La passion algérienne.    Real Madrid: Llorente part à l'Atletico (officiel)    Huis clos à l'entraînement d'hier : les vraies raisons    Louisa Hanoune reste en prison    Réouverture du dossier de l'autoroute Est-Ouest    À bas l'oligarchie !    La grande embrouille !    Les solutions en dehors de la justice    Amar Ghoul rattrapé par "son" autoroute    Petits rappels à l'attention lacrymale des Bekkayate d'ici !    La Russie et la Chine opposées à l'initiative américaine    Proposition de sortie de crise    Gaïd Salah met en garde les porteurs de l'emblème de l'amazighité    Que le spectacle commence !    Des referees européens pour superviser la VAR à partir du deuxième tour    Des finales disputées    Le procès Kamel Chikhi ajourné au 3 juillet    Deux cas de triche    Un mort et trois blessés dans un accident de la route    Un étudiant palestinien poignardé par son compatriote    L'affaire Tahkout devant la Cour suprême    Les salariés dans le désarroi    Un secteur en quête de professionnalisation    sortir... ...sortir... ...sortir...    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri convoqués par la justice    A votre bon cœur !    La taule à gogo    Assassinat du journaliste Jamal Khashoggi : Une experte des Nations unies demande une enquête sur le prince héritier saoudien    Une bien triste leçon égyptienne    Transport aérien: Le SNTMA parle de «climat de tension et d'injustice»    L'Autre football    Groupe A : Egypte-Zimbabwe, vendredi à 21h00: Les Pharaons pour confirmer leur statut    Un préjudice pour les communes et un danger pour les automobilistes: Vol des couvercles d'égouts sur la voie express    St Germain (Aïn El Turck): Des habitants dénoncent la cruelle déchéance de l'Esplanade du 5 juillet    El Kerma: Un réseau spécialisé dans le vol des pièces détachées démantelé    L'Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l'attaque des deux pétroliers en mer d'Oman?    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Coup d'envoi demain de la 32e édition    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'épopée de Constantine ce soir au Casif de Sidi Fredj
Célébration du 53e anniversaire de l'indépendance et de la fête
Publié dans La Tribune le 05 - 07 - 2015

A l'occasion de la célébration du 53e anniversaire de l'indépendance et de la fête de la jeunesse, l'Office national de la culture et de l'information (Onci) convie le grand public à assister au spectacle L'épopée de Constantine, aujourd'hui, en cette date hautement symbolique du 5 juillet à partir de 22h30 au Casif de Sidi Fredj.
En prévision de ce spectacle, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, et le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, ont assisté, dans la nuit de jeudi à vendredi passé, à un exercice de répétition de cette épopée rapporte l'APS.
Le ministre des Moudjahidine, qui avait assisté à la première présentation de cette épopée à la salle Ahmed bey de Constantine, a suivi avec beaucoup d'attention les répétitions regroupant près de trois cents comédiens participant à ce spectacle qui raconte l'histoire deux fois millénaire de la ville du Vieux Rocher, en alliant musique, chant, projection vidéo, théâtre et chorégraphie.
Mis en scène par Ali Aissaoui, sur la base d'un montage de textes de plusieurs universitaires constantinois et de poèmes de Omar El Bernaoui et de Mohamed Laïd Al-Khalifa, le spectacle retrace en plusieurs tableaux l'histoire de la ville des Ponts depuis l'époque amazighe en mettant l'accent sur ses étapes les plus marquantes.
Le ministre des Moudjahidine a tenu à féliciter les comédiens pour leur prestation durant cette répétition sur la scène du Casif, où il a posé avec eux pour une photo de famille, soulignant que «c'est une très grande épopée.
À travers vous, les gens, notamment ceux des générations montantes, prendront connaissance des différentes étapes qui ont fait la grandeur et la richesse de l'histoire de l'Algérie, et prendront conscience que l'indépendance du pays a été acquise de haute lutte après un lourd sacrifice», rapporte l'APS. Accessible uniquement sur invitation, la représentation d'un peu plus de deux heures se déroulera à Alger sans aucune modification par rapport à celle donnée à la salle Ahmed Bey de Constantine, selon les organisateurs.
Ce spectacle grandiose qui regroupe sur scène près de 450 artistes entre chanteurs, comédiens, et chorégraphes de 25 wilayas, sur une mise en scène de Ali Aïssaoui, est notamment marqué par l'utilisation pour la première fois de la technique d'imagerie 3D, qui confère une autre dimension dramatique au spectacle, créant une cohésion entre l'artiste et la scène.
En plus de l'emploi de nombreux effets spéciaux et autres procédés, dont la lumière, le texte de cette épopée a été écrit par cinq universitaires de Constantine, sous l'encadrement de Abdallah Hammadi, qui ont relaté l'histoire de la ville des Ponts suspendus, à travers cinq épopées distinctes, qui sont les périodes numide, byzantine, islamique, ottomane et française. Chaque période sera illustrée par une scène, comportant ses propres chorégraphies, chants et costumes.
Pour rappel le spectacle a été donné pour la première fois à Cirta, en ouverture, le 16 avril dernier, de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe 2015».
S. B./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.