Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Le Brent continue sa progression    Le communiqué du Premier ministère    104 nouveaux cas et 9 décès    86% des Algériens sont inquiets    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    Ghannouchi fragilisé    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Mellal veut éviter la surenchère    "Je suis optimiste pour la reprise des compétitions"    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Les conseils de classe convoqués ce lundi    Hommage au personnel médical de l'hôpital d'El-Amria    Les élus fustigent l'exécutif    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    "ADN" de la Franco-Algérienne Maïwenn parmi les 56 films retenus    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Lotfi Nezzar dément la saisie des biens de sa famille    L'épreuve    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    JM d'Oran-2022: réunion entre la Commission de coordination du CIJM et le COJOM-2022    Pétrole: l'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Collectivités locales: la création d'associations communales à caractère caritatif et solidaire autorisée    La décision de rouvrir les mosquées relève du seul ressort du Gouvernement    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Vers un intérimaire à la tête du MPA    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AMD espère détrôner Intel
Marché des PC portables
Publié dans La Tribune le 21 - 12 - 2009


HP va-t-il réussir son «Caas» sur le cloud ?
Lors de son événement Software Universe dans le nord de l'Allemagne, l'éditeur a martelé son intérêt devenu stratégique et incontournable pour le «cloud». Une autre évidence s'est imposée à la lueur des entretiens avec plusieurs responsables de HP Software : 2010 sera l'année de la conquête des PME/PMI. A savoir les entreprises à partir de 1 000 employés. Pour HP Software, la cible n'est pas directement la PME/PMI, mais le fournisseur de services en ligne (opérateur de télécommunication filaire ou sans fil, entre autres). Et elle l'adresse avec sa nouvelle offre HP Caas (Communication as a service), déclinaison de sa solution Aggregation Platform for Software as a Service, destinée à devenir l'infrastructure de référence du cloud. «Le marché des services Saas combinant informatiques et télécoms est estimé à 6,2 milliards de dollars par Forrester. Un marché sur lequel nous leur proposons une solution incluant quatre services de communication en mode cloud, et la possibilité d'en intégrer de nouveaux», précise-t-on chez HP. Le socle de Caas repose effectivement sur la plate-forme d'agrégation Saas d'HP : une couche de médiation entre les services de communication, les systèmes de support des métiers et des opérations (OSS et BSS) de l'opérateur de services, et le système d'information de la PME. Une plate-forme qui automatise le provisionnement de ressources,
l'activation des services à la demande, la facturation des transactions, SLA, etc. En outre, Caas est ouvert à l'intégration d'autres applications «as a services», qui bénéficient ainsi des processus de facturation, entre autres services de la plate-forme.
AMD veut s'imposer sur le marché des portables
Forte autonomie et performances correctes, les puces Intel règnent en maître dans le monde des PC portables. AMD ne reste toutefois pas inactif. La compagnie rappelle ainsi qu'entre 2008 et 2009, l'autonomie moyenne des ordinateurs portables pourvus de composants AMD est passée de 4 à 5 heures. La compagnie espère passer la barrière des 6h30 en 2010 et des 8h 30 en 2011. Première étape : 2010. AMD compte augmenter l'autonomie des ordinateurs de 25% grâce à l'arrivée de deux nouvelles plates-formes : Danube (portables classiques) et Nile (ultra portables). Si la compagnie peine à atteindre la puissance des Core 2 d'Intel, elle se rattrape en intégrant de puissants GPU à ses offres. Les ordinateurs portables Danube proposeront un processeur
Champlain comprenant deux ou quatre cœurs. Suivant les versions, la solution graphique sera compatible DirectX 10.1 ou DirectX 11, avec un support de l'OpenCL et de DirectCompute. L'autonomie de telles machines sera d'environ 7 heures. Les ultra-portables Nile afficheront une autonomie légèrement supérieure. Ils utiliseront des puces bicœurs Geneva. Là encore, la solution graphique intégrée sera, au choix, compatible DirectX 10.1 ou DirectX 11.Voilà de quoi redorer le blason de la firme de Sunnyvale. En mettant l'accent sur le GPU Computing, elle apporte enfin une réponse intéressante aux offres d'Intel. C'est, toutefois, en 2011 que les choses bougeront vraiment, avec l'introduction des plates-formes Sabine (portables classiques) et Brazos (ultraportables). Elles s'architectureront autour d'APU (Accelerated Processing Unit), des composants gravés en 32 nm, comprenant à la fois le CPU (Central Processing Unit) et le GPU (Graphics Processing Unit). Ce sera la concrétisation de cette nouvelle génération de composants qu'AMD nous présente sous le nom de Fusion. Les Llano de la plate-forme Sabine comprendront quatre cœurs de CPU alors que la plate-forme Brazos se contentera d'une APU Ontario pourvue de deux cœurs de CPU.
