Déconfinement: la reprise des activités économiques scindée en deux phases à partir du 7 juin    Manifestations aux Etats-Unis : une neuvième soirée plus calme,Trump critiqué pour sa gestion de la crise    L'Alliance libre européenne appelle le Maroc et l'UE à mettre fin à l'occupation du Sahara occidental    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Coronavirus: 98 nouveaux cas, 79 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Accord Opep+ : une action décisive afin d'empêcher un effondrement total du marché    Gaz: Sonatrach adapte sa stratégie pour faire face à la concurrence croissante du marché mondial    Les essais cliniques sur l'hydroxy-chloroquine repris: l'Algérie confortée dans sa position    Barça : Une inquiétude pour Lionel Messi ?    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Hommage à Guy Bedos : Il fera tordre de rire les anges    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Le Care critique les choix du gouvernement    Les travaux s'éternisent    Vers un intérimaire à la tête du MPA    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    L'épreuve    Naples : Le successeur de Koulibaly déjà identifié ?    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Plusieurs localités durement touchées    Projet d'évitement de la ville d'Azeffoun : Deux ans de travaux pour un tronçon de quatre km    Plus de 500 migrants bloqués au large de Malte    Des familles de victimes de la répression réclament justice    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Oulkhou : Recueillement à la mémoire de Tahar Djaout    Quatre réseaux de crime organisé transfrontaliers démantelés: 115 kg de kif, 58.602 comprimés psychotropes et 450 millions saisis    Trafic de drogue, 2 arrestations    Un déni français    Ce n'est pas à Sonatrach de repenser sa stratégie, c'est au HCE de le faire    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    Le ministère du Commerce dément    Détournement de foncier agricole et abus d'affluence : Hamel rejette toutes les accusations portées contre lui    ENVOI DE TROUPES DE L'ANP A L'ETRANGER : Laraba apporte des précisions    Allocution du président de la République devant les cadres et personnels de l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Il y a une volonté politique d'aller vers le transfert générationnel
Le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khomri, affirme :
Publié dans La Tribune le 29 - 09 - 2014

Il est nécessaire d'arriver à un stade avancé en matière d'écoute et d'implication des jeunes dans la vie publique, a affirmé, hier, le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khomri, sur les ondes de la Radio Chaîne 3. «Il faut qu'on arrive à une plus grande participation des jeunes à la vie publique. Mais cette participation ne doit pas se limiter seulement à l'exercice de la responsabilité, les jeunes doivent participer à la vie de la nation, à la vie de tous les jours, à travers les associations et les partis politiques. [...]. Il y a une volonté politique d'aller vers le transfert générationnel, mais
il faut que ce transfert se fasse dans la sérénité», dira M. Khomri.
Après avoir annoncé l'ouverture, hier au Palais des nations, pour deux jours, d'une rencontre nationale consacrée à la jeunesse, le ministre indiquera que l'objectif de cette conférence est de mettre en place une nouvelle stratégie axée sur l'écoute, la participation et l'ouverture. Elle consiste à «expliquer la nouvelle politique du secteur en matière d'information, de communication, d'écoute et de veille dans le milieu des jeunes, de tourisme de jeunesse et de promotion du partenariat avec la société civile et les opérateurs professionnels». La rencontre réuni des responsables de maisons de jeunes et l'ensemble des encadreurs et éducateurs. M. Khomri a estimé que les jeunes doivent s'impliquer.
«Notre jeunesse est moderne. Il faut ouvrir les débats avec les jeunes, et de manière organisée». Le ministre a révélé qu'en plus de la rencontre ouverte hier, «une série de rencontres auront lieu. Il y aura neuf conférences thématiques d'ici 2015». Insistant sur l'obligation d'aller vers les jeunes. M. Khomri a souligné qu'il est nécessaire que tous les secteurs unissent leurs efforts pour accompagner la jeunesse algérienne et être à son écoute.
Il a annoncé à ce propos dans une allocution prononcée à l'ouverture de la conférence dédiée à la jeunesse, la tenue, en novembre prochain, d'une conférence nationale économique et sociale, consacrée à la stratégie de prise en charge des préoccupations des jeunes en matière d'emploi et d'insertion. «Une consultation nationale crédible et ouverte à l'ensemble des acteurs politiques et sociaux sera organisée, avec la participation de larges tranches de jeunes et la contribution du mouvement associatif», a indiqué M. Khomri, qui a souligné
que les conclusions de cette consultation que le Conseil national économique et social accompagnera seront soumises au Parlement pour examen et adoption. Il précisera que la commission chargée de la préparation de cette conférence entamera ses travaux le 13 octobre prochain et sera composée de représentants de 23 ministères, d'institutions concernées par les mécanismes de soutien à l'entrepreneuriat, l'emploi et l'insertion des jeunes, d'organismes
d'expertise et du mouvement associatif activant dans le domaine de la promotion de l'emploi et de l'insertion des jeunes. M. Khomri insistera toutefois pour souligner qu'il faut «éviter toute instrumentalisation et toute utilisation politicienne des problèmes des jeunes».
D'autre part, être à l'écoute de la jeunesse, c'est aussi la préserver de plusieurs fléaux qui rongent notre société, à commencer par la drogue et la violence qui prennent de l'ampleur. Il faut également préserver la jeunesse contre le fléau du terrorisme. Le phénomène de la violence est dû à l'exclusion et la déperdition scolaire, selon le ministre. C'est aussi l'une des séquelles de la décennie noire, dira-t-il. Au sujet de la lutte contre la drogue, le ministre a révélé la tenue d'un «grand congrès» sur les phénomènes de la drogue et de la violence, sans pour autant donner une date précise de la tenue de ce congrès.
A. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.