Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cannabis, cocaïne et héroïne inondent l'Algérie
Des quantités effarantes de drogues saisies ces derniers mois
Publié dans La Tribune le 07 - 08 - 2016

Les quantités de drogues saisies ces dernières semaines sont effarantes. Il ne s'agit plus de kilos, mais de quintaux et de tonnes de résine de cannabis, d'héroïne et de cocaïne, qui sont saisies par les différents services de sécurité. Hier encore, les services de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya d'Alger ont saisi près de 73 kg de cannabis et procédé à l'arrestation de sept individus impliqués dans ce trafic.
Les quantités de drogues saisies ces dernières semaines sont effarantes. Il ne s'agit plus de kilos, mais de quintaux et de tonnes de résine de cannabis, d'héroïne et de cocaïne, qui sont saisies par les différents services de sécurité. Hier encore, les services de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya d'Alger ont saisi près de 73 kg de cannabis et procédé à l'arrestation de sept individus impliqués dans ce trafic. La veille, aux frontières Ouest, origine principale de cette substance prohibée, les éléments des Gardes-frontières relevant du Secteur opérationnel Bordj Akid Lotfi ont saisi une quantité s'élevant à 10 quintaux et 25 Kg de kif traité. La semaine dernière, plus précisément le 3 août, trois narcotrafiquants ont été appréhendés et plus de 16 quintaux de kif ont été saisis à Tindouf, Mascara et Tlemcen par les éléments des Gardes-frontières. Le même jour, les éléments de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la wilaya de Tébessa ont démantelé un réseau spécialisé dans la contrebande d'armes et de drogues activant au niveau international. L'opération avait permis la saisie d'une quantité importante d'armes et de 110 kilos de kif traité. Et comme les saisies de drogues sont devenues quasi-quotidienne, la veille encore, à savoir le 2 août dernier, plus de 14 quintaux de kif traité à Oran et Relizane ont été saisies par les sections de recherche de la Gendarmerie nationale. Le 1er août, c'est à nouveau une quantité de 3,5 quintaux de kif qui ont été saisis et deux narcotrafiquants arrêtés, toujours dans la wilaya d'Oran. Le 31 juillet, deux autres narcotrafiquants ont été arrêtés et une saisie de plus de 39 kg de kif traité a été effectuée à Oran, Aïn Témouchent et Tlemcen. Un jour avant, le 30 juillet, la gendarmerie a démantelé un réseau de trafic de cocaïne à Ain Türck (Oran) avec la saisie d'un kilo de cette substance et l'arrestation de sept individus. Cette bande agissait au niveau des plages utilisant des voitures de luxe et un jet ski pour transporter cette drogue par voie maritime à destination des boites de nuit situées à proximité des stations balnéaires. Les saisies énumérées, qui ne s'étalent que sur quelques jours uniquement, n'ont pour but que l'attestation du danger qui guette l'Algérie et sa jeunesse. Et malheureusement tout au long du mois de juillet et du mois de juin dernier, les services de sécurité n'ont eu de cesse de faire barrage au trafic de drogue : saisie de 2 quintaux de kif traité à Maghnia, démantèlement d'un réseau de trafic de drogue à Jijel, saisie de plus de 2 quintaux de kif traité à Oran, 4 quintaux à Tlemcen, 11 quintaux de kif traité à Béchar et sept kilos de cocaïne «pure» à Alger pouvant produire au moins 35 kilos de cette drogue dure. A toutes ces quantités citées et qui sont loin de représentées les quantités saisies et encore moins celles qui ont réussi à passer entre les filets de la sécurité, il faut ajouter plus de 38 tonnes de résine de cannabis, plus de 4 kilos de cocaïne et 2 kg d'héroïne qui ont été saisis par les éléments de la Police nationale durant les cinq premiers mois de 2016 dont plus de 77% à l'ouest du pays. S'ajoute également la saisie de plus de deux millions de comprimés psychotrope. En cinq ans, les services de sécurité ont saisi plus de 220 tonnes de résine de cannabis. Sa provenance est bien évidement le pays voisin de l'Ouest, comme l'a confirmé dans une conférence de presse, le commissaire principal, Djamel Guissoum, chef de service au Centre de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes à la Dgsn, en déclarant : «L'origine principale de ces drogues reste les frontières ouest du pays (…) Le Maroc dispose de 145 000 hectares qui produisent annuellement 5 000 tonnes de résine de cannabis.» Mal lotie avec un voisin cultivateur de drogue, l'Algérie n'a d'autre choix que de poursuivre sa lutte sans merci contre les narcotrafiquants et leur marchandise en provenance du Maroc.
H. Y.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.