Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    Le projet de loi de finances complémentaire (PLFC 2020) adopté par l'APN    L'Algérie présidera le CPS de l'UA durant le mois de juin 2020    CONGRES DU PARTI FLN : Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau secrétaire général    DR ABDERRAHMANE MEBTOUL A RADIO FRANCE INTERNATIONALE-PARIS : Les conséquences sociales et économiques en Algérie de l'épidémie du coronavirus    COUR MILITAIRE DE BLIDA : Le président Tebboune nomme un nouveau procureur général    IMPACTEE PAR LA CRISE SANITAIRE : Les pertes d'Air Algérie estimées à 3500 milliards de centimes    PLAGE DE SIDI EL MEJDOUB : Deux personnes sauvées d'une noyade certaine    MOSTAGANEM : Le wali interdit les baignades et l'accès aux plages    Coronavirus: 127 nouveaux cas,199 guérisons et 7 décès en Algérie durant les dernières 24h    Covid-19: lancement d'enquêtes épidémiologiques dans les wilayas aux taux élevés    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    On vous le dit    Révolution algérienne: les offensives du 20 août 55, un acte sauvagement réprimé dans le sang    Le gouvernement prêt à négocier avec les talibans    Maintien de la paix : Pékin promet une plus grande contribution    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Manifestation à Rome contre le gouvernement Conte    CAF : Ahmad Ahmad briguera un second mandat    FAF : Réunion du bureau fédéral aujourd'hui    Nouveau coup de filet à El-Kseur    Accusations de prévarication : La BAD temporise malgré l'appel    Impact de la Covid-19 : Quand l'industrie de l'aérien bat de l'aile    "Le Hirak raconte le rêve contrarié d'un peuple"    Un maghrébin au long cours    Ghardaïa: arrestation de dix présumés "coupeurs de route" à Hassi-Lefhal    Epidémie du Covid-19 à Béjaïa : Le CHU gère son espace    Souk Ahras : La fourrière pour 454 véhicules    Washington signe la fin de sa relation avec l'OMS    Six ouvrages pour dire la tragédie nationale    Maison de la culture Ali Zamoum : Un concours de théâtre pour les familles    Mercato en Europe Une nouvelle donne pour les clubs    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    BRAS D'HONNEUR    Géopolitique et champ d'action militaire    Hommage à Michel Seurat    MC Oran: Hyproc au secours du Mouloudia    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    Kamel Daoud : l'arbre aux fruits mûrs    L'infrangible lien…    Le Maroc rapatrie ses ressortissants bloqués en Algérie    La défense de Karim Tabbou refuse de plaider à distance    Des dérogations pour la diaspora algérienne ?    Les feuilles de l'automne    L'Algérie représentée au festival Docu-Med    Le théâtre, une thérapie libératrice de la peur et du stress    CC du FLN : le favori bloqué et accusé d'avoir le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'épopée de Constantine ce soir au Casif de Sidi Fredj
Célébration du 53e anniversaire de l'indépendance et de la fête
Publié dans La Tribune le 05 - 07 - 2015

A l'occasion de la célébration du 53e anniversaire de l'indépendance et de la fête de la jeunesse, l'Office national de la culture et de l'information (Onci) convie le grand public à assister au spectacle L'épopée de Constantine, aujourd'hui, en cette date hautement symbolique du 5 juillet à partir de 22h30 au Casif de Sidi Fredj.
En prévision de ce spectacle, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, et le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, ont assisté, dans la nuit de jeudi à vendredi passé, à un exercice de répétition de cette épopée rapporte l'APS.
Le ministre des Moudjahidine, qui avait assisté à la première présentation de cette épopée à la salle Ahmed bey de Constantine, a suivi avec beaucoup d'attention les répétitions regroupant près de trois cents comédiens participant à ce spectacle qui raconte l'histoire deux fois millénaire de la ville du Vieux Rocher, en alliant musique, chant, projection vidéo, théâtre et chorégraphie.
Mis en scène par Ali Aissaoui, sur la base d'un montage de textes de plusieurs universitaires constantinois et de poèmes de Omar El Bernaoui et de Mohamed Laïd Al-Khalifa, le spectacle retrace en plusieurs tableaux l'histoire de la ville des Ponts depuis l'époque amazighe en mettant l'accent sur ses étapes les plus marquantes.
Le ministre des Moudjahidine a tenu à féliciter les comédiens pour leur prestation durant cette répétition sur la scène du Casif, où il a posé avec eux pour une photo de famille, soulignant que «c'est une très grande épopée.
À travers vous, les gens, notamment ceux des générations montantes, prendront connaissance des différentes étapes qui ont fait la grandeur et la richesse de l'histoire de l'Algérie, et prendront conscience que l'indépendance du pays a été acquise de haute lutte après un lourd sacrifice», rapporte l'APS. Accessible uniquement sur invitation, la représentation d'un peu plus de deux heures se déroulera à Alger sans aucune modification par rapport à celle donnée à la salle Ahmed Bey de Constantine, selon les organisateurs.
Ce spectacle grandiose qui regroupe sur scène près de 450 artistes entre chanteurs, comédiens, et chorégraphes de 25 wilayas, sur une mise en scène de Ali Aïssaoui, est notamment marqué par l'utilisation pour la première fois de la technique d'imagerie 3D, qui confère une autre dimension dramatique au spectacle, créant une cohésion entre l'artiste et la scène.
En plus de l'emploi de nombreux effets spéciaux et autres procédés, dont la lumière, le texte de cette épopée a été écrit par cinq universitaires de Constantine, sous l'encadrement de Abdallah Hammadi, qui ont relaté l'histoire de la ville des Ponts suspendus, à travers cinq épopées distinctes, qui sont les périodes numide, byzantine, islamique, ottomane et française. Chaque période sera illustrée par une scène, comportant ses propres chorégraphies, chants et costumes.
Pour rappel le spectacle a été donné pour la première fois à Cirta, en ouverture, le 16 avril dernier, de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe 2015».
S. B./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.