Ouyahia et Sellal condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme    Benflis répond au procureur de la République    Banques De nouveaux P-DG à la tête de la BEA et de la BNA    Election présidentielle du 12 décembre Le scrutin constitue l'étape pour l'édification de l'Etat de Droit    Taleb Ibrahimi, Benbitour, Rahabi et autres personnalités appellent à ne pas empêcher les Algériens de voter    Tout est fin prêt    Gita Gopinath, conseillère économique auprès du FM "Les réformes dans les pays émergents et les pays en développement sont plus efficaces ...    La dette fiscale dépassait les 3.600 milliards DA à la fin 2016    Selon Ghania Eddalia, ministre de la Solidarité " Près de 900 000 bénéficiaires de micro-crédits jusqu'en octobre dernier"    Agriculture: Installation de six unités de recherche scientifique à l'INVA    Arabie-Saoudite : Quels enjeux concernant le plan Vision 2030 ?    Etats-Unis : Après les tueries, Donald Trump face aux critiques des démocrates    Poutine, Merkel et Zelensky à Paris: Qu'est-ce qu'un sommet au format "Normandie" ?    Qualifications Afro-paralympiques-2020 de handi-basket: L'Afrique du Sud obtient l'organisation du tournoi    Prix du sport africain 2019 : L'EN algérienne sacrée meilleure équipe, Mahrez meilleur joueur    MC Alger: Confiance renouvelée à l'entraîneur Casoni    Les conditions d'inscription fixées    La mosquée de Sidi Ghanem à Mila : Un centre de rayonnement de l'Islam et un haut lieu de la mémoire    Manifestations du 11 décembre 1960/Mouvement populaire 2019 : 59 ans après, la soif de l'indépendance est toujours vive    EN : Belmadi aurait aimé jouer un match à Marseille    D'anciens ministres et hommes d'affaires condamnés à verser 20 milliards DA au Trésor public    Mobilis obtient un accord d'attribution provisoire d'une licence 2G, 3G et 4G au Mali    Adoption à la majorité de plusieurs projets de lois    Un sursis accordé jusqu'à la phase aller    Quatre à cinq mois d'absence pour Youcef Atal    Report de toutes les compétitions jusqu'au 15 décembre    Création à Tokyo d'une «Association des députés japonais pour le Sahara occidental»    Démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et saisie de 510 kg de kif traité    Un motocycliste renversé mortellement par une voiture    Au moins 44 Palestiniens tués par les forces d'occupation en novembre 2019    Pour un débat serein sur la loi des hydrocarbures devant s'insérer dans le cadre d'une loi organique de la transition énergétique en Algérie    GREVE DES CONTROLEURS AERIENS FRANÇAIS : Air Algérie annonce des perturbations    Toutes les dispositions organisationnelle et sécuritaires prises pour le bon déroulement du scrutin    Téhéran se dit prêt à d'autres échanges de prisonniers avec Washington    3 ans de prison pour l'ex-directeur du commerce    «Consensus» chez les sunnites pour garder Hariri Premier ministre    Un soldat tué dans une attaque contre un camp de l'armée    Standing-ovation pour Robert Redford à Marrakech    «Genèse», première exposition de Yasmine Siad    "Une révolution délicieuse" à l'Espace Ouest-France    Miss Côte d'Azur est d'origine algérienne    Jijel : Acquisition d'ambulances médicalisées    Campagne: l'individu arrêté a perpétré des actes d'intelligence avec un Etat étranger    Coupe de la CAF (2e journée) : Coup d'arrêt pour le Paradou AC    Akid Lotfi: 37 kg de viande hachée impropre saisis    Les enseignants du primaire partagés: Entre gel momentané et poursuite de la grève    «Irishman» de Martin Scorsese arrive sur Netflix    Littérature Lynda Chouiten, prix Assia Djebar : " Une valse est née, durant mon voyage à Vienne"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Internet au secours des nouveaux bacheliers à Tizi Ouzou
Les problèmes de résidence et de transport attendent les étudiants en 1ère année
Publié dans La Tribune le 15 - 07 - 2009


Photo : S. Zoheir
De notre correspondant à Tizi Ouzou
Lakhdar Siad
