« Les partis de l'allégeance sont prêts à tout pour perpétuer le statu-quo »    Les douanes s'offrent un nouveau système d'information    À la recherche de la bonne stratégie    Installation d'un comité paritaire    La Russie continue de se renforcer dans l'Arctique    La formation de peinture à l'honneur    La JSK tombe à Ghris    La JSES et l'ICO connaissent leurs adversaires    Le doyen des nageurs d'Oran, le moudjahid Mohamed Benaboura, honoré    Des forestiers se rebiffent    Ta cervelle s'arrête, mon Jean-Jean !    Le cauchemar de nesrineLes intérêts supérieurs de Abdelkader Hammouche Le cauchemar de nesrine    Leçon de Corée    Lutte anti-terroriste en Afrique: Alger et Madrid réitèrent leur engagement    Mise en place de la DNCG: Une direction qui divise la FAF et les clubs    Bordj Badji Mokhtar: Des missiles sol-air et des obus de mortiers interceptés    Oran: 19 harraga, dont une femme de 54 ans, interceptés    Tamanrasset: Cinq personnes meurent carbonisées dans une collision    Pour mettre un terme à la gestion anarchique des parkings: Une commission pour récupérer près de 150 sites de stationnement illicites    Chlef: Ténès se souvient    Le débat est ailleurs    Lettre d'un jeune Algérien à «nos» députés    Le numérique s'invite au Salon du livre    Zeghnoun rejoint la JSM Skikda    AI appelle à rendre justice aux militants du mouvement Hirak dans le Rif    L'Algérie face aux nouveaux enjeux sécuritaires mondiaux    Les différentes mesures prises pour l'amélioration de l'attractivité insuffisantes    La Data à l'honneur du plus grand événement IT et de l'économie numérique en Algérie    Du nouveau dans l'aide à l'habitat    Placement de plus de 4.700 demandeurs d'emploi depuis janvier    183 Palestiniens arrêtés par les autorités israéliennes ces cinq derniers jours    Les arbitres des matchs des clubs algériens connus    «Surtout ne pas sous-estimer Ghriss»    Défendre la mémoire de nos chouhada !    Lancement de la première application électronique d'accès à la recherche en bibliothèque    Ouverture des journées nationales de la littérature    Une manifestation pour dénoncer l'arrivage d'une cargaison de phosphate sahraoui    Algérie-France : Clôture d'un jumelage institutionnel visant à asseoir un cadastre    Compétitions européennes interclubs : Deux affiches entre internationaux algériens    Amnesty international déplore l'absence d'un cadre juridique    Route Adrar-Tindouf : Rapprocher les wilayas et impulser la dynamique économique dans la région    Un élève hospitalisé à Tiaret    L'Université Sâad Dahleb de Blida évacuée    Le 15e Dimajazz du 18 au 22 décembre à Constantine    FLN : L'initiative de Bouchareb au point mort    Décès du vice-président de l'APW    Le devoir sacré de défendre et de renforcer l'unité nationale    C'est la guerre des mots    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie Télécom Satellite démocratise la connexion internet VSAT
Après le lancement de la géolocalisation et la télémétrie
Publié dans La Tribune le 02 - 06 - 2009

Bonne nouvelle pour les internautes. Algérie Télécom Satellite (ATS), une filiale du groupe Algérie Télécom, s'apprête à lancer une nouvelle offre VSAT d'ici l'année prochaine. Il s'agit du «VSAT résidentiel». Solutions d'accès Internet haut débit par satellite, fiable et économique, assurant partout un accès rapide avec des coûts maîtrisés, la connexion à Internet VSAT est la plus prisée par les internautes. Néanmoins, réservé jusque-là à des professionnels, le haut débit par satellite demeurait un luxe inaccessible pour le commun des amoureux du web en raison de son coût exorbitant. Nécessitant une antenne parabolique, dont le diamètre est inférieur à
3 mètres, et un démodulateur récepteur/émetteur, un modem, le VSAT coûte en moyenne entre 18 millions et 21 millions de centimes sans compter l'abonnement dont les tarifs varient selon le débit commandé. Aujourd'hui, ATS cherche à démocratiser le VSAT et permettre à des particuliers d'accéder à cette connexion haut débit qui fait tant défaut à la connexion terrestre ADSL, touchée de plein fouet par les déconnexions régulières. Pour ce faire, la couverture satellitaire en bande KA, qui permettra d'avoir un débit allant jusqu'à 30 Giga Bit, sera renforcée sur le territoire national grâce à un nouveau satellite de l'opérateur Eutelsat dont le lancement est prévu pour le mois de décembre, a-t-on appris hier de la part des responsables d'ATS qui ont organisé à l'hôtel Sofitel une journée pour la présentation et la démonstration de leurs solutions innovantes.
«En 2010, nous allons offrir aux particuliers un terminal VSAT, dont le prix oscillera entre 200 et 300 euros. L'abonnement pour un débit de 256 KPTS sera de 30 euros seulement», révèle à ce propos Mahiedine Maache, P-DG d'ATS. Ainsi, avec une installation VSAT pour 2 à 3 millions de centimes et un abonnement à moins de 3 000 DA, il s'agit bel et bien d'une affaire en or qui fera, sans nul doute, le bonheur de nos internautes. Si dans un premier temps, le nord-ouest du pays abritera le lancement de cette offre, l'extension de la couverture satellitaire permettra, par la suite, aux internautes des autres régions du pays de bénéficier d'une connexion haut débit à moindre coût.
Le VSAT qui se démocratise en Algérie, c'est là un véritable cap que nous venons de franchir dans le développement des TIC.
Sur un autre chapitre, lors de la journée d'hier, le P-DG d'ATS a annoncé le lancement officiel des solutions de la géolocalisation et la télémétrie. Effectuée grâce à une simple adresse IP, via le Net, la géolocalisation est utilisée pour des applications de gestion de flottes et de véhicules. Ce système peut permettre à une entreprise de facilement gérer sa flotte, et ce grâce à un logiciel prévu à cet effet. Une autre application de ce concept est la sécurisation des véhicules. Lorsque le système est installé dans le véhicule, on peut y visualiser en temps réel sa position. De plus, avec l'aide de capteurs placés à l'intérieur de l'habitacle, le propriétaire du véhicule peut être alerté à tout moment en cas de vol, d'effraction, ou encore de déplacement du véhicule. Jusqu'à aujourd'hui, 3 entreprises, dont Logi Trans, une filiale de la SNTR, ont fait appel à ce service proposé par ATS. Des pourparlers sont en cours avec d'autres entreprises, institutions publiques et des services de sécurités pour l'utilisation des services Géolocalisation. Quant à la télémétrie, technologie consistant à recueillir des données et à les transmettre à distance au moyen d'un équipement électronique, elle est également commercialisée depuis peu et intéresse vivement les entreprises pétrolières activant dans le sud du pays.
Enfin, ces nouvelles solutions consolideront davantage le leadership d'ATS sur le marché national.
A. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.