Man City : Un intérêt pour Harry Kane    Le Conseil de la nation entame le débat du PLF 2021    AADL: lancement fin novembre des travaux de réalisation de 140.000 logements    Le président mauritanien reçoit le MAE sahraoui, émissaire de Brahim Ghali    FLN: l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental, seule solution pour le règlement du conflit    Affaire contre le quotidien El Watan: demande d'une enquête complémentaire    Algérie-Turquie: 5 milliards de dollars d'échanges commerciaux    Merkel soutient l'autodétermination des Sahraouis    Mandat d'arrêt international émis contre Abdou Semmar    USMA: Benaraïbi Bouziane nouvel entraîneur    Covid-19: Krikou inspecte l'application du protocole sanitaire à l'Ecole des jeunes sourds-muets de Rouiba    SEISME DE SKIKDA : Mise en place d'une cellule de crise    HOPITAL DE BLIDA : 17% du professionnel infectés par le Covid    L'Organisation des Moudjahidine qualifie Macron de ‘'menteur''    Accident de la circulation : plus de 2.400 morts au cours des 10 premiers mois de 2020    Décès de l'ancien ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza    Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, suspendu cinq ans par la FIFA    Les clubs de la Ligue 2 dans l'expectative    Cinq joueurs ménagés    Youcef Belaïli compte s'«illustrer davantage»    La justice otage du virus    L'armée menace la capitale du Tigré d'un assaut    Plus de 400 enfants arrêtés par les forces d'occupation en 2020    Les opérateurs fixés sur les taux d'intégration    106 kg de viande et abats saisis    Colère après la mort d'un jeune dans un commissariat    Près de mille personnes verbalisées à El-Bayadh    Le procès en appel de Tliba reporté au 29 novembre    L'ancien député Khaled Tazaghart acquitté    Versailles : le street art fait son apparition dans cette ville historique    L'Opéra de Paris va lancer une plateforme numérique de spectacles et masterclass    «Une société qui méprise la femme est une société morte»    L'enjeu de la crise à Guerguerat    Coupure d'internet : La longue souffrance à Aïn taya    Le silence assourdissant des partis du pouvoir    Le verdict attendu le 30 novembre    Les marcheurs du 5 octobre devant la cour d'appel    L'appel de la forêt    Les précisions de Linde Gas Algérie    L'engagement des dirigeants du G20    Le MCO dans la ligne de mire    El Guerguerat : La Mauritanie émet des réserves sur le 2e mur érigé par le Maroc    Grippe aviaire : les Pays-Bas abattent 190 000 poulets    Les travaux de réhabilitation encore retardés    Décès de la journaliste britannique Jan Morris    Pour "une société et une économie plus durables"    El Tarf: Des pluies salvatrices pour l'agriculture    Retour à la case départ pour l'association dédiée au cheval    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





mca : Sakhri «On a eu l'accord de Medouar pour jouer le CABBA à Bologhine»
Publié dans Le Buteur le 16 - 11 - 2019

