Référendum sur la Constitution : l'ANIE fixe les critères de la campagne électorale    La commission des affaires juridiques examine la demande du ministre de la Justice    Une demande de levée d'immunité introduite contre une sénatrice FLN    CONSEIL DE LA NATION : Zeghmati présente le projet de Code de procédure pénale    Koweït: décès de l'émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah    Real Madrid : Gros retournement de situation pour deux indésirables de Zidane ?    AIN EL BIA (ORAN) : 549 kg de viande impropre à la consommation saisis    BAGARRE RANGEE ENTRE GANGS A TIARET : La police arrête 11 personnes    PSG : Thiago Silva allume Unai Emery    Barcelone : Koeman aurait un plan pour recruter une pépite de Guardiola !    Benabdi, nouvelle recrue    Guemroud signe pour 2 ans au CSC    Lancement d'une campagne de vaccination contre la rage    Tassili Airlines dément le prétendu accident de l'un des ses avions    Accidents de la route: 31 morts et 1348 blessés en une semaine    Sénat: présentation du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Guerre ouverte entre l'Arménie et l'Azerbaidjan    Six nouveaux Saoudiens inculpés en Turquie    Transfert de 700 migrants depuis l'île de Lesbos    La France va organiser une conférence internationale    Pompeo entame des entretiens en Grèce, pour favoriser une «désescalade»    Ces détenus oubliés du hirak    "Les émirats ont fait pression concernant l'emblème amazigh"    Les robes noires en grève à partir de demain    «Le projet de Constitution profite aux laïcs»    Larbi Ouanoughi a fait long feu    Vu en France    «Notre rôle est de prévenir et combattre la corruption»    Un nouveau médicament biosimilaire fabriqué en Algérie    40% des Maghrébins n'ont pas de comptes bancaires    Lancement prochain du transport de fret roulant    Le député démissionnaire de Béjaïa, Khaled Tazaghart, condamné à un an de prison ferme    Un faux «cadre supérieur» neutralisé    Scénarios possibles et choix difficile    Saisie de marchandises interdites à l'importation, évaluées à 912 millions de centimes    Réalités du présumé différend arabo-berbère (3e partie et fin)    Lancement de la «La rentrée culturelle» en Algérie    Des voix s'élèvent pour naturaliser le héros algérien    Entre "amour divin" et détermination de femmes sahraouies    "Réalisations dans le théâtre algérien : questionnements, réflexions et enjeu"    En attendant la reprise du mouvement en Algérie : Le hirak diasporique à l'épreuve des dissensions idéologiques !    Nouvelle opération de rapatriement: 181 Subsahariens transférés vers leur pays en début de semaine    ES Sétif: Un bain de jouvence pour l'effectif    USM Bel-Abbès: Est-ce le bout du tunnel ?    Energie: Pourquoi le «Super» va être supprimé    FUITE EN AVANT    «Loukan», le mot-clé de la réussite    Institut français d'Algérie: La cérémonie du choix Goncourt Algérie 2020, le 03 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CRB: Le Chabab relance Mebarakou
Publié dans Le Buteur le 16 - 07 - 2019

Alors qu'il pensait tenir sa deuxième recrue dans l'axe de la défense en la personne de Farouk Chafai, le Chabab de Belouizdad s'est fait doubler à la dernière minute par le voisin et ennemi mouloudéen. En effet, alors que la direction du Chabab avait annoncé la venue de Chafai après que son dernier lui a donné son OK, celle du MCA a joué sa dernière carte en formulant au joueur une offre plus intéressante sur le plan financier, et en faisant signer le joueur dès qu'il a accepté l'offre. De quoi mettre Said Allik et ses proches collaborateurs dans l'embarras. En effet, le directeur général du CRB est dans l'obligation de trouver une alternative au dossier Chafai. Selon une source bien informée, le club de Laâquiba aurait relancé Mebarakou. C'est Abdelkader Amrani, le premier responsable du staff technique du club, qui a lui-même confirmé la venue de Chafai, qui est derrière cette idée. D'ailleurs, il aurait pris contact avec le joueur pour essayer de le convaincre de signer en faveur des Rouge et Blanc de Laâquiba.
