A-t-on les moyens de bâtir une Algérie nouvelle et forte ?    Conférence de Berlin: mobiliser les efforts internationaux pour régler la crise en Libye    MONOXYDE DE CARBONE : 30 morts depuis début janvier    Air Algérie menacée par des compagnies françaises !    Vers un mouvement dans le corps des walis ?    GRANDE MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur n'est pas candidat au CFCM    Ould Abbès plaide la folie    NAAMA : Saisie de 3,5 kg de kif traité à Moghrar    EN L'ESPACE DE 3 JOURS : Plus d'une centaine de harraga interceptés    ARCHIVES NATIONALES : Colloque national sur la procédure de communication    L'ancien journaliste de l'APS, Abdelkrim Hamada, inhumé au cimetière d'El-Kettar    Discours haineux et régionalistes sur les réseaux sociaux: Mise en garde des spécialistes    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    Large vague d'indignation    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Almas négocie avec Taoussi    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Yaïche tire la sonnette d'alarme    Les explications sur le cas Belkaroui    JSK : Velud s'en va    FFS : la réconciliation compromise ?    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    Le directeur du Sheraton d'Alger en détention à El-Harrach    Le Président Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    La guerre des «boutons»    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Arrestation de 7 individus    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Souk-Ahras accueille la première édition    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une clôture en apothéose
9e Festival international de musique andalouse et des musiques ancienn
Publié dans La Tribune le 31 - 12 - 2014

Pour la cérémonie de clôture de la 9e édition du Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes, Festivalgérie, ce n'est autre que l'Ensemble national algérien de musique andalouse qui s'est produit lundi dernier sur la scène de la salle Ibn Zeidoune et cela dans une ambiance festive, marquée par la diversité et la richesse du patrimoine culturel algérien.
Durant plus de deux heures Samir Boukridira, à la direction artistique de l'Enama, et les 30 instrumentistes, issus des trois écoles de Tlemcen, d'Alger et de Constantine, ont ravi le public nombreux de la salle avec un
programme représentant leurs régions respectives.
Pour la première partie de la soirée, c'est Noubet raml el aachiya de Tlemcen qui a été présentée, avec notamment les belles prouesses vocales de Adnane Ferdedhab et El Hadi Sefraoui, qui ont offert aux mélomanes présents un florilège de pièces dans le registre Gharnati, par la suite, c'est Noubet h'sine de l'école d'Alger, qui a été entonnée, laissant intervenir, en solo, Lamia Madini à la voix suave, et le maître Mokdad Zerrouk au ton serein et pur.
La troisième et dernière partie de la cérémonie de clôture a été consacrée au Malouf et à la région de Constantine, avec l'exécution concluante de Noubet dhil et les interprétations remarquées de Abbas Righi, Malek Chelloug et Larbi Ghazel.
Les trois parties au programme ont dû être présentées sans les M'seddar, premier mouvement d'une Nouba qui se démarque des autres par sa lenteur rythmique et sa longueur poétique.
L'évocation par le chef d'orchestre de la fête du Mawlid Ennabaoui Echarif a donné lieu à une légère extension du répertoire, avec le Maddih Idha Dhaqa
Sadri, chanté en chœur dans le mode Sahli (Hraoui dans l'appellation constantinoise).
Auparavant, le Commissaire du 9e Festivalgérie, Aïssa Rahmaoui, évoquant dans sa synthèse la rencontre sur «La lutherie et la boyauderie en Algérie», a relevé «la nécessité d'inscrire le métier d'artisan luthier dans le canevas des différentes filières de la formation professionnelle». L'importance de permettre à ce métier «en voie d'extinction» de bénéficier du soutien du dispositif national d'aide à la création d'entreprise a également été
évoquée.
Pour ce faire, M. Rahmaoui a fait part de «la volonté du département de la culture à travailler conjointement avec les ministères de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme et celui de la Formation et de l'Enseignement professionnels». Par ailleurs, Meri Mounir et Mâalmi Ilhem, ont été respectivement récompensés, en début de soirée, du premier et deuxième prix du concours de violon alto, organisé en marge
du 9e Festivalgérie, Le 9e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes, Festivalgérie, tenu du 20 au 29 décembre, s'est achevé après dix jours de prestations artistiques, animées par les troupes de 13 pays (l'Egypte s'étant excusée de ne pouvoir assister).
W. S. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.