Les deux poids, deux mesures de la wilaya d'Alger    Une marche populaire empêchée à El-Esnam    Un membre du BP du FLN convoqué par la justice    Ces nids à problèmes    Huit campus algériens dans le Top-100    L'initiative de Macron pour le Liban bat de l'aile    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    23 morts dans le crash d'un avion militaire    Abdelwahab Maïche, l'homme au tempérament de gagneur    Mostaganem : La police met en échec une tentative d'émigration clandestine    4 décès et 160 nouveaux cas en 24 heures    Le rapport accablant de l'APW de Tizi Ouzou    Les locataires tirent la sonnette d'alarme    La Foire du livre de Francfort invite les libraires pour une formation    Saïd Dilmi, un amoureux des mots s'en va    FC Barcelone : le grand «Koemancement»    «La voie est ouverte à tous les dérapages graves»    La révolte des robes noires    Le FFS refuse de cautionner le référendum du 1er novembre    Une bouffée d'oxygène pour l'Algérie ?    Un tour de table pour préparer la rentrée    1er Festival du tourisme rural, la forêt de Aïn-Sedjra à l'honneur    «Pour que la nature soit toujours plus belle»    Le Nigeria et le Mexique au menu des Verts    Abdelouahab Maiche n'est plus    Actucult    Ouverture de la Diwaniya Art Gallery à Alger    Nomadland se place pour les Oscars après sa victoire à Toronto    ANSEJ: large mouvement au niveau des directions d'annexes    Les effets négatifs du stress sur votre apparence    Tlemcen: Un nouveau quota d'eau pour les terres agricoles de Fehoul    Ain Bessem: Une femme blessée dans un incendie    LES CROCS AIGUISES DE LA REALITE DES PRIX    Faire le pied de grue devant un distributeur fâché    AS Aïn M'lila: Un retard considérable à rattraper    RC Relizane: Aucun projet sportif à l'horizon    GC Mascara: Vers le retour du président Bouchentouf    Massacres du 17 octobre 1961: Une Association française demande la reconnaissance du crime    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    L'avis des experts    L'Algérie condamne l'attaque terroriste contre le convoi du gouverneur de Borno (Nigeria)    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Après plusieurs mois de fermeture : Le musée des Beaux-arts d'Alger rouvre ses portes    Importation: Pas de retour aux licences    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouras : «Mbolhi avait besoin de jouer face au Burundi pour retrouver ses sensations»
Publié dans Le Buteur le 15 - 05 - 2019

L'entraineur des gardiens de l'EN, Aziz Bouras, s'est exprimé pour le site officiel de la FAF où il a évoqué la préparation des trois gardiens des Verts, Mbolhi, Doukha et Oukidja, pour la CAN. Concernant la titularisation de Raïs face au Burundi, Bouras assure qu'il était important pour lui qu'il rejoue, lui qui a loupé beaucoup de matchs en raison de blessure : « C'était important que Raïs rejoue. Ça faisait un moment qu'il était blessé. Un gardien de but quand il manque beaucoup de matchs, ce n'est pas évident pour lui. Il avait besoin de jouer le match en entier afin de retrouver ses sensations. C'est ce qui était le mieux pour lui. »
«Malgré sa blessure, Raïs s'est comporté en véritable professionnel»
Et d'enchainer : « Au niveau des gardiens de but, nous avons mis une grosse charge de travail, mais bien évidemment, nous avons pris en compte les matchs disputés des uns et des autres. Avec Mbolhi, on a travaillé avant tout le monde pour le remettre d'aplomb surtout par rapport à sa blessure. Là-dessus, je tiens à dire chapeau au staff médical qui a fait un excellent travail. Aussi, je tiens à dire que Mbolhi s'est comporté en véritable professionnel. Malgré sa blessure (fracture du doigt, ndlr), il n'a jamais arrêté de s'entrainer, ce qui nous a fait gagner du temps. Désormais, il est prêt. »
«Les trois gardiens se complètent»
Aziz Bouras a encensé aussi les deux autres gardiens, Azzedine Doukha et Alexandre Oukidja : « On a affaire à trois gardiens professionnels avec des caractéristiques différentes. Ils se complètent. Il y a beaucoup de motivation dans le travail. Ils sont toujours à 100%. Au niveau de l'investissement, c'est sans faille. Chacun d'eux est à la disposition du sélectionneur national. Il n'y a rien d'autre à imaginer. Tout le monde travaille pour être prêt et il faut dire aussi que nous travaillons dans d'excellentes conditions. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.