Le Président Tebboune réitère son engagement à récupérer les restes mortuaires des chouhada    Real : Un rêve d'enfance pour Reinier    Agriculture: bientôt un recensement du cheptel national de vaches laitières    Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement    Boukadoum reçu par Fayez Al-Sarraj à Tripoli    "Prétendue réclamation des forces de maintien de l'ordre": démenti catégorique de la DGSN    Ligue 2 (19e j): le RC Arbaâ sur le podium, l'ASM Oran étrillée à Boussaâda    BELHIMER SOULIGNE LES BIENFAITS DU HIRAK : Vers le 22 février, ‘'journée nationale''    COUR SUPREME : Deux anciens walis de Skikda placés en détention provisoire    DEBRAYAGE DANS LE CYCLE PRIMAIRE : Les enseignants menacent de boycotter les examens    ORAN : 10 nouveaux appareils d'analyses médicales pour le CHU    Air Algérie: la Justice ordonne l'arrêt immédiat de la grève du PNC    Amar Belhimer annonce prochainement un encadrement juridiquement    Karim Younès nommé médiateur de la République    Arrestation d'un groupe d'extrême droite qui visait des mosquées    "Opticharge" lance sa plateforme logistique digitale    Une fatalité ou un choix de facilité ?    La course des strapontins s'emballe !    Dortmund-PSG et Atlético-Liverpool pour ouvrir le bal    Hammouche reste confiant pour la suite    «La libéralisation du code des collectivités locales est une priorité»    Cumul retraite et nouvelle activité    Une famille s'en remet au ministre de l'Habitat    Le trafic routier basculé vers la RN5    12 000 foyers concernés à Batna en 2020    Un colis de près de 40 kg de kif rejeté par la mer à Abou-el-Hassan    Tizi Ouzou : hommage à la conteuse et poétesse Djedjiga Bourai    Chidekh Azouz présente ses ouvrages à El-Milia    Des journées dédiées au théâtre révolutionnaire    Il était une fois, la halqa et la waâda    ACTUCULT    Coronavirus : Fin de confinement et aucun cas de Covid 19    Train de vie de l'état : Halte aux excès !    «Je livrais des uniformes et des armes à l'ALN»    En bref…    Syrie : L'armée syrienne libère plusieurs localités    RCA – MOB : Les Crabes visent un bon résultat    France : Les incidences positives de l'immigration    Ateliers d'art-thérapie pour enfants malades à El Oued : Une première dans la région    Plaidoyer pour la conservation et la préservation du patrimoine culturel et artistique africain    USM Bel-Abbès: Les dettes, un casse-tête pour Benayad    La diseuse de choses «vraies» !    Nouvelles opérations de rapatriement: Plus de 70 Subsahariens transférés vers leurs pays d'origine    Ligue 1: ASAM 1 - USMA 1: Un nul équitable    Karim Younes nommé médiateur de la République    Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution    Le Groupe PSA poursuit son projet d'implantation industrielle à Tafraoui    13 harraga algériens secourus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Patrick Juillard : «Par rapport au reste du plateau, l'Algérie est bien lotie dans ce tirage des éliminatoires de la coupe du monde»
Publié dans Le Buteur le 23 - 01 - 2020

Tout d'abord, on voulait connaitre le groupe de l'EN en ces éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 ?
Le groupe A, celui de l'Algérie, a été décrit unanimement comme étant un groupe facile, un tirage clément pour les Fennecs. Certes, on peut toujours se dire qu'il faut se méfier, par principe, des autres équipes. Mais, par rapport au reste du plateau, l'Algérie est bien lotie. Le Burkina Faso est un adversaire que l'Algérie connait bien pour l'avoir déjà affronté en match barrage des éliminatoires du Mondial 2014. Un barrage qui a été assez accroché, avec des erreurs d'arbitrage de part et d'autre.
«Le Burkina Faso sera un peu juste et n'aura pas encore atteint sa maturité pour contester la domination attendue de l'Algérie dans ce groupe»
Mais l'équipe du Burkina a tout de même beaucoup changé depuis 2014…
Oui, l'équipe du Burkina Faso a beaucoup changé depuis. Le cycle initié par le sélectionneur portugais, Paulo Duarte, s'est terminé l'an dernier. Le technicien en question n'a pas été conservé. L'entraîneur, Kamou Malo, a été nommé à sa place, et il essaye de régénérer un peu cette équipe, d'intégrer de jeunes talents. Le Burkina Faso essaye de créer des académies et de former des joueurs jeunes. Ils sont de plus en plus nombreux à partir tôt en Europe. On en voit par exemple à l‘Ajax Amsterdam ou bien dans le championnat belge. Mais je pense que le Burkina Faso sera un peu juste et n'aura pas encore atteint sa maturité pour contester la domination attendue de l'Algérie dans ce groupe.
Peut-on dire que la principale menace pour l'Algérie dans ce groupe A vient du Burkina Faso ?
Oui, vous avez raison de dire qu'il faudra tout de même se méfier du Burkina qui sera sans doute l'adversaire le plus difficile pour l'Algérie dans ce groupe. Je prends par exemple les derniers résultats du Burkina Faso en éliminatoires de la CAN 2021. Les Burkinabés avaient été tenu en échec chez eux par l'Ouganda, une équipe qui progresse et qui défend bien. Ensuite, le Burkina Faso est allé gagner chez le Soudan du Sud sur le score de deux buts à zéro. C'est une équipe qui essaye de se reconstruire et de proposer autre chose. Mais cela ne va pas se faire en un jour. L'Algérie, qui a atteint sa vitesse de croisière, devrait être au-dessus du Burkina Faso.
«Le Niger a du mal à se renouveler»
Et pour ce qui est du Niger…
Le Niger est une équipe qui était parvenue à s'intégrer au concert africain au début des années 2010, en participant à plusieurs coupes d'Afrique, mais qui était retombée dans le marasme depuis quelques années. Ses derniers résultats ne sont pas fameux. L'on se rappelle récemment de sa défaite à domicile (2-6) contre Madagascar en éliminatoires de la CAN 2021. C'est une équipe qui est plutôt en perte de confiance. Il y a pas mal de joueurs vieillissants dans son effectif. Le Niger a du mal à se renouveler, même si son équipe locale s'est qualifiée pour le CHAN. Donc je pense que l'Algérie devrait être au-dessus du Niger sans grande difficulté.
«Djibouti est vraiment le Petit Poucet de ces éliminatoires»
Parlons maintenant de Djibouti…
Djibouti est vraiment le Petit Poucet de ces éliminatoires. A la surprise générale, Djibouti a battu en tour préliminaire l'Eswatini. C'est une équipe qui est dirigée par un jeune entraîneur, plein d'idées et très dynamique, Julien Mette. Il s'occupe aussi des U23 et des U20 de Djibouti. Il fait donc un travail de fond sur les joueurs de Djibouti. C'est une équipe très jeune et la moitié de ses titulaires sont âgés de moins de 23 ans. Très peu d'entre eux sont expatriés. Dison que c'est une équipe qui est là pour apprendre et qui vise à jouer de gros matchs contre des adversaires de renom. C'est une équipe qui, à terme, vise plutôt à se qualifier pour un CHAN ou bien pour une CAN, que de jouer la coupe du monde. Disons que c'est l'adversaire bonus pour les autres équipes du groupe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.