Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    Bouira : Les hauteurs et la station climatique de Tikjda sous la neige    Man City fixe son prix pour Ferran Torres    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Renforcer la recherche scientifique    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Modeste engouement    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Le Président biélorusse souligne le devoir d'aider les réfugiés en difficulté    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Faible participation, pas d'incidents    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Alger: L'affluence entre faible et «habituelle»    Le culte fécond ou stérile du passé    Un stage et 2 matchs au Qatar    L'enjeu des locales    Les Algériens offusqués    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    La France a mal à l'outre-mer    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Giroud absent 3 semaines    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le candidat du FLN remporte les élections sénatoriales
Bouira
Publié dans La Tribune le 31 - 12 - 2009


De notre correspondant à Bouira
Nacer Haniche
Le président de l'APW de Bouira, M. Gaci Abdelkader (FLN) a remporté les élections sénatoriales au niveau de Bouira et décroche à cet effet le siège au Sénat. Après le décompte des voies exprimées, celui-ci a obtenu 135 voix, suivi du candidat du RND M. Sbaihi, P/APC de Kadiria, avec 105 voix puis d'un autre candidat du FLN, M. Nouri, qui a pu réunir 97 voix des suffrages exprimés. Mais il est utile de faire un retour sur cette échéance relative au renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation, dont le déroulement a connu plusieurs bouleversements au sein de certaines formations politiques.
Les 383 élus APC et 39 membres de l'APW ont été appelés, dans la journée de mardi dernier, à choisir, parmi cinq candidats, le remplaçant du sénateur du RND au niveau du Conseil de la nation, dans le cadre du renouvellement partiel de la chambre haute. Les candidats en lice sont M. Mechedou, candidat et élu FNA au niveau de l'APC d'Ahnif, M. Sbaïhi, candidat RND et maire de la commune de Kadiria, M. Hamouche, candidat indépendant à l'APW de Bouira sous la bannière FNA, vient ensuite le FLN qui se présente dans une situation qualifiée par les observateurs de la scène politique de rocambolesque, car les élus FLN sont contraints de choisir entre l'actuel P/APW de Bouira, Gaci Abdelkader, mandaté et agréé par le secrétaire général du FLN et Nouri Mohamed, mouhafedh FLN à Bouira et maire de la commune de Aïn Bessam et non moins vainqueur des élection primaires organisées par l'ex-parti unique début décembre pour départager les différents concurrents de cette formation. Si les partisans du premier se disent respecter la décision de leur direction, ceux du second, même s'ils ne s'affichent pas ouvertement, ils se suffisent du contenu des bulletins de vote, où le mouhafedh est inscrit comme candidat officiel du FLN alors que le
P/APW l'est comme candidat indépendant. Un véritable casse-tête qui risque de creuser, un peu plus, le fossé qui existe entre les représentants et élus de ce
parti et dont les antécédents remontent à l'année 2004. Il y a lieu de préciser que la composition des grands électeurs pour les différents partis représentés au niveau des assemblées élues s'établit comme suit : FLN 125 élus, le RND 125, le FNA et le RCD 43 chacun, le FFS 65 et le MSP 19 élus. Dans la matinée de mardi dernier, nous avons appris que, par discipline partisane, les élus du parti d'Ouyahia avaient tous voté entre 8 h et 10 h, alors que ceux du FFS, qui a décidé de boycotter cette échéance, furent conviés à Alger dans le cadre d'un séminaire des élus organisé par le parti d'Aït Ahmed. Durant toute la journée de mardi, les allées et venues des différents élus étaient incessantes au siège de l'APW et les discussions entre électeurs étaient orientées vers les chances qu'ont les uns et les autres candidats en lice de décrocher un siège au Sénat et représenter ainsi la wilaya. A quelques heures du dépouillement des voix,
l'ensemble des élus était rassemblée près du siège de la wilaya, tandis que cette ambiance électorale n'a guère eu d'intérêt pour les citoyens, pour la simple raison qu'en ces derniers jours de l'année 2009 les préoccupations des citoyens de la ville de Bouira étaient tout autres. En tout état de cause, il y a lieu de dire que les questionnements quant à l'issue de ce suffrage et les prédictions que la présence de deux candidats FLN allaient profiter au candidat RND, se sont avérées de simples débats destinés à animer la scène politique locale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.