Application des nouveaux tarifs    La revalorisation officialisée    Ce qu'il faut faire pour éviter l'échec    Que sait-on de l'hydroxychloroquine ?    8 décès déplorés, 115 nouveaux cas    Déconfinement progressif: "la FNTT appelle à des mesures strictes à l'égard des transporteurs privés"    Réunion OPEP: il ne faut pas se contenter des résultats réalisés à ce jour    Covid-19: aucun cas enregistré dans les camps des réfugiés sahraouis et les territoires libérés    Le chef d'AQMI Droukdel tué par l'armée française    ONU : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG    IN AMENAS : La 41ème brigade blindée de l'ANP exécute un exercice avec tirs réels    MOSTAGANEM : Un rendement prévisionnel de 13 quintaux/ha de céréales    Dzair TV met les clefs sous le paillasson    Le ministère sahraoui de la Culture dénonce le vandalisme du patrimoine matériel et immatériel dans les territoires occupés    115 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Affaire des enregistrements téléphoniques : La justice se met en branle    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Ghannouchi fragilisé    Les conseils de classe convoqués ce lundi    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme : Relance du tourisme thermal dans la région de Ain Ouerka dans la wilaya de Nâama.
Publié dans La Tribune le 18 - 02 - 2011

La station thermale de la région de Ain Ouerka, située au Sud-est de la wilaya de Nâama, accueille actuellement de nombreux visiteurs, en quête de détente et de cure par les eaux thermo-minérales de ses stations thermales. Pour une meilleure prise en charge de ces visiteurs ,les responsables du secteur du tourisme envisagent la mise à niveau de cette région, réputée par ses sources thermales aux vertus thérapeutiques.Une opération, portant sur l'élaboration d'une étude globale visant à faire de cette station thermale un site touristique à même de répondre à l'attente des touristes et des visiteurs, a été retenue cette année , en faveur du secteur du tourisme et de l'artisanat, et au profit de cette station, située dans la daira de Asla (Sud-Est de la wilaya de Nâama), ont indiqué les responsables du secteur. La région de Ain Ouerka a bénéficié dernièrement de plusieurs projets de développement, dont la création d'une zone d'expansion touristique (ZET) de 243 ha pour attirer les investissements dans le secteur, la réalisation de plans et la désignation d'assiettes foncières pour les projets de structures d'hébergement et de tourisme thermal, répondant aux normes internationales. Par souci de faire face à la grande affluence de visiteurs sur cette région, les responsables de la commune de Ain Ouerka ont aménagé des conditions de détente à travers les sites touristiques et les sources thermales de cette région .
Ainsi un petit camping jouxtant a été aménagé près de la station et à proximité d'une oasis pittoresque, traversée par des eaux de ruisseaux alimentés à partir du système d'irrigation traditionnel "Foggara".
Ain Ouerka a également bénéficié de la création d'aires de jeux et de lieux de stationnement de véhicules, en plus d'autres aménagements extérieurs, le revêtement des routes, la mise en place de panneaux d'orientation et l'éclairage public, ont indiqué les responsables de la daira de Asla. Les habitants de la zone touristique de Ain Ouerka ont aussi contribué à ces efforts par l'ouverture de commerces de produits d'artisanat local et de locaux multiservices, participant ainsi à la promotion des activités commerciales et touristiques de leur région. La zone thermale de Ain Ouerka, qui draine des flux croissants de visiteurs, accuse néanmoins, un manque en matière de structures d'accueil et d'hébergement, avec une capacité estimée à 124 lits seulement, outre certains logements de particuliers loués aux clients de la station thermale, durant les périodes de vacances et de flux de visiteurs sur ce village touristique, disposant d'un lac continental, classé parmi le patrimoine mondial protégé. Dans le cadre de l'encouragement à l'investissement dans cette zone touristique, des espaces appropriés ont été intégrés dans le schéma directeur d'expansion touristique, à la satisfaction des investisseurs désirant créer des structures hôtelières, culturelles et sportives sur des sites proches de la station thermale, a souligné le directeur local du tourisme.
Jaillissant au coeur d'une nature saharienne, composée de monticules serpentés par des oueds et des palmeraies, les sources de la région de Ain Ouerka, dont la température des eaux dépasse les 44° C, procurent maintes vertus thérapeutiques contre des maladies dermatologiques, rhumatismales et autres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.