Mohammed VI invité au Sommet arabe d'Alger    Real : Un gros chèque pour le recrutement    Accidents de la circulation: 45 morts et 1245 blessés en une semaine    Organisation à Londres du Festival algérien des arts et de la culture "Dz Fest"    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Déclaration de politique générale du Gouvernement: Une politique sociale "efficiente" et "équitable"    Mostaganem: lancement de la 53e édition du Festival culturel national du théâtre amateur    Festival national du Malouf de Constantine: le chant traditionnel authentique ravive la scène artistique    Médicaments: Aaon évoque avec une délégation du Snapo l'amélioration de l'approvisionnement    Football: la DGSN prend des mesures en prévision du match Algérie-Nigéria    Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Un choc nucléaire inévitable ?    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Réunion gouvernement-walis: Les équilibres financiers au vert    Peaux de banane !    Brèves Omnisports    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Du coke russe pour le haut-fourneau    Strictes recommandations aux commis de l'état    Le plan de Benzema    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Normal de Merzak Allouache au festival international du cinéma de Tétouan
Le film représentera l'Algérie dans la compétition
Publié dans La Tribune le 11 - 03 - 2012

Le film Normal du réalisateur algérien Merzak Allouache sera en compétition officielle dans la catégorie Long métrage du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan qui se tiendra du 24 au 31 mars dans cette ville du nord du Maroc.Dans le film Normal, Merzak Allouache, à travers l'histoire d'un jeune cinéaste et de son épouse, zoome sur la désillusion de la jeunesse algérienne en butte à la bureaucratie et la corruption qui minent l'administration. Il est à noter que Normal a reçu le prix du meilleur long métrage arabe au festival Doha-Tribeca qui s'est déroulé au mois d'octobre dernier. Douze films, produits entre 2010 et 2012, par des cinéastes méditerranéens seront en lice pour l'obtention du Grand prix de ce rendez-vous cinématographique annuel. Il s'agit notamment de Mort à vendre du marocain Faouzi Bensaïdi, Exit Caire de l'égyptien Hesham Issawi, Habibi Rasak Kharbane de Youssef Susane une coproduction entra la Palestine, les Etats-Unis et la Hollande, Tannoura maxi du Libanais Joe Bou Eid et la Sombra del sol de l'Espagnol David Blanco. Les autres films en compétition sont le film Français Paradis des bêtes d'Estelle Larrivaz France, Tungesten du réalisateur grec Giorgos Georgopoulos, L'ennemi du cinéaste Serbe Dejan Zecevic, Lo sono li de l'Italien Andréa Segre, la Kriptonite nella borsa de l'Italien Ivan Cotroneo et les Mains rudes du marocain Mohammed Asli.Le jury de l'édition de cette année sera présidé par le directeur artistique américain Peter Scarlet, président du festival d'Abou Dhabi, ancien président de celui de San Francisco et ex-directeur général de la Cinémathèque Française. Par ailleurs, 14 courts métrages et 12 documentaires «représentant la diversité et la richesse culturelles et cinématographiques de la Méditerranée» sont également au programme du festival. Le réalisateur marocain Noureddine Lakhmari présidera le jury court métrage tandis que le directeur du Festival international de documentaire de Madrid, Antonio Delgado, sera à la tête du jury documentaire. Outre le grand prix du festival, les films en compétition se disputeront le prix spécial du jury de la meilleure interprétation masculine, de la meilleure interprétation féminine, du public et le Prix Azzeddine Meddour pour la première œuvre, instauré en hommage au réalisateur algérien décédé en 2000.Créé en 1985 par un groupe de cinéphiles réunis dans l'association des Amis du Cinéma de Tétouan, le Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan s'est fixé pour objectifs la promotion et la mise en valeur des cinématographies des pays du bassin méditerranéen. Le Festival de Tétouan est l'un des quatre rendez-vous annuels du cinéma au Maroc, avec le festival international du film de Marrakech, le festival du court métrage méditerranéen de Tanger et le festival du cinéma féminin de Salé.
S. A.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.