-t-il indiqué. A relever que le choix du lieu de la conférence, hors d'Arabie saoudite, a fait débat en Espagne. Selon le quotidien El Pais, cela a évité que les participants soient empêchés de pratiquer leur religion, l'Arabie saoudite étant le seul pays arabe à interdire sur son sol toute pratique religieuse autre que l'Islam. L'ambassadeur saoudien en Espagne, Saud bin Naïf, a fait valoir que ce pays était un choix «naturel», ayant accueilli pendant des siècles les trois grandes religions monothéistes, le christianisme, l'islam et le judaïsme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.