L'ESS et l'USMA le veulent
Tout comme sur le dossier Chafai, Tabti ou encore celui d'Aiboud, le Chabab de Belouizdad doit faire avec la concurrence dans le dossier Mebarakou. Ce dernier est toujours sous contrat avec le club saoudien d'Al Wehda mais il serait très proche d'un départ cet été. D'ailleurs, des personnes proches de l'ancien défenseur du MCA assurent que le club saoudien ne serait pas contre l'idée de libérer son défenseur de 30 ans. De quoi donner des idées au Chabab mais aussi à l'USM Alger et l'Entente de Sétif qui sont également sur le joueur. Une offre aurait même été transmise de la part de l'ESS qui veut devancer tout le monde dans ce dossier. Néanmoins, le Chabab de Belouizdad peut miser sur deux choses : la très bonne relation qui existe entre Mebarakou et Abdelkader Amrani, les deux hommes qui ont déjà travaillé ensemble au MOB, ainsi que sur les liquidités qui ont été mises à dispositions de Said Allik.
Allik et Amrani mécontents de sa sortie
Pour revenir à l'affaire Chafai, Abdelkader Amrani et Said Allik, qui ont annoncé publiquement l'arrivée de l'ancien défenseur de l'USM Alger, seraient très mécontents du comportement du joueur et du lapin qu'il leur a posé à la dernière minute pour aller signer au Mouloudia d'Alger. Un comportement qui a eu directement un impact négatif sur la crédibilité des deux hommes même si, et il faut le dire, Allik et Amrani ne sont pas les seuls responsables de l'échec de la venue de Chafai. Cela dit, la politique prôner par la direction du club de Laâquiba reste énigmatique : plusieurs joueurs ont signé sans qu'on les annonce ou les présente de manière officielle tandis que des joueurs qui n'ont pas signé sont annoncés par des officiels de la direction.

La direction du NAHD se montre très gourmande
L'affaire Gaya se complique
Alors qu'il était annoncé tout près de signer en faveur du Chabab de Belouizdad, Gaya Merbah pourrait ne pas se faire cet été. Pour cause, le portier est toujours sous contrat avec son club et la direction du NA Hussein Dey refuse de le céder gratuitement. Pis, elle s'est montrée trop gourmande en exigeant plus d'un milliard de centimes contre sa lettre de libération alors qu'elle était d'accord pour lui remettre le fameux sésame contre les mensualités que Gaya Merbah n'a pas encore touchées. Résultat : l'affaire est devenue très compliquée. Le NAHD a mis la barre très haut. De quoi refroidir les ardeurs des Belouizdadis qui ne sont pas prêts à débourser une telle somme pour engager un gardien de but.
L'équipe avec un seul portier
Les plans d'Amrani et de Said Allik sont chamboulés en ce qui concerne la recrutement d'un gardien de but. En effet, après l'échec du dossier Zeghba, qui a préféré tenter une expérience à l'étranger, les Belouizdadis ont jeté leur dévolu sur Gaya Merbah qui se présente comme étant le seul capable d'endosser le statu de numéro 1 au Chabab de Belouizdad. Le technicien et le directeur général belouizdadis voulaient d'ailleurs conclure avant le départ de l'équipe en Tunisie pour permettre à Merbah de se fondre dans son nouveau groupe et de prendre ses repères le plus rapidement possible avant la reprise de la compétition officielle. Mais force est de constater que ni Merbah a signé, ni il est sur le point de rejoindre l'équipe en Tunisie. Conséquence : le club de Laâquiba se présente avec un seul gardien, en la personne de Khairi qui a été recruté pour occuper le poste de doublure.
L'entraineur s'est
empressé de libérer Meziane et Cédric
Les gardiens de qualité ne sont pas en très grand nombre dans le marché des transferts, surtout après le départ de Zeghba en Arabie Saoudite et la décision de Zemmamouche de renouveler avec l'USM Alger. Gaya Merbah, qui est toujours sous contrat avec le NAHD, demeure donc le seul capable d'endosser le rôle de numéro 1. En même temps, ceux qui étaient là la saison dernière, à savoir Meziane et Cédric, ont bien rempli leur rôle. Et ils ne méritaient peut-être pas une sortie aussi précipitée. D'ailleurs, dans l'entourage du club on estime que Abdelkader Amrani est allé un peu vite en se prononçant en faveur du départ de ses deux anciens portiers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.