Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les citoyens d'Aïn Defla espèrent une élection sereine et les changeme
Après une campagne électorale un peu particulière
Publié dans La Tribune le 15 - 04 - 2014


Madani Azzeddine
Les 6 candidats se préparent désormais au verdict de l'urne. Jeudi soir, ça sera l'heure de vérité, laquelle permettra de connaître le futur président de la République. En effet, après la clôture de la campagne électorale dimanche dernier à minuit, les candidats attendent maintenant le résultat des efforts qu'ils ont déployés pour convaincre les électeurs pour aller voter d'abord et leur accorder leur voix ensuite. Ainsi, les permanences électorales des candidats profitent de ces jours qui nous séparent du rendez-vous électoral pour prendre un peu de recul permettant de reprendre des forces après avoir sillonné les quatre coins du pays, avant de se mobiliser le jour J.
Au niveau de la wilaya d'Aïn Defla, les candidats et leurs représentants ont eu des difficultés à attirer la population, laquelle s'est branchée beaucoup plus sur les différentes chaînes de télévision et la presse écrite ainsi que sur les informations diffusées par les radios nationale et régionale. Selon Ahmed, fonctionnaire, les citoyens ont préféré suivre les couvertures assurées par les différentes chaînes de télévision ainsi que les émissions des candidats et de leurs représentants. Toutefois, ils sont nombreux à dire que durant cette période seule la continuité peut faire face aux mutations enregistrées au niveau régional et international. C'est sans doute pour cela que les meetings animés au profit du candidat Abdelaziz Bouteflika par les membres de sa permanence ont attiré plus de citoyens par rapport aux autres candidats. Les citoyens, bien qu'occupés par les charges quotidiennes, ont cependant trouvé du temps pour assister aux meetings animés dans cette wilaya, même s'ils sont nombreux à dire que les contenus des discours sont souvent les mêmes.
«Les discours des candidats semblent un peu classiques, ils ne contiennent rien de nouveau», indique, pour sa part, Kamel, un autre citoyen qui s'est contenté de suivre les campagnes électorales des candidats à travers les médias. Selon notre interlocuteur, il y a beaucoup de ressemblances entre les programmes et certains ne présentent pas des alternatives et solutions à grand impact et à court terme comme par exemple le problème du marché informel, la gestion de la violence qui se généralise, le traitement de la question des dettes des commerçants accumulées durant la décennie noire... Les promesses faites semblent pour certains citoyens sans aucun effet car ce sont les mêmes qui ont été déjà faites à maintes reprises et n'ont jamais été honorées. Pour Khaled, certains candidats se sont habitués à faire des promesses mêmes si celles-là ne seront pas par la suite concrétisées sur le terrain parce que la situation actuelle ne le permet pas, les conditions ne sont pas réunies, les moyens ou les instruments ne sont pas disponibles.
Au final, il semble que la population a déjà fait son choix et elle le garde pour elle, choix qui sera exprimé le jour du scrutin. Il est à noter que les citoyens de cette wilaya, comme le reste à travers le pays, veulent voir une amélioration de leur vie sur plusieurs volets, en particulier sur le pouvoir d'achat, lequel concerne de larges couches de la société. Mais tout le monde s'accorde à dire qu'on attend surtout que l'élection présidentielle se déroule dans de bonnes conditions et qu'un avenir meilleur soit assurer pour le peuple algérien.
M. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.