Dynamiques de la Société civile: La rencontre du 24 août vise l'élaboration d'une feuille de route "consensuelle" affirme Lyes Merabet    Farida Benyahia à Bouira : La lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé, "une des priorités persistante pour la justice"    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Parc automobile : Légère hausse des immatriculations et ré-immatriculations    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Or noir : Les USA renforcent leur présence sur les sites pétroliers en Syrie    Brésil: Première titularisation pour Dani Alves avec Sao Paulo    Transferts: L'Algérien Guedioura rejoint Al-Gharafa pour deux saisons    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    "C'est en bonne voie"    17.200 Seat vendues en 7 mois    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    "On veut nos salaires !"    "L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité"    Transfert de contrôle à l'Agence nationale    Décès de 20 hadjis algériens    Sidi Mezghich (Skikda) : Les habitants de Boutamina bloquent la RN 85    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    En amical: NAHD-WAB, aujourd'hui à 17h: Boufarik pour préparer l'ASO    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le candidat du FLN remporte les élections sénatoriales
Bouira
Publié dans La Tribune le 31 - 12 - 2009


De notre correspondant à Bouira
Nacer Haniche
Le président de l'APW de Bouira, M. Gaci Abdelkader (FLN) a remporté les élections sénatoriales au niveau de Bouira et décroche à cet effet le siège au Sénat. Après le décompte des voies exprimées, celui-ci a obtenu 135 voix, suivi du candidat du RND M. Sbaihi, P/APC de Kadiria, avec 105 voix puis d'un autre candidat du FLN, M. Nouri, qui a pu réunir 97 voix des suffrages exprimés. Mais il est utile de faire un retour sur cette échéance relative au renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation, dont le déroulement a connu plusieurs bouleversements au sein de certaines formations politiques.
Les 383 élus APC et 39 membres de l'APW ont été appelés, dans la journée de mardi dernier, à choisir, parmi cinq candidats, le remplaçant du sénateur du RND au niveau du Conseil de la nation, dans le cadre du renouvellement partiel de la chambre haute. Les candidats en lice sont M. Mechedou, candidat et élu FNA au niveau de l'APC d'Ahnif, M. Sbaïhi, candidat RND et maire de la commune de Kadiria, M. Hamouche, candidat indépendant à l'APW de Bouira sous la bannière FNA, vient ensuite le FLN qui se présente dans une situation qualifiée par les observateurs de la scène politique de rocambolesque, car les élus FLN sont contraints de choisir entre l'actuel P/APW de Bouira, Gaci Abdelkader, mandaté et agréé par le secrétaire général du FLN et Nouri Mohamed, mouhafedh FLN à Bouira et maire de la commune de Aïn Bessam et non moins vainqueur des élection primaires organisées par l'ex-parti unique début décembre pour départager les différents concurrents de cette formation. Si les partisans du premier se disent respecter la décision de leur direction, ceux du second, même s'ils ne s'affichent pas ouvertement, ils se suffisent du contenu des bulletins de vote, où le mouhafedh est inscrit comme candidat officiel du FLN alors que le
P/APW l'est comme candidat indépendant. Un véritable casse-tête qui risque de creuser, un peu plus, le fossé qui existe entre les représentants et élus de ce
parti et dont les antécédents remontent à l'année 2004. Il y a lieu de préciser que la composition des grands électeurs pour les différents partis représentés au niveau des assemblées élues s'établit comme suit : FLN 125 élus, le RND 125, le FNA et le RCD 43 chacun, le FFS 65 et le MSP 19 élus. Dans la matinée de mardi dernier, nous avons appris que, par discipline partisane, les élus du parti d'Ouyahia avaient tous voté entre 8 h et 10 h, alors que ceux du FFS, qui a décidé de boycotter cette échéance, furent conviés à Alger dans le cadre d'un séminaire des élus organisé par le parti d'Aït Ahmed. Durant toute la journée de mardi, les allées et venues des différents élus étaient incessantes au siège de l'APW et les discussions entre électeurs étaient orientées vers les chances qu'ont les uns et les autres candidats en lice de décrocher un siège au Sénat et représenter ainsi la wilaya. A quelques heures du dépouillement des voix,
l'ensemble des élus était rassemblée près du siège de la wilaya, tandis que cette ambiance électorale n'a guère eu d'intérêt pour les citoyens, pour la simple raison qu'en ces derniers jours de l'année 2009 les préoccupations des citoyens de la ville de Bouira étaient tout autres. En tout état de cause, il y a lieu de dire que les questionnements quant à l'issue de ce suffrage et les prédictions que la présence de deux candidats FLN allaient profiter au candidat RND, se sont avérées de simples débats destinés à animer la scène politique locale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.