Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Développer l'écoute réciproque entre l'USTHB et les entreprises économiques»
Benali Benzaghou, recteur de l'université Houari Boumediene de Bab Ezzouar
Publié dans La Tribune le 15 - 09 - 2011


Photo : S. Zoheir
Par Younès Djama
L'Université des Sciences et de la Technologie Houari-Boumediene, (USTHB) de Bab Ezzouar, a introduit cette année deux nouvelles formations innovantes dans le cadre des efforts visant à rapprocher l'université du monde économique, a annoncé hier le recteur de cette université, M. Benali Benzaghou, lors d'une conférence de presse. Il s'agit de deux masters, l'un dans le domaine de l'énergie renouvelable (option énergie solaire), l'autre en criminalistique, et ce en partenariat avec la compagnie nationale de l'électricité et du gaz (Sonelgaz) et la gendarmerie nationale. «La première particularité de ces deux masters est qu'ils sont élaborés par les deux secteurs concernés, Sonelgaz, la gendarmerie nationale et la police scientifique», a indiqué le conférencier. La seconde particularité, poursuit M. Benzaghou, réside dans le fait que ces deux masters sont «inter-facultés», en ce sens plusieurs facultés interviennent dans cette formation à travers les différents modules. L'introduction de ces nouvelles formations répond au souci des responsables de l'USTHB de développer la communication entre cette université et le monde extérieur notamment l'entreprise. «Nous souhaitons développer l'écoute réciproque entre l'USTHB et les entreprises», a souligné le recteur. Dans ce cadre, il a révélé que la Sonelgaz, à travers son centre de recherche, a signé, en juillet dernier, une convention de recherche d'une durée de 3 ans avec l'USTHB. Parmi les autres partenaires figurent également le groupe Naftal, Algérie Télécom, le groupe pharmaceutique public Saïdal et la SEAAL. «Au total une demi-douzaine de conventions a été signée avec ces partenaires, qui ont procédé à des recrutements parmi nos diplômés», a ajouté le recteur. Toujours dans le cadre des efforts visant l'ouverture de l'université Houari-Boumediene sur l'environnement direct, Benali Benzaghou a annoncé la création du «Club de l'USTHB» qui regroupe des entreprises partenaires ainsi qu'un laboratoire de l'insertion des diplômés de l'USTHB pour savoir ce qu'ils sont devenus. Il y a aussi la création de l'Association des diplômés de l'USTHB. S'agissant de la coopération internationale, M. Benzaghou a indiqué que des dizaines de conventions ont été signées entre l'université de Bab Ezzouar et d'autres universités étrangères (françaises, espagnoles et nippones). Les responsables prévoient, à ce propos, l'envoi d'étudiants en vue d'y poursuivre leurs formations. En ce qui concerne les nouveautés de cette rentrée 2011/2012, entamée le 5 septembre, le recteur a annoncé qu'un total de 6 212 bacheliers sont inscrits à l'USTHB, précisant par ailleurs que pour cette année les demandes de changement de filière se font toutes via le site internet de l'université, (www.usthb.dz). L'opération sera clôturée aujourd'hui 15 septembre. «L'examen des demandes commencera dès la semaine prochaine.» L'un de critères retenus pour l'admission des étudiants issus d'autres universités est l'obligation d'avoir une moyenne égale à la note minimale du dernier étudiant admis à l'USTHB. L'université de Bab Ezzouar compte cette année un total de 33 000 inscrits, aussi bien dans le système LMD (Licence-Master-Doctorat) que dans l'ancien régime. Ils sont ainsi 21 800 étudiants inscrits en Licence (LMD), 6300 en Master et 1200 pour l'ancien système. A noter que le nouveau régime LMD couvre 95% de l'ensemble des étudiants de l'USTHB. Dans peu de temps, l'ancien système (dit aussi système classique) n'aura plus droit de cité. Parole du Pr. Benzaghou.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.