Covid-19: le personnel soignant appelés à fédérer ses efforts pour endiguer la pandémie    430 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Boubaghla, un symbole de bravoure et de résistance face à l'occupation française    Athlétisme-Covid19: la Fédération algérienne décrète une saison à blanc    Accidents de la circulation : 10 morts et 357 blessés en 48 heures    L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental    Skikda: "la récupération du crâne du chahid Bensaâd, permettra d'enseigner l'Histoire aux nouvelles générations"    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    Le nouveau tsar    Les Syriens et les Français en tête    Disponibilité d'Android 11 Beta sur OPPO Find X2 Series    Chanegriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les candidats à l'instance présidentielle connus mardi prochain    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les médecins critiquent la gestion de la crise    L'organisation des fêtes de fin d'année interdite    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Deux navires de Sonatrach mis sous séquestre    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Bracci : «Nous avons réalisé une grosse 1re mi-temps face au WAT»
Publié dans Le Buteur le 28 - 04 - 2010

«Ça ne me dérange pas de terminer la saison à Rouiba.»
Après une semaine très éreintante, François Bracci se devait de se ressourcer auprès des siens. «Cette coupure me fait beaucoup de bien, c'est sur l'île de Beauté que je puise toute ma force», nous a confié le coach corse avant d'enchaîner. «Face au WAT, ce n'était vraiment pas évident de s'imposer, car nous étions amoindris par plusieurs absences. Même Bouguèche, Derrag et Boumechra n'avaient que quelques séances en solo dans les jambes, avant d'attaquer ce match si difficile face à un adversaire qui fait office de bête noire du club. Et je peux vous dire que nous avons réalisé une très grosse première mi-temps au cours de laquelle nous aurions pu, avec plus de réussite, prendre le large. La seconde période a été plus difficile. Mais grâce à la volonté de tout un groupe, nous avons pu préserver cet avantage jusqu'à la fin», nous a dit Bracci.
«Ça ne me dérange pas de terminer la saison à Rouiba»
Face à la possibilité de la délocalisation du Mouloudia qui pourrait recevoir à Rouiba jusqu'à la fin de la saison, Bracci n'a émis aucun avis défavorable. Bien au contraire, le technicien corse se dit prêt à terminer le championnat au stade OPOW de Rouiba qui lui a tant réussi. «Certes, j'aurais aimé jouer au 5-Juillet, un stade qui m'a tant réussi avec une Coupe d'Algérie et une supercoupe. Mais si nous sommes délocalisés à Rouiba, je ne serai pas contre, car un stade n'est beau que s'il est plein. A Rouiba, on se produit dans une enceinte archi comble qui met une sacrée pression à nos adversaires. La pelouse est en très bon état. Donc pour toutes ces raisons, je ne vois pas pourquoi je serais contre le fait de terminer le championnat à Rouiba», nous a-t-il lancé.
«A Oran en conquérants»
Avant de conclure, nous avons abordé avec le coach ce match face au Mouloudia d'Oran qui s'annonce décisif dans la course au titre. «Pour nous, toutes les rencontres sont difficiles à ce stade de la compétition, il n'y a pas de match facile. En tant que leaders, nous sommes l'équipe à battre par excellence. Face au MCO qui traverse une période difficile, nous devons nous surpasser pour revenir avec un bon résultat. C'est en conquérants que nous irons à Oran. Chaque match, nous devons l'aborder comme une affiche de coupe. A nous de nous montrer costauds pour sortir indemnes de notre périlleux déplacement», nous a déclaré l'entraîneur du Mouloudia qui est conscient qu'une victoire en terre oranaise lui ouvrira les portes d'un titre qui fuit le club depuis onze ans.
Il sera demain de retour
C'est demain après-midi que François Bracci devra rallier Alger. Et ce n'est que le vendredi que le technicien corse reprendra ses fonctions avec une séance de travail programmée le matin à l'annexe du 5-Juillet.
Il a suivi de très près ESS-CABBA
Etant la seule équipe encore capable de détrôner le Doyen de son fauteuil de leader, François Bracci a suivi, hier soir, avec le plus grand intérêt de son île de Beauté, le derby qui a mis aux prises l'Entente de Sétif avec le CABBA, au stade du 8-Mai-45.
-----------------------------
Mobilisation générale des Chnaoua pour le déplacement à Oran
A une semaine de l'affiche explosive face au Mouloudia d'Oran, les supporters du Doyen n'ont à la bouche que ce match capital dans l'obtention du titre. D'ailleurs, les Chnaoua sont actuellement en train de s'organiser afin de se déplacer en très grand nombre à Oran pour soutenir leur équipe favorite et envahir le stade de Zabana, qui a été le théâtre en 1999 de la victoire du MCA en championnat face à la JSK. Cette enceinte pourrait à nouveau, en cas de victoire, permettre au MCA de décrocher son septième sacre.
3 000 fans veulent envahir Zabana
Même si rien n'est encore officiel, du côté mouloudéen, on s'attend à près de 3 000 fans qui feront le déplacement jusqu'à Oran. Les Chnaoua veulent jouer leur rôle de douzième homme, comme ils l'ont si bien fait lors de la rencontre de Coupe d'Algérie face au CAB à Batna même.
C'est pour cela que le MCO veut jouer à Bouakeul
Craignant la présence très nombreuse des Chnaoua, les responsables du Mouloudia d'Oran, qui s'activent pour mettre tous les atouts de leur côté, veulent recevoir le Doyen à Bouakeul. L'exiguïté de cette enceinte semble être la seule parade qui empêchera le MCA de se produire devant des tribunes complètement acquises à leur cause.
Reprise hier après-midi à Bouchaoui
Après deux jours de repos amplement mérité, les gars du Mouloudia devaient reprendre le chemin du travail, hier à 16 h, à la forêt de Bouchaoui. En l'absence de Bracci et Achouri, c'est Mourad Benamer qui a assuré l'intérim.
Babouche en solo
Réda Babouche devait effectuer, hier en solo, une séance de footing, question de se remettre en jambes, avec cette ambition de prendre part au match de mardi prochain face au MCO.
Idem pour Besseghier
Le latéral droit mouloudéen, Abdelkader Besseghier, qui souffre d'une pubalgie, doit lui aussi se remettre au travail. Cependant, l'enfant de Mascara sera soumis à un programme spécifique qui s'étalera sur quelques jours, avant de reprendre le boulot avant le groupe.
Les joueurs devaient percevoir deux primes
Hier en toute fin d'après-midi, les camarades de Bouguèche devaient chacun toucher deux primes de matchs qui correspondent au match nul réalisé face à la JSK et à la victoire obtenue face au NAHD. Ainsi, chaque joueur devra percevoir la coquette somme de 11 millions de centimes. De quoi booster le moral des troupes avant le périlleux déplacement à Oran.
8 millions en cas de victoire face au MCO
Et pour motiver davantage les joueurs, la direction mouloudéenne a promis d'octroyer une prime de 8 millions de centimes en cas de victoire, mardi prochain, en terre Oranaise. Les partenaires de Zemmamouche savent ce qu'ils doivent faire pour décrocher le jackpot.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.