Depuis le Clasico, tout le monde se posait la question sur la domiciliation de la prochaine rencontre du Mouloudia, qui donnera la réplique au CABBA, puisque toutes les démarches ont été menées pour que l'équipe recevra à Bologhine. Abordé par nos soins, le directeur général du vieux club algérois nous dira : «Comme vous le savez, on a formulé une demande à la LFP pour que l'équipe soit domiciliée à Bologhine, en raison du mauvais état de la pelouse du 5-Juillet, et cela juste après la signature de la convention avec l'USMA. On ne va pas polémiquer sur le Clasico, car nous avons tourné la page de cette rencontre, et je tiens à vous dire que nous avons discuté une nouvelle fois avec Medouar qui nous a donné son accord pour jouer le match du CABBA à Bologhine. Ainsi, cette rencontre aura lieu le dimanche à Bologhine, ce qui est une bonne chose pour l'équipe.»
«Le temps nous a donné raison de vouloir changer de domiciliation, car le 5-Juillet nous a pénalisés face à la JSK»
Toujours dans ce sens, Sakhri nous dira : «Vous voyez bien que le temps nous a donné raison en réclamant le stade de Bologhine, car devant la JSK et sans vouloir remettre en cause la victoire de notre adversaire qui a bien joué le coup, l'état du terrain nous a pénalisés. Je souhaite qu'on soit domicilié à l'avenir à Bologhine, cela nous permettra de pratiquer notre jeu habituel, à commencer par le match du CABBA.»
«Les deux changements forcés et la pelouse impraticable, les raisons de notre échec face à la JSK»
En revenant avec Sakhri sur la dernière défaite face aux Kabyles, qui a fait très mal au Mouloudia, au point de laisser place à la spéculation, ce dernier nous a confié : «Avant tout, personne ne s'attendait à cette défaite, notamment sur un tel score. A mon avis, les deux changements prématurés, dus aux blessures, de Harrag et Azzi ont faussé nos calculs. Sans vouloir chercher des excuses, il y a aussi l'état de la pelouse, un autre paramètre pour expliquer cette mésaventure, car avec les mauvaises conditions climatiques, on savait que la pelouse du 5-Juillet allait être submergée, ce qui nous a joué un mauvais tour. Sur un terrain impraticable, on n'a pu développer notre football habituel, ce qui a arrangé les affaires de l'adversaire, sans pour autant oublier la fatigue du long voyage qu'on a effectué à partir de l'Irak.»
«Voilà ce qui s'est passé à l'hôtel Radisson et l'équipe n'a à aucun moment été perturbée lors de la mise au vert»
Abordé au sujet de la mise au vert effectuée par l'équipe à l'hôtel Radisson, où certains disaient que les joueurs étaient perburbés la veille du Clasico, le président s'est exprimé pour mettre un terme à la polémique : «Je tiens à vous dire qu'il n'y a pas d'affaire Radisson et je vais vous expliquer ce qui s'est passé au juste. Comme à notre habitude, nous avons adressé un courrier à cet établissement pour que l'équipe fasse sa mise au vert pour le Clasico et la rencontre du CABBA. Malheureusement, le personnel chargé des réservations de l'hôtel Radisson et par inadvertance n'a pas bien lu le courrier et croyait qu'on a uniquement réservé pour le match du CABBA. A la veille du match et une fois sur place, le problème de réservation s'est posé, d'aileurs que j'ai réglé personnellement avec le directeur de l'hôtel. Les joueurs ont été hébergés sur place à deux par chambre et non à trois ou quatre comme certains le laissaient faire croire, et il n'y a eu que le préparateur physique et le coach-adjoint qui ont passé la nuit chez eux. Le Mouloudia a donc été toujours hébergé dans les meilleures conditions à l'hôtel Radisson et le personnel de cet établissement veille à ce qu'on ne manque de rien. Ainsi, l'équipe n'a aucunement été perturbée lors de la mise au vert et je viens d'ailleurs de vous expliquer les raisons de notre défaite face à la JSK.»

«Le MCA est toujours leader et on va rectifier le tir devant le CABBA»
En dépit de la défaite concédée face à la JSK, Fouad Sakhri ne semble nullement inquiété car cette défaite ne remettra tout en cause, en expliquant : «On aurait souhaité offrir la victoire à nos supporters, mais les choses n'ont pas évolué comme on le souhaitait. Il faut tourner la page du Clasico et penser à notre prochain match. Le Mouloudia est toujours leader et on va rectifier le tir face au CABBA, le plus important pour nous c'est de continuer à travailler sereinement pour pouvoir gagner un titre en fin de saison.»
«Les joueurs ne parlent pas d'argent, c'est moi qui a évoqué le sujet et on va leur payer deux mensualités»
D'autre part, certains ont laissé croire que les joueurs avaient évoqué le côté financier à la fin du match, une fois au retour à l'hôtel Radisson, pour prendre leur dîner. A ce sujet, Sakhri nous dira : «Sachez bien que les joueurs ne pensent pas uniquement à l'argent, comme certains veulent le faire croire, et ils n'ont pas évoqué le sujet qu'après le match. C'est moi qui a parlé au capitaine d'équipe Bendebka pour qu'il les rassure ses coéquipiers au sujet de leur argent et les informer qu'on leur payera au moins deux salaires d'ici la fin du mois, et cela au même titre que le staff technique.»
«L'attaquant irakien des Forces Aériennes ne figure pas sur nos tablettes et avec la commission de recrutement, on saura dénicher l'oiseau rare»
Quant à l'information faisant état que le Mouloudia s'intéresse aux services de l'attaquant de pointe des Forces Aériennes, le responsable du Doyen a apporté les précisions en affirmant : «Ce n'est que de la pure spéculation, car l'attaquant irakien des Forces Aériennes ne figure aucunement sur nos tablettes. Une commission de recrutement sera installée après le match du CABBA, et nous avons des noms qui nous intéressent et on saura dénicher l'oiseau rare pour régler le manque d'efficacité offensive.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.