Puce desktop à 6 cœurs
L'année 2009 a été plutôt positive pour AMD. La compagnie a réussi sa migration vers la technologie 45 nm et propose une gamme de processeurs professionnels complète, avec de multiples puces six cœurs. Dans ce domaine, la compagnie dispose d'une feuille de route agressive, puisque, dès 2010, on verra apparaître des offres 8 à 12 cœurs pour 2 à 4 sockets (Maranello) et 4 à 6 cœurs pour 1 à 2 sockets (San Marino). Vous pourrez vous reporter à ce précédent article de Silicon.fr, qui fait un point complet sur ces annonces. Si tout va bien dans le monde des serveurs, AMD vient de se faire griller la politesse par Intel dans le secteur du grand public. De fait, le premier Core i7 hexacœurs fera son entrée à la fin du premier trimestre 2010. Le fondeur de Sunnyvale se devait de réagir. Voilà qui est maintenant fait avec l'annonce de deux nouvelles plates-formes desktop, qui verront le jour au cours du premier semestre 2010. La plate-forme Leo se composera de processeurs Thuban, qui pourront comprendre jusqu'à six cœurs de calcul. La compagnie n'en dévoilera pas plus sur les caractéristiques de ces puces. Plus classique, la plate-forme Dorado utilisera des processeurs Athlon II, avec un maximum de quatre cœurs. Il faudra attendre 2011 pour voir apparaître les fameux processeurs Bulldozer, gravés en 32 nm. La compagnie se démarque, toutefois, d'Intel grâce à sa stratégie qui vise à proposer un puissant GPU au sein de ses plates-formes. Leo sera ainsi compatible DirectX 11. Les machines Dorado devront pour leur part se contenter d'un circuit graphique compatible DirectX 10.1. A terme, AMD espère intégrer directement le CPU (Central Processing Unit) et le GPU (Graphics Processing Unit) dans une seule et même puce, l'APU (Accelerated Processing Unit), mais ce n'est le cas pour aucun des produits que nous venons de présenter.
