LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    REMONTEE DES EAUX A ES-SENIA : Vers la réalisation de canaux de drainage vers la Sebkha    Real Madrid: Guardiola réagit à l'intérêt de Zidane pour Sterling    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Fédération des sports mécaniques face au défi de réussir la 2e édition
Rallye international d'Algérie
Publié dans La Tribune le 01 - 11 - 2016

Au total, 120 pilotes, dont 75 étrangers, se sont inscrits à cette course auto/moto qui enregistre aussi la participation de quelques camions et quads et dont la première étape est prévue aujourd'hui entre Biskra et Hassi-Messaoud. Elle sera suivie d'une course en forme de boucle à Hassi-Messaoud (2e étape), après quoi, la caravane se dirigera vers El-Goléa (3e étape), où elle effectuera une autre course en forme de boucle, et qui sera considérée comme la 4e étape de ce rallye
La Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) sera face au défi de réussir la 2e édition du rallye raid «Challenge Sahari international» (2 500 km) dont le coup d'envoi a été donné hier avec le déroulement de l'étape de liaison entre Alger et Biskra.
La première édition du rallye raid, disputée en 2015 et remportée par l'Algérien Fodil Allahoum, a été un fiasco, tant les lacunes étaient nombreuses, aussi bien sur les plan technique, logistique qu'organisationnel.
Un échec que la Fédération algérienne des sports mécaniques tient absolument à éviter lors de cette 2e édition. D'où sa décision de confier les aspects techniques et organisationnels à des professionnels.
Il s'agit de l'agence algéro-italienne «Arak Sport», représentée en Algérie par Mohamed El Ghouti qui a engagé sa propre réputation quant au succès de cette 2e édition du Challenge Sahari international.
Outre une équipe de 45 techniciens étrangers de renom, l'agence Arak Sport compte parmi ses rangs l'Italien Daniele Cotto, un vieux briscard, possédant plus de 40 ans d'expérience dans le domaine et auquel on doit entre autres le rallye des Pharaons (Egypte), qu'il a commencé à organiser en 1998.
«L'Algérie dispose déjà du plus gros des moyens nécessaires au bon déroulement du Challenge Sahari international, surtout avec l'implication des pouvoirs publics. La seule chose qui lui manque, c'est peut-être la présence de personnes habituées à faire ce genre de travail pour apporter leur savoir-faire, et nous sommes là pour ça», a-t-il indiqué.
Parmi les décisions prises par Arak Sport dans sa quête d'assurer un bon déroulement au rallye d'Algérie, le raccourcissement du circuit, passé de sept étapes à seulement cinq.
«Le circuit sur lequel se déroulera la compétition cette année est un peu plus court que celui de l'an dernier. Après étude de ce qui n'a pas marché lors de la précédente édition, nous l'avons modifié et amélioré, d'abord pour le confort des pilotes, mais aussi pour faciliter l'intervention des mécaniciens et des équipes médicales», a expliqué l'Italien.
«Il est de notre devoir de faire réussir ce rallye, pour donner une bonne image de l'Algérie, surtout que l'évènement sera suivi de très près par l'instance internationale», a insisté El Ghouti.
Le président de la Fasm, Chihab Baloul a pour sa part indiqué que «l'aspect sportif n'intervient qu'en 3e ou 4e position en termes de priorité», car le but de ce rallye est surtout de «promouvoir l'image du Sud algérien et d'y booster le secteur du tourisme».
Au total, 120 pilotes, dont 75 étrangers, se sont inscrits à cette course auto/moto qui enregistre aussi la participation de quelques camions et quads et dont la première étape est prévue aujourd'hui entre Biskra et Hassi-Messaoud.
Elle sera suivie d'une course en forme de boucle à Hassi-Messaoud (2e étape), après quoi, la caravane se dirigera vers El-Goléa (3e étape), où elle effectuera une autre course en forme de boucle, et qui sera considérée comme la 4e étape de ce rallye.
Par la suite, la caravane se dirigera vers Ghardaïa, pour la 5e et dernière étape, avant de revenir à Alger.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.