ARRIVES AU PORT DE MOSTAGANEM EN 2019 : L'usine Tahkout demande le déblocage de sa marchandise    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    Zetchi écarté de la photo souvenir    AIN TEMOUCHENT : Un train de voyageurs percute un semi-remorque    «Le meilleur moyen de procurer de la joie au peuple est de gagner des titres»    Officiel : Bennacer à Milan pour la visite médicale !    Loukal appelle L'OFID à poursuivre ses efforts    Les auteurs du cambriolage neutralisés    Résultats du BAC : Session de juin 2019 à Aïn Témouchent    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    Zinédine Zidane félicite l'Algérie    Renard, c'est fini !    L'Algérie dans le groupe A avec le pays hôte    Djemaï boude ?    Un dialogue, deux approches    Un calvaire quotidien pour les populations    Un jeune de 18 ans meurt noyé à Oued Fragha    Des habitants de Kendoula ferment la route    L'autre casse-tête pour le gouvernement    ACTUCULT    Le faux débat sur les langues en Algérie    "La présidentielle a pour vocation de désigner un autre potentat"    L'intruse    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Le dialogue politique au point mort    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    Plus de 7530 microentreprises créées    Le calvaire des usagers à Draâ Ben-Khedda    Les travailleurs de l'ADE menacent de couper l'eau    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    France : Un quai baptisé Josette et Maurice Audin à Aubervilliers    Bouira : Hausse des piqûres de scorpions    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Guterres appelle à des partenariats plus forts pour les transitions post-conflits    La liste des accusations s'élargit    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Wilaya d'Alger: Large campagne de nettoiement des cités des communes d'El Harrach    Lac Tchad : Boko Haram continue à faire des morts et des milliers de réfugiés    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Bendebka «A cause de certaines décisions, on a perdu notre qualification au 5-Juillet»
Publié dans Le Buteur le 18 - 02 - 2019

Meilleur élément de son équipe face à Al Merreikh, Sofiane Bendebka revient sur cette élimination douloureuse. Il évoque le penalty non sifflé pour son équipe alors qu'il a été victime d'une agression d'un défenseur soudanais.
Vous devez être très abattu, après cette élimination qui fait très mal…
Je ne trouve même pas les mots pour décrire ma frustration et celle de mes camarades. Je suis abattu. Je suis anéanti car je ne m'attendais certainement pas à une telle défaite qui ne reflète nullement la physionomie de la rencontre. C'est malheureux de sortir de cette compétition de la sorte.
C'est-à-dire…
On a bien débuté la partie. On a dominé notre adversaire qui a bafoué son football. Nous étions parfaitement en place. Mais il y a eu ce but qui est survenu durant nos temps forts. On aurait pu mettre un but avant la pause mais il y a eu cette ouverture du score qui a changé la donne.
Mais vous aviez tout le temps de revenir dans la partie…
Il y a eu ce deuxième but qui nous a totalement plombés. Nous avons essayé de revenir en seconde période mais l'arbitre nous a privés d'un penalty indiscutable qui aurait pu relancer la partie.
Parlez-nous de cette faute et de ce duel avec le numéro 20 d'Al Merreikh qui vous a pris en grippe ?
C'est le même joueur qui avait provoqué le penalty au match aller. A chaque action, il venait pour me museler en me glissant un mot. Il me disait que je n'allais pas obtenir un penalty. Il m'accuse même d'avoir simulé au match aller. J'ai répondu en lui disant qu'il m'avait déplacé la dent de devant et que je n'ai jamais simulé. Avec la VAR, il aurait été expulsé comme le gardien de but.
Pensez-vous que cette élimination a pris forme au match aller ?
C'est la triste réalité. On a perdu ce quart de finale au match aller au stade du 5-Juillet. On aurait du faire la différence chez nous et à Khartoum, on gère la situation même si on prend un but ou même deux. On a raté un penalty puis il y a eu ce but refusé injustement. Ça fait trop pour une seule équipe et dans un seul match.
Encore une fois, vous avez été l'un des meilleurs joueurs de votre équipe…
Malheureusement, c'était insuffisant. J'ai tout fait pour aider mon équipe mais la réussite nous a fait défaut. On s'est procuré plusieurs occasions mais on a buté sur un gardien de but en état de grâce. Quand ça ne veut pas rentrer, ça n'entre pas.
Après avoir raté votre dernier objectif de la saison, comment voyez-vous l'avenir ?
Il faut s'accrocher. On n'a pas le choix. Il reste cette place sur le podium qu'il faut aller chercher coûte que coûte. C'est la vie d'un sportif. Cela commence par une victoire lors du prochain rendez-vous face au MCO.
Contre Al Merreikh, Hachoud s'est blessé et sera out lors du prochain rendez-vous. C'est flippant d'avoir à chaque fois des cadres qui se blessent, non ?
C'est un véritable désastre. A ce rythme, on n'aura plus de joueurs pour disputer les matches de championnat. Heureusement, qu'il y aura des blessés qui vont retrouver la compétition, à l'image de Demmou, Arrous et Nekkache. Il faut se serrer les coudes dans ces moments difficiles. Ce n'est certainement pas le moment de lâcher prise.
Avec le retour de Demmou, cela va vous permettre de retrouver votre poste de prédilection…
Il est clair que ce retour va permettre au coach de me repositionner sur le terrain. Je suis au service de l'équipe. Et je sais qu'au milieu du terrain, je peux marquer ou même porter main forte à mes camarades.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.