Le spam MP3 revient
On le croyait enterré. Il n'en est rien. Selon l'éditeur Vade Retro Technology, le spam au format MP3 fait son retour. La vague de spams dits «Pump n' Dump» qui avait sévi en 2007 pour s'essouffler aussi vite revient en force aujourd'hui. Les spams MP3 de 2009 se dissimulent derrière un courriel ne contenant ni objet ni texte mais s'illustre par la présence d'une pièce jointe, un fichier musical, que le destinataire serait tenter d'ouvrir les yeux fermés. «Lors de son écoute, une voix féminine dicte le nom d'un site marchand de viagra avec comme fond sonore les rugissements d'une autre complice féminine», souligne Vade Retro. Stimulant ! Un moindre mal dans la mesure où le fichier MP3 en question ne propage aucune menace pour le système mais seulement pour le portefeuille des internautes crédules. Il n'est même pas certain que cette forme de publicité sauvage porte ses fruits, l'éditeur ne rapportant aucun chiffre quant au taux de diffusion des spam MP3 et de son éventuelle efficacité. Néanmoins, ils semblent reprendre du galon. Un phénomène que l'approche des fêtes n'explique pas à lui seul. «L'une des causes qui seraient à l'origine de ces nouvelles attaques au format .mp3 peut être reliée au fait que certains spammeurs pensent à tort que les éditeurs de solutions antispam ne surveillent plus les anciennes règles créées quelques années auparavant», selon Vade Retro. A moins que les spammeurs ne testent la réactivité du «marché» en vue d'une opération de plus grande ampleur. Une stratégie inefficace pour les clients de l'éditeur puisque «le filtre Vade Retro a été pensé pour garder en mémoire les anciennes règles et les laisser actives afin de déjouer toute tentative d'attaques. C'est ce qui a permis aujourd'hui d'identifier cette nouvelle attaque». L'éditeur n'en craint pas moins une recrudescence des spams MP3 dans les jours qui viennent et recommande la plus grande prudence. Avant leur prochain enterrement ?
Western Digital augmente la capacité de ses disques
Depuis le lancement des premiers disques durs, il y a de cela plusieurs dizaines d'années, les constructeurs ont choisi de fixer la taille de chaque secteur à
512 octets. Ce qui n'est, toutefois, pas sans conséquence sur la capacité exploitable du disque. De fait, le nombre de blocs réservés à la gestion du disque est proportionnel au nombre de secteurs : espaces réservés aux corrections d'erreurs, espaces séparant les secteurs et blocs d'en-tête. Aujourd'hui, la plupart des systèmes de fichiers adoptent des secteurs logiques de 4 ko (huit fois 512 octets) lorsqu'ils formatent un disque. Fort de ce constat, Western Digital a décidé de porter la taille des secteurs physiques à 4 ko. Pour un disque d'une capacité donnée, le nombre de secteurs est ainsi divisé par huit, tout comme celui des blocs réservés. Ce dernier paramètre permet d'assigner plus de surface au stockage. Les nouveaux disques de la compagnie proposent ainsi de 7 à 11% de capacité supplémentaire, sans modifier la densité des plateaux. Ce procédé est compatible avec Windows Vista, Windows 7 et Mac OS X.
Pour Windows XP, Paragon fournit un utilitaire qui permettra de corriger le problème d'alignement des partitions. Western Digital ne précise pas si cette technologie est compatible avec Linux, mais il convient de noter que le disque peut aisément basculer en mode de compatibilité.
Navigateurs : Google Chrome s'impose devant Safari
La sortie, la semaine dernière, des versions stables de Chrome pour Linux et Mac OS a visiblement profité au navigateur de Google. Selon l'analyste NetApplications, Chrome a atteint les 4,4% de parts du marché mondial dans la semaine du 6 au 12 décembre. Juste assez pour passer devant Apple Safari et ses 4,37%. Une tendance que confirme StatCounter qui, toujours au niveau mondial, attribue 5,22% à Chrome contre 3,64 % à Safari en décembre. A la différence que, pour StatCounter, l'avantage de Google sur Apple remonte à octobre. Dans la semaine du 28 septembre au 4 octobre, la société d'études attribuait 3,97% à Chrome contre 3,44% à Safari. Bref, ces chiffres restent à affiner, dans le temps notamment. Mais la montée en force de Google sur le marché des navigateurs ne fait aucun doute.
Le fait que Chrome rattrape, 15 mois après sa sortie, le numéro trois du marché derrière Firefox et Internet Explorer, est relativement significatif de l'influence de Google dans le domaine. Et le récent accord entre Microsoft et la Commission européenne, visant à permettre aux utilisateurs d'installer facilement un navigateur par défaut concurrent d'Internet Explorer, pourrait essentiellement profiter à Google. Après Safari, Chrome s'imposera-t-il tout aussi rapidement


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.