La première déclaration de Soudani après sa signature à l'Olympiakos    17e manifestation des étudiants: La mort de Morsi renforce la conviction d'un Etat civil    SOLUTION CONSTITUTIONNELLE : Gaïd Salah présente les arguments de l'armée    L'ONM : « La période de transition instituée par l'article 102 a engendré un échec total »    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Ali Haddad écope de 6 mois de prison    Courrier des lecteurs    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «Piratage de l'esprit»    Rien que la présidentielle...    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Cherif El-Ouazzani s'interroge ...    Salah Assad honoré pour l'ensemble de sa carrière à Doha    L'arrivée au Caire avancée de 24 heures    «Il est parti sans raison particulière»    Jean-Christophe Hourcade, nouveau préparateur physique    Nouvelles de l'Ouest    Trois candidats exclus pour fraude    102 élèves ont obtenu 10/10    Un candidat devant la justice    60 participants à Sidi M'hamed-Benaouda    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Une bonne nouvelle enregistrée lors du dernier entrainement des Verts à Doha    Une attitude pour le moins équivoque    Sa gestion sera confiée à une EPIC de wilaya: La plage artificielle des Genêts officiellement ouverte l'été prochain    DES DIPLOMES COMME ORNEMENT    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Avionneur : Boeing veut réduire la portée et la durée de certains essais    Prévarication, concussion, corruption, dilapidation    Ecole supérieure d'infanterie de Cherchell : Sortie de neuf (9) nouvelles promotions d'officiers et de sous-officiers    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Après une pique à l'Iran : La Royal Navy a-t-elle déployé des troupes en mer d'Oman ?    Guerre commerciale : Tarifs douaniers, le "Guerre et Paix" de Donald Trump    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    L'ex-P.-dg du CPA placé sous mandat de dépôt    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cheikha Tetma et Abdelkrim Dali revisités par la nouvelle génération
Clôture de l'exposition «Nouba : hommages aux maîtres» à Tlemcen
Publié dans La Tribune le 17 - 11 - 2011


Synthèse par Wafia Sifouane
Organisée dans le cadre de la manifestation «Tlemcen, Capitale de la culture islamique 2011», l'exposition-hommage «Nouba : hommage aux maîtres» par le département du patrimoine immatériel de la manifestation a consacré l'une de ses soirées à deux maîtres incontestables de l'andalou et du hawzi : les défunts cheikh Abdelkrim Dali et cheikha Tetma. Lundi dernier, la maison de la culture Abdelkader Alloula de Tlemcen a abrité une table ronde autour des œuvres et parcours des deux artistes. Les débats ont été animés par le chercheur Salim El Hassar de l'université de Tlemcen et le spécialiste autodidacte de Cheikha Tetma Mustapha Krabchi. Les deux conférenciers se sont attardés durant cette rencontre sur l'impact de la musique de ces deux artistes sur la musique andalouse et le nouveau souffle qu'ils lui ont apportés.Cette rencontre a été suivie le lendemain par des prestations musicales des ensembles de la musique andalouse dont El Kortobia de Tlemcen, Cordoba d'Alger et l'orchestre Redouane de Tlemcen qui a pour solistes Imene Sahir, Leila Benmerah et la grande artiste Zakia Kara Torki.Cheikh Abdelkrim Dali, né à Tlemcen en 1914 et décédé à Alger le 21 février 1978, est un maître incontesté du gharnati et du hawzi tlemceniens qui constituent des genres classiques traditionnels de la musique andalouse algérienne. Abdelkrim Dali, auquel un film documentaire a été consacré dans le cadre de cette manifestation, fit ses premiers pas dans la musique andalouse tlemcénienne aux côtés de grands maîtres tels que Omar Bekhchi, Abdeslam Bensari et Yahia Bendali. Il intégra l'orchestre de la radio Alger en 1952 comme joueur de luth et participa après l'indépendance du pays à plusieurs semaines culturelles algériennes à l'étranger. Il interpréta plusieurs chansons connues dont Saha aidkoum et composa un grand poème intitulé Rihla hidjazia qui constitue le couronnement de son parcours artistique très riche.
De son vrai nom Thabet Derraz, Cheikha Tetma est née à Tlemcen en 1891 dans une famille mélomane, en l'occurrence sa famille maternelle Bensari. Très jeune, elle découvre son talent de chanteuse avec sa voix envoûtante. Elle entame sa carrière en entonnant des airs traditionnellement propres à la gent féminine dont le haoufi avant de se lancer dans la musique andalouse et hawzi en jouant parfaitement avec divers instruments comme le violon et la kouitra. Plus tard, Cheikha Tetma crée son groupe composé de quelques éléments en chantant les plus beaux poèmes de l'époque, ce qui l'aide à monter en notoriété et à intégrer l'orchestre d'Alger dirigé par Abdelkrim Dali. Son talent et sa détermination lui vaudront le respect de ses aînées, notamment Mâalma Yamna et Meriem Fekkaï. Sa brillante carrière prendra fin avec son décès à l'âge de 71 ans à l'aube de l'indépendance de l'Algérie, laissant derrière elle une cinquantaine de disques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.