Arrivée du président sahraoui à Alger pour prendre part aux festivités du 60e anniversaire de l'indépendance    Jalon de la liberté à Sidi Fredj : une stèle commémorative symbolisant la levée des couleurs nationales en 1962    Réconciliation    L'Algérie veut passer à l'étape industrielle    Le défilé qui braque les regards    Les invités de marque de l'Algérie    Mise en garde contre l'escalade du Makhzen    Début de la campagne du prochain référendum constitutionnel    L'Algérie sur une courbe ascendante    Le dribble historique    Hammadi décroche deux médailles    Défilé géant en ville    Au rythme des festivités    «Un évènement majeur de l'histoire de notre pays»    Une histoire millénaire dans la résistance    Strophes de guerre    La petite histoire de l'Union des écrivains algériens    Le Président Tebboune inaugure en compagnie de son homologue tunisien la stèle commémorative "Jalon de la liberté"    JM/Handball - messieurs : l'Espagne bat la Serbie 42-38 et file en finale    Le TRO propose des visites virtuelles en 3 D et lance un service de réservation en ligne    APN: adoption du projet de loi sur la réserve militaire    Le Premier ministre préside la cérémonie de lancement du portail consacré au sommet arabe    UNE INDEPENDANCE CONFISQUEE PAR L'ARMEE DE BOUMEDIENE    JM/Haltérophilie: médaille d'or pour Walid Bidani à l'arraché    La remise des grades par le Président Tebboune, une honorable tradition qui vient orner les us de notre patrie et de l'institution militaire    Le PSG vise un nouvel attaquant transalpin    ETUSA: un programme de transport gratuit au profit des SMA au défilé militaire    JM: programme des athlètes algériens    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    La Libye et l'espoir suspendu    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Internet au secours des nouveaux bacheliers à Tizi Ouzou
Les problèmes de résidence et de transport attendent les étudiants en 1ère année
Publié dans La Tribune le 15 - 07 - 2009


Photo : S. Zoheir
De notre correspondant à Tizi Ouzou
Lakhdar Siad
Les nouveaux bacheliers de Tizi Ouzou semblent apprécier l'introduction de l'Internet dans toutes les phases d'inscription aux filières disponibles à l'université quoique des obstacles à l'accès et à la disponibilité liés à ce moyen, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la fac, se répercutent sur les nerfs et font encore des victimes parmi la nouvelle communauté estudiantine. Au premier jour de l'opération des pré-inscriptions, l'université Mouloud Mammeri du chef-lieu de wilaya est prise d'assaut par les lauréats de la dernière session de l'ancien système fondamental de la wilaya, arrivée, dit-on, avec fierté, en tête à l'échelle du pays pour la deuxième fois consécutive avec un taux de 58,99% (5 521 candidats reçus dont 3 339 sont des filles) marquant cependant un recul notable de près de 16% par rapport à la session 2008 où Tizi Ouzou avait enregistré le taux le plus élevé : 74,74 % de réussite.«Les préinscriptions se déroulent mieux que lors des sessions précédentes ; nous avons facilité la tâche aux nouveaux bacheliers suivant les instructions de notre tutelle qui a mis les moyens techniques et technologiques nécessaires pour terminer dans les délais cette première opération de préinscription et passer à la suivante avec succès», affirme un responsable chargé de l'accueil et de l'orientation des nouveaux bacheliers à l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou. Les ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait déclaré mettre à la disposition des étudiants deux sites Internet pour l'ensemble des opérations d'inscription à la fac pour la période concernée, c'est-à-dire du 12 au 17 juillet pour la phase des pré-inscriptions, du 18 au 22 juillet pour la confirmation des pré-inscriptions, du 29 juillet au 3 août pour les recours et les inscriptions définitives débuteront le 29 juillet pour prendre fin le 6 août prochain, selon le premier responsable du secteur. Le ministère a publié une circulaire d'orientation et un guide d'information pour l'inscription à l'attention des nouveaux bacheliers. «Avec mon code secret du bac que j'ai récupéré au niveau de mon lycée, je remplis ma fiche de vœux et, muni d'un extrait de naissance et des photos, je m'inscris ; plus besoin de dossier compliqué comme nous le racontent les aînés», déclare un bachelier littéraire de Tizi Ouzou qui émet le souhait de voir son choix sur la fiche de vœux accepté dès la préinscription pour éviter la phase du recours et «pourquoi pas prendre quelques jours de repos à la plage si
j'arrive à trouver un petit boulot saisonnier avant». Pour beaucoup de nouveaux bacheliers, la délivrance d'un extrait de naissance est l'un des points noirs de l'inscription en raison de la bureaucratie et des chaînes interminables qui se forment quotidiennement devant les services de l'état civil de l'APC de Tizi Ouzou. Et la chaleur qui sévit dans la région n'aide pas à garder le sourire quand des problèmes de ce genre qui peuvent être résolus rapidement et
durablement empoisonnent la vie aux résidents. Cela dit, d'autres tracas, assurément plus importants, attendent les nouveaux reçus au bac. En plus des
mauvaises nouvelles qui naîtront durant ces premières phases, les étudiants auront beaucoup à faire avec les sempiternels problèmes d'hébergement, de
restauration et de transport universitaire. Pour rappel, en cette année 2009 le taux de réussite au bac en Algérie a été seulement de 45,04%, un taux plus que décevant qui semble surprendre responsables du secteur et candidats et qui est dû au faible niveau des élèves, selon les différentes déclarations de cadres du ministère. M. Boubekeur Benbouzid, ministre de l'Education nationale, qui avait promis quelque temps avant l'examen du bac un «taux exceptionnel au niveau de tous les paliers» a mesuré sa fausse prévision tout en imputant cet échec au faible niveau des candidats qui constituent la dernière «cuvée» malade de la promotion du système fondamental. Le secrétaire général de son département, M. Khaldi, est allé dans le même sens tout en promettant de meilleurs résultats la session prochaine 2010, une session qui verra la première promotion de la réforme scolaire subir un test décisif pour le bilan de la politique d'éducation prônée contre vents et marrées par le gouvernement depuis plus de seize années scolaires et fortement critiquée par les syndicats autonomes du secteur et des associations des parents d'élèves. La wilaya est, encore une fois, très bien lotie en comparaison avec les données du bac des autres wilayas. Deux de ses lycées, Ouarzedine de Tizi Ghennif et celui de Fréha, sont classés premier et deuxième à l'échelle nationale avec des taux de
réussite de 90,27% pour le premier et de 81,99% pour le second. Trois lycées de Tizi Ouzou sont classés parmi les 10 meilleurs établissements secondaires à l'échelle du pays. Elle compte quatre mentions très bien et sur l'ensemble des candidats reçus 99 sont classés dans le niveau «mention bien» et 1 235 dans «mention assez bien». Sur les 54 lycées de la wilaya, 44 établissements ont enr gistré un taux de réussite dépassant la moyenne nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.