APN: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    Le ministère de l'Habitat examine le projet de texte réglementaire relatif au LLP    Mali: le président de la transition rencontre le médiateur de la Cédéao    Coronavirus: 179 nouveaux cas, 116 guérisons et 5 décès    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Hongrie en Algérie    Commerce extérieur: le retour au système des licences n'est pas à l'ordre du jour    La Zlecaf ouvrira de larges perspectives aux opérateurs économiques algériens    FC Barcelone: Suarez justifie le choix Atlético pour son départ    Ghardaïa: Etude pour la réutilisation des eaux épurées à des fins d'irrigation agricole    APN: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d'Alger    Tebboune insiste sur la nécessité d'accélérer la réforme du Conseil de sécurité    Quand le bricolage fait des siennes    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Le développement durable : enjeux et défis pour l'Algérie    5 heures pour juger Djemaï    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Une rentrée scolaire à domicile    «L'hôpital des 240 lits de Kharouba sera classé en CHU»    Plus de 3 500 étudiants ont rejoint l'université    Ce soir-là...    Actucult    "Tout est rentré dans l'ordre avec Bouloudinat"    Les détails du protocole sanitaire    Mesmoudi prolonge, Belkaroui signe    Le directeur sous contrôle judiciaire    Une année de prison, dont quatre mois avec sursis    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Téhéran crie victoire face à Trump    Le niveau de l'eau en baisse significative    Le budget supplémentaire 2020 en baisse    Corsica Linea reporte ses traversées au 14 octobre    Le RCD dénonce une "remise en cause du multipartisme"    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Parution prochaine du deuxième tome    Hiatus, méprises et augures    GSP : 200 sportifs effectuent le test de COVID-19    Foot Der    Poker gagnant pour l'Histoire    La démocratie et ses travestissements    RICANEMENTS PASSES    Techniques de traduction de la B. D. de l'arabe vers l'espagnol: L'Institut Cervantès lance un appel à inscription    Ximénès ou les frères Barberousse ? Le grand tournant de l'Histoire de l'Algérie au XVIème siècle    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'extension des lignes Emir Abdelkader-Place des Martyrs et Hai El Badr-Aïn Naadja déclarée d'utilité publique
Des expropriations annoncées dans les communes de la Casbah et de Gué de Constantine
Publié dans La Tribune le 14 - 08 - 2009

Les opérations d'extension de la réalisation de deux lignes du métro d'Alger de la place Emir Abdelkader vers la place des Martyrs et de Hai El Badr vers
Aïn Naadja ont été déclarées d'utilité publique. Deux décrets exécutifs qui ont été promulgués dans le Journal officiel n°42 du 19 juillet dernier et ont été publiés hier, prennent effet dès aujourd'hui. Ces mesures sont prises en raison du «du caractère d'infrastructure d'intérêt général et d'envergure nationale et stratégique de ces travaux». Les textes réglementaires précisent également que le caractère d'utilité publique concerne les biens immeubles et/ou les droits réels immobiliers servant d'emprise pour l'extension de la réalisation de la première ligne du métro d'Alger de la place Emir Abdelkader vers la place des Martyrs. Les terrains qui sont concernés par cette extension représentent une superficie totale de 4,80 ares et sont situés sur le territoire de la wilaya d'Alger dans la commune de la Casbah. Toutes les habitations et commerces situés sur ces terrains feront l'objet d'une expropriation dans le cadre de la réalisation de ladite extension du métro d'Alger. Une délimitation de ces terrains a été faite sur un plan annexé au décret cité plus haut.
A préciser que la consistance des travaux d'extension de cette première ligne du métro d'Alger de la place Emir Abdelkader vers la place des Martyrs va concerner un tracé de l'extension vers la place des Martyrs d'une longueur de 1 700 m traversant en souterrain, à partir de la place Emir Abdelkader, les quartiers d'Alger-Centre, de la Casbah, de Bab El Oued et de la place des Martyrs. Deux stations, celle de Ali Boumendjel, à réaliser en souterrain et la station de la place des Martyrs à réaliser à ciel ouvert. Quant à l'opération d'extension de la ligne du métro de Hai El Badr vers Aïn Naadja, les terrains délimités représentent une superficie totale de 2,7 hectares et sont situés dans la commune de Gué de Constantine. Il s'agira, pour cette opération, d'un tracé de
l'extension vers Aïn Naadja d'une longueur de 3 600 m qui traversera en souterrain et en aérien, à partir de la station multimodale de Haï El Badr, les quartiers de Kouba, Bachdjarah, Bourouba, Gué de Constantine et Aïn Naadja. Deux stations à ciel ouvert seront réalisées ainsi qu'une halte aux ateliers de Bachdjarah ; un viaduc longeant la rocade Oued Ouchaïah sur son côté droit, trois ouvrages d'extraction d'air et un poste d'épuisement des eaux. Il est précisé dans les deux décrets et comme le stipule la loi que les propriétaires de biens concernés par l'opération d'expropriation seront indemnisés. «Les crédits nécessaires aux indemnités à allouer au profit des intéressés pour les opérations d'expropriation des biens et droits réels immobiliers nécessaires à l'extension de la réalisation de la première ligne du métro d'Alger de la place Emir Abdelkader vers la place des Martyrs et de Hai El Badr vers Aïn Naadja doivent être disponibles et consignés auprès du Trésor public».
H. Y.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.