Les électeurs des zones éparses de Bordj Badji Mokhtar accomplissent leur devoir    La marche des étudiants réprimée à Sidi Bel Abbès    Toutes les dispositions organisationnelle et sécuritaires prises pour le bon déroulement du scrutin    La dette fiscale hors amendes judiciaires dépassait les 3.600 milliards de DA à la fin 2016    Nouvelle-Zéllande: manifestation à Christchurch contre le pillage du phosphate en provenance du Sahara occidental    La Cour des comptes a produit 936 rapports de contrôle en 2017    Coupe d'Algérie de Football : la FAF arrête le calendrier jusqu'aux demi-finales    Téhéran se dit prêt à d'autres échanges de prisonniers avec Washington    «Consensus» chez les sunnites pour garder Hariri Premier ministre    Un soldat tué dans une attaque contre un camp de l'armée    Interdiction des appareils énergivores    Le montant global des salaires impayés aux joueurs estimé à 69,8 milliards    Fin de saison pour Youcef Atal    La Fifa veut «clarifier les conséquences»    La FAF reporte tous les matches à cause du scrutin présidentiel    3 ans de prison pour l'ex-directeur du commerce    Standing-ovation pour Robert Redford à Marrakech    «Genèse», première exposition de Yasmine Siad    11 Décembre 1960, Belcourt, allume le feu de la liberté    "Une révolution délicieuse" à l'Espace Ouest-France    Miss Côte d'Azur est d'origine algérienne    Les jeunes Algériens se méfient des partis islamistes    APN : adoption des projets de lois relatifs à la Recherche scientifique et aux Radiocommunications    Mobilisation sur fond de grève générale à Béjaïa    Nâama : démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et saisie de 510 kg de kif traité    Jijel : Acquisition d'ambulances médicalisées    Affaire de montage automobile : Ouyahia et Sellal condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme    Campagne: l'individu arrêté a perpétré des actes d'intelligence avec un Etat étranger    Coupe de la CAF (2e journée) : Coup d'arrêt pour le Paradou AC    JSK-MCO (16H) au stade du 1er Novembre : El Hamri en quête d'un exploit à Tizi Ouzou    L'alliance gagnante entre l'OPEP et la Russie    Mobilis : attribution provisoire d'une licence 2G, 3G et 4G au Mali    MC Alger: Le Doyen victime de conflits d'intérêts    Vols en provenance et à destination de la France: Air Algérie annonce de nouvelles perturbations    Akid Lotfi: 37 kg de viande hachée impropre saisis    Axe Aïn El Turck-Bousfer: Un mort et trois blessés graves dans un accident    Les enseignants du primaire partagés: Entre gel momentané et poursuite de la grève    Elections présidentielles – proposition    «Les Algériens vont voter pour l'Algérie»    Sur le plan économique, une prestation très moyenne, loin des véritables enjeux    L'Europe dénonce des tirs continus de missiles balistiques    Sit-in de soutien à la présidentielle et à l'Institution militaire    «Irishman» de Martin Scorsese arrive sur Netflix    En prévision de l'hiver : Une production des bonbonnes de gaz butane dépassant la demande à Oran    France : Retraite, "la convergence des luttes" Gilets jaunes-syndicats met Macron "sous pression"    Elections présidentielle et législatives en Namibie : Un pouvoir contesté    Rwanda : L'opposante Victoire Ingabire empêchée de sortir du pays    Littérature Lynda Chouiten, prix Assia Djebar : " Une valse est née, durant mon voyage à Vienne"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Condamnation unanime dans le monde
Drame de Bombay
Publié dans La Tribune le 29 - 11 - 2008

La communauté internationale a condamné d'une voix unanime et sans réserve les attentats terroristes qui ont visé Bombay, la capitale économique de l'ouest de l'Inde.
Washington a condamné ces attentats «effrayants».
La Maison-Blanche a convoqué mercredi dernier une réunion de responsables du contre-terrorisme et du renseignement sur les fusillades et les explosions de Bombay et s'est dit prête à aider le gouvernement indien.
A Londres, le Premier Ministre britannique Gordon Brown a déclaré que ces «atroces» attaques contre cette ancienne colonie du Royaume-uni auront «une réponse vigoureuse».
Pour sa part, le chef de la diplomatie britannique David Miliband a «condamné sans réserve» ces attaques. En Espagne, le président du gouvernement, José Luis Rodriguez Zapatero, a condamné les «exécrables attaques terroristes» perpétrées mercredi à Bombay.
Ces avis rejoignent ceux de l'Union européenne (UE), qui a également exprimé son «horreur et [son] indignation» au sujet des «actes terroristes» qui ont eu lieu à Bombay, dans un communiqué publié par la présidence française de l'UE.
Les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne ont «condamné avec fermeté» jeudi à Bruxelles la vague d'attentats, et ont appelé à un renforcement des efforts UE-pays tiers pour lutter contre le terrorisme.
Les attaques de Bombay sont «tragiques et effrayantes» et touchent «la communauté internationale dans son ensemble», a réagi le Vatican.
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les a également condamnées et a appelé à punir les coupables.
Pour la Russie, «les crimes monstrueux des terroristes à Bombay suscitent la colère, l'indignation et une condamnation absolue».
A Pékin, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang a déclaré que la Chine «condamnait fermement la série d'attaques à Bombay» et que son pays s'opposait «à toute forme d'attaques terroristes».
Pour le Japon, «ce type d'attaque terroriste est impardonnable, extrêmement méchante et malveillante». Les attentats de Bombay ont également été dénoncés par la Corée du Sud comme «un crime contre la civilisation et contre l'humanité qui ne pourra jamais être toléré».
Le Canada a également fermement condamné «les lâches attentats». Le gouvernement australien a condamné les attaques, les qualifiant de «lâches» alors qu'au moins deux de ses ressortissants ont été blessés. Le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères, Murray McCully, a également condamné les attentats, «une lâche tentative de faire de nombreuses victimes parmi des civils innocents». Anthony Golez, porte-parole de la présidence philippine, a condamné «les attaques terroristes contre le genre humain» et assuré que le pays était «uni» avec l'Inde dans sa quête pour vaincre les groupes terroristes.
Le secrétaire général de l'OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, a condamné jeudi les «attaques terroristes insensées».
Le directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, a adressé jeudi ses condoléances au Premier ministre indien Manmohan Singh, condamnant «cette attaque atroce».
Les Emirats arabes unis, le Koweït et le Qatar, ces pays du Golfe qui comptent d'importantes communautés indiennes, ont fermement condamné jeudi les fusillades et explosions en série à Bombay.
Parmi les pays du Maghreb, le Maroc a condamné les attentats perpétrés mercredi soir à Bombay en Inde, qu'il a qualifiés de «crimes odieux».
La Tunisie a exprimé sa ferme condamnation des attaques terroristes perpétrées à Bombay, les qualifiant de «crimes odieux».
A. R.
L'Algérie condamne
L'Algérie a condamné les attentats qui ont fait mercredi dernier au moins 130 morts et environ 300 blessés dans la ville de Bombay
(ouest de l'Inde) en assurant le gouvernement indien de sa solidarité.
Dans un message adressé jeudi au Premier ministre indien, M. Manmohan Sing, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, s'est dit «consterné» et «profondément indigné» par les attentats de Bombay, soulignant que «l'Algérie tient à condamner avec la plus grande fermeté ces actes criminels et odieux et à assurer le peuple indien de sa profonde solidarité».
Le président Bouteflika s'est dit également «convaincu que le peuple indien saura en ces moments de deuil et de recueillement mobiliser ses forces pour transcender cette difficile épreuve».
A. R.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.