Université Blida 1 : Séjour d'études en Allemagne des étudiants en gestion des déchets    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Médéa : La place du 1er Novembre fait pitié    Des astuces pour améliorer naturellement sa vue    Un scandale du foncier industriel à Skikda : Un investisseur «curieusement» écarté et remplacé !    Situation du logement public locatif à Sétif : 10 613 appartements non distribués    Revêtement de la route principale de la commune de Berrahal : Désagréments et soupçon de dilapidation    16e édition du rallye féminin    Parution : Amour sublime, un roman de Abdelkader Gouchène    RC Relizane: Le président Hamri jette l'éponge    Sa gestion sera confiée à une EPIC de wilaya: La plage artificielle des Genêts officiellement ouverte l'été prochain    Une attitude pour le moins équivoque    Justice: L'ex-wali d'Alger et le wali d'El Bayadh sous contrôle judiciaire    DES DIPLOMES COMME ORNEMENT    Bordj Badji-Mokhtar: Deux enfants meurent piqués par des scorpions    Bac 2019: Les maths «abordables» pour certains, «compliquées» pour d'autres    Equipe nationale: Une notable progression est à relever    MC Oran: L'éclaircie n'est pas pour demain    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Tlemcen: Disparition de la tente géante : Khalida Toumi et Abdelouahab Nourri devant la Justice    CAT: L'Algérien Mohamed Bessaâd élu vice-président    Equipe Nationale : Delort signe son baptême du feu et offre la victoire aux Verts    Sucre: Salariés et betteraviers font pression sur l'Allemagne    Libye : Poursuite des bombardements sur Tripoli malgré les appels au cessez-le-feu    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Après une pique à l'Iran : La Royal Navy a-t-elle déployé des troupes en mer d'Oman ?    Dans le respect des dispositions de la constitution : Urgence d'accélerer l'élection présidentielle affirme Gaïd Salah    Ecole supérieure d'infanterie de Cherchell : Sortie de neuf (9) nouvelles promotions d'officiers et de sous-officiers    Prévarication, concussion, corruption, dilapidation    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Avionneur : Boeing veut réduire la portée et la durée de certains essais    Préparation de la CAN-2019 : L'Algérie bat le Mali (3-2)    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Les personnes sinistrées seront indemnisées    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    L'ex-P.-dg du CPA placé sous mandat de dépôt    300 milliards de dollars détournés en 20 ans !    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Le sujet qui fâche    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman    L'armée veut imposer sa feuille de route    La procédure de levée de l'immunité parlementaire de Talaï enclenchée    Remise des prix de la meilleure photo    ACTUCULT    L'ex-wali d'Alger Abdelkader Zoukh mis sous contrôle judiciaire    La présidentielle et la lutte contre la corruption, deux priorités pour l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre de représentativité au sein du MCA
Le CSA, version Brahmia, affirme qu'il est le seul habilité à négocier avec la Sonatrach
Publié dans La Tribune le 02 - 10 - 2012


Photo : M. Hacène
Par Abdelghani Aïchoun

Les choses ne cessent de se compliquer au sein du MCA. Dans une déclaration rendue publique, avant-hier, en fin de journée, le bureau exécutif du club sportif amateur (CSA), version Amar Brahmia, qui a tenu une réunion extraordinaire le même jour, a affirmé que «toute négociation, transaction et accords éventuels sont nuls et de nul effet et ne peuvent engager le CSA MCA et la Sspa réunis sans l'accord du bureau exécutif du CSA MCA légitimement élu et légalement reconnu». Bien évidemment, les négociations évoquées dans ce communiqué par le bureau exécutif concernent la compagnie pétrolière Sonatrach qui s'apprête à «racheter» la Société sportive par actions (Sspa) MCA. Des informations ont fait état ces derniers jours de la possibilité d'entamer ces tractations entre, d'un côté, des cadres de l'entreprise nationale et, de l'autre, Omar Ghrib, qui représentera le doyen des clubs algériens. «Tout en réitérant l'engagement du Bureau et sa volonté d'entamer dans la sérénité les discussions avec le partenaire historique du club, la Sonatrach, dans le respect des principes qui ont toujours guidé le MC Alger dans son parcours militant, nous lançons un appel à tous les membres de l'assemblée générale qui nous ont confié cette mission, à tous les supporters et sympathisants du club, de faire preuve de patience et de retenue face aux attitudes provocatrices et les tentatives de déstabilisation du MC Alger», ajoute-t-on dans ce même communiqué. Il est utile de rappeler qu'il y a de cela plusieurs semaines le P-dg de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, avait annoncé que la compagnie pétrolière envisage de rentrer dans le capital de quatre clubs, un de chaque région du pays, à travers la maison mère et trois de ses filiales. Il s'agissait du MC Alger, du MC Oran, du CS Constantine et de la JS Saoura. Si les choses ont abouti pour le MCO et le CSC, rachetés à hauteur de 75%, respectivement par Naftal et Tassili Airlines, ce n'est pas encore le cas pour le MCA (Sonatrach) et la JSS (Enafor). Concernant donc le Mouloudia d'Alger, le problème réside dans la représentativité au sein du club. Le CSA du MCA a deux présidents, en les personnes d'Amar Brahmia, élu à l'occasion de l'assemblée générale élective (AGE) organisée le 15 août dernier, et Omar Ghrib, élu lors d'une autre AGE organisée le 25 septembre. Chacun estime qu'il est le représentant légitime du club. Toutefois, même si les autorités compétentes se sont confinées dans un mutisme déconcertant, il n'en demeure pas moins que Brahmia a reçu le récépissé de son AGE, qui fait office d'agrément, contrairement à Ghrib, qui s'est heurté au refus de la Drag (direction de la réglementation et des affaires générales) de lui délivrer le fameux document. En d'autres termes, au niveau de la wilaya d'Alger, le représentant légal du CSA MCA est Amar Brahmia. Mais cela n'empêche pas Ghrib de rester l'homme fort du club de football et d'occuper toujours son siège. Un imbroglio qui pourrait remettre en cause, momentanément, l'option de rachat du MCA par la Sonatrach, même si certains supporters du Mouloudia estiment que «peu importe celui qui négociera, le plus important est que, en fin de compte, Sonatrach va se retrouver le propriétaire du club». En dernier lieu, il est clair que sans l'intervention des autorités compétentes, DJS ou MJS, ce problème de représentativité va probablement nuire au club sur tous les plans. Il faudrait que la légalité l'emporte et que le responsable du CSA soit désigné d'une manière claire et sans ambigüité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.