«Des forces non constitutionnelles gèrent le pays»    «La grève ne doit pas toucher le système pétrolier et gazier»    L'ADE prépare la saison estivale    L'après-Bouteflika a déjà commencé    Bronn forfait face au Swaziland et l'Algérie    Les Verts pour terminer sur une bonne note    Le GS Pétroliers passe en quarts    Saisie de 100 g de cocaïne et 12,5 kg de kif    Saisie de 9 322 comprimés psychotropes    ON A TOUJOURS REFUSE DE NOUS ECOUTER. AUJOURD'HUI, ON VA SE FAIT ENTENDRE    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Le coup de pied de l'âne    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    2.150 logements AADL-2 livrés le 5 juillet    Refus des visas pour les Algériens    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Les joueurs poursuivent leur grève    Le corps du pilote italien Giovani Stafanit en voie d'évacuation vers son pays    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Cinq partis politiques lancent un «Rassemblement pour une nouvelle République»    Manifestations populaires et perspectives    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le candidat du FLN remporte les élections sénatoriales
Bouira
Publié dans La Tribune le 31 - 12 - 2009


De notre correspondant à Bouira
Nacer Haniche
Le président de l'APW de Bouira, M. Gaci Abdelkader (FLN) a remporté les élections sénatoriales au niveau de Bouira et décroche à cet effet le siège au Sénat. Après le décompte des voies exprimées, celui-ci a obtenu 135 voix, suivi du candidat du RND M. Sbaihi, P/APC de Kadiria, avec 105 voix puis d'un autre candidat du FLN, M. Nouri, qui a pu réunir 97 voix des suffrages exprimés. Mais il est utile de faire un retour sur cette échéance relative au renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation, dont le déroulement a connu plusieurs bouleversements au sein de certaines formations politiques.
Les 383 élus APC et 39 membres de l'APW ont été appelés, dans la journée de mardi dernier, à choisir, parmi cinq candidats, le remplaçant du sénateur du RND au niveau du Conseil de la nation, dans le cadre du renouvellement partiel de la chambre haute. Les candidats en lice sont M. Mechedou, candidat et élu FNA au niveau de l'APC d'Ahnif, M. Sbaïhi, candidat RND et maire de la commune de Kadiria, M. Hamouche, candidat indépendant à l'APW de Bouira sous la bannière FNA, vient ensuite le FLN qui se présente dans une situation qualifiée par les observateurs de la scène politique de rocambolesque, car les élus FLN sont contraints de choisir entre l'actuel P/APW de Bouira, Gaci Abdelkader, mandaté et agréé par le secrétaire général du FLN et Nouri Mohamed, mouhafedh FLN à Bouira et maire de la commune de Aïn Bessam et non moins vainqueur des élection primaires organisées par l'ex-parti unique début décembre pour départager les différents concurrents de cette formation. Si les partisans du premier se disent respecter la décision de leur direction, ceux du second, même s'ils ne s'affichent pas ouvertement, ils se suffisent du contenu des bulletins de vote, où le mouhafedh est inscrit comme candidat officiel du FLN alors que le
P/APW l'est comme candidat indépendant. Un véritable casse-tête qui risque de creuser, un peu plus, le fossé qui existe entre les représentants et élus de ce
parti et dont les antécédents remontent à l'année 2004. Il y a lieu de préciser que la composition des grands électeurs pour les différents partis représentés au niveau des assemblées élues s'établit comme suit : FLN 125 élus, le RND 125, le FNA et le RCD 43 chacun, le FFS 65 et le MSP 19 élus. Dans la matinée de mardi dernier, nous avons appris que, par discipline partisane, les élus du parti d'Ouyahia avaient tous voté entre 8 h et 10 h, alors que ceux du FFS, qui a décidé de boycotter cette échéance, furent conviés à Alger dans le cadre d'un séminaire des élus organisé par le parti d'Aït Ahmed. Durant toute la journée de mardi, les allées et venues des différents élus étaient incessantes au siège de l'APW et les discussions entre électeurs étaient orientées vers les chances qu'ont les uns et les autres candidats en lice de décrocher un siège au Sénat et représenter ainsi la wilaya. A quelques heures du dépouillement des voix,
l'ensemble des élus était rassemblée près du siège de la wilaya, tandis que cette ambiance électorale n'a guère eu d'intérêt pour les citoyens, pour la simple raison qu'en ces derniers jours de l'année 2009 les préoccupations des citoyens de la ville de Bouira étaient tout autres. En tout état de cause, il y a lieu de dire que les questionnements quant à l'issue de ce suffrage et les prédictions que la présence de deux candidats FLN allaient profiter au candidat RND, se sont avérées de simples débats destinés à animer la scène politique locale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.