Les nouveaux bacheliers de Tizi Ouzou semblent apprécier l'introduction de l'Internet dans toutes les phases d'inscription aux filières disponibles à l'université quoique des obstacles à l'accès et à la disponibilité liés à ce moyen, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la fac, se répercutent sur les nerfs et font encore des victimes parmi la nouvelle communauté estudiantine. Au premier jour de l'opération des pré-inscriptions, l'université Mouloud Mammeri du chef-lieu de wilaya est prise d'assaut par les lauréats de la dernière session de l'ancien système fondamental de la wilaya, arrivée, dit-on, avec fierté, en tête à l'échelle du pays pour la deuxième fois consécutive avec un taux de 58,99% (5 521 candidats reçus dont 3 339 sont des filles) marquant cependant un recul notable de près de 16% par rapport à la session 2008 où Tizi Ouzou avait enregistré le taux le plus élevé : 74,74 % de réussite.«Les préinscriptions se déroulent mieux que lors des sessions précédentes ; nous avons facilité la tâche aux nouveaux bacheliers suivant les instructions de notre tutelle qui a mis les moyens techniques et technologiques nécessaires pour terminer dans les délais cette première opération de préinscription et passer à la suivante avec succès», affirme un responsable chargé de l'accueil et de l'orientation des nouveaux bacheliers à l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou. Les ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait déclaré mettre à la disposition des étudiants deux sites Internet pour l'ensemble des opérations d'inscription à la fac pour la période concernée, c'est-à-dire du 12 au 17 juillet pour la phase des pré-inscriptions, du 18 au 22 juillet pour la confirmation des pré-inscriptions, du 29 juillet au 3 août pour les recours et les inscriptions définitives débuteront le 29 juillet pour prendre fin le 6 août prochain, selon le premier responsable du secteur. Le ministère a publié une circulaire d'orientation et un guide d'information pour l'inscription à l'attention des nouveaux bacheliers. «Avec mon code secret du bac que j'ai récupéré au niveau de mon lycée, je remplis ma fiche de vœux et, muni d'un extrait de naissance et des photos, je m'inscris ; plus besoin de dossier compliqué comme nous le racontent les aînés», déclare un bachelier littéraire de Tizi Ouzou qui émet le souhait de voir son choix sur la fiche de vœux accepté dès la préinscription pour éviter la phase du recours et «pourquoi pas prendre quelques jours de repos à la plage si
j'arrive à trouver un petit boulot saisonnier avant». Pour beaucoup de nouveaux bacheliers, la délivrance d'un extrait de naissance est l'un des points noirs de l'inscription en raison de la bureaucratie et des chaînes interminables qui se forment quotidiennement devant les services de l'état civil de l'APC de Tizi Ouzou. Et la chaleur qui sévit dans la région n'aide pas à garder le sourire quand des problèmes de ce genre qui peuvent être résolus rapidement et
durablement empoisonnent la vie aux résidents. Cela dit, d'autres tracas, assurément plus importants, attendent les nouveaux reçus au bac. En plus des
mauvaises nouvelles qui naîtront durant ces premières phases, les étudiants auront beaucoup à faire avec les sempiternels problèmes d'hébergement, de
restauration et de transport universitaire. Pour rappel, en cette année 2009 le taux de réussite au bac en Algérie a été seulement de 45,04%, un taux plus que décevant qui semble surprendre responsables du secteur et candidats et qui est dû au faible niveau des élèves, selon les différentes déclarations de cadres du ministère. M. Boubekeur Benbouzid, ministre de l'Education nationale, qui avait promis quelque temps avant l'examen du bac un «taux exceptionnel au niveau de tous les paliers» a mesuré sa fausse prévision tout en imputant cet échec au faible niveau des candidats qui constituent la dernière «cuvée» malade de la promotion du système fondamental. Le secrétaire général de son département, M. Khaldi, est allé dans le même sens tout en promettant de meilleurs résultats la session prochaine 2010, une session qui verra la première promotion de la réforme scolaire subir un test décisif pour le bilan de la politique d'éducation prônée contre vents et marrées par le gouvernement depuis plus de seize années scolaires et fortement critiquée par les syndicats autonomes du secteur et des associations des parents d'élèves. La wilaya est, encore une fois, très bien lotie en comparaison avec les données du bac des autres wilayas. Deux de ses lycées, Ouarzedine de Tizi Ghennif et celui de Fréha, sont classés premier et deuxième à l'échelle nationale avec des taux de
réussite de 90,27% pour le premier et de 81,99% pour le second. Trois lycées de Tizi Ouzou sont classés parmi les 10 meilleurs établissements secondaires à l'échelle du pays. Elle compte quatre mentions très bien et sur l'ensemble des candidats reçus 99 sont classés dans le niveau «mention bien» et 1 235 dans «mention assez bien». Sur les 54 lycées de la wilaya, 44 établissements ont enr gistré un taux de réussite dépassant la moyenne nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.