L'Opep+ décide de prolonger la Déclaration de coopération jusqu'à fin 2023    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Nouvelles agressions marocaines    Le projet prend forme    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu"à mercredi soir    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Les félicitations du président    Le silence de la communauté internationale déploré    Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



RCK 0 – NAHD 2 : L'enterrement de Kouba
Publié dans Le Buteur le 08 - 05 - 2009

C'est sous un air de vacances que le RCK est apparu sur le terrain face au NAHD. Pour leur part, les protégés de Benzekri savaient que les trois points allaient les libérer définitivement du spectre de la relégation.
Stade Benhaddad de Kouba
Arbitrage: Bennouza, Itchiali, Fedaoui. Huis-clos
Buts : Camara (14' et 54')
Avertissements : Yahia Cherif (26') et Zerman (33') pour le RCK.
Abdat (32') pour le NAHD.
Expulsion : Kaddour (90+1') pour le RCK.
RCK: Mokrani, Zerman, (Amrane 70'), Khellaf, (Hanifi 81'), Amokrane, Kaddour, Choaïb, Benyahia, Dalla, sako, Madi (Bassaïd 56'), Yahia Cherif.
Entraîneur : Safsafi.
NAHD : Toual, Abdat, Nehari, Kheddis, Galoul, Allag, (Jimmy 72'), Sedkaoui, Gana, Camara, (Siouane 72'), Hafid. R (Attafen 65'), Derrardja.
Entraîneur : Benzekri.
C'est sous un air de vacances que le RCK est apparu sur le terrain face au NAHD. Pour leur part, les protégés de Benzekri savaient que les trois points allaient les libérer définitivement du spectre de la relégation. Assurément, ils allaient jouer leurs chances à fond la caisse pour se libérer de manière définitive. C'est ce qu'ils sont parvenus à faire dès la 14' par Camara avant que ce même joueur récidive à la 54', signant une victoire fort bien méritée de son équipe. Les trois points en poche, le NAHD signait par là même l'enterrement définitive du RC Kouba cette saison.
Youcef Mimoun
Benzekri : «Enfin libérés !»
«On aurait souhaité affronter le RCK au grand complet. Mais les jeunes qui ont été intégrés se sont bien comportés malgré leur défaite. Ils ont bien résisté. Aujourd'hui, on peut enfin respirer tranquillement. Le maintien est assuré pour le NAHD. A nous de poursuivre pour atteindre le premier peloton du classement. On ne doit pas se contenter du maintien.
On jouera désormais libérés, c'est ce qui va nous permettre de jouer sans pression, à l'inverse de nos adversaires. »
Les recrues du mercato toujours pas convoquées
Au RCK, les joueurs recrutés lors du mercato n'ont été alignés que très rarement, pour ne pas dire jamais. Le plus malheureux c'est incontestablement Mohamed Hnider qui a regretté être allé tenter sa chance à Kouba. Cette fois encore, pour le match contre le NAHD, son nom n'a pas été coché par le coach koubéen au même titre que l'autre déçu, Nasser Boulekbache, écarté malgré lui de la compétition.
Saoud ramené de chez lui à la dernière minute
Après le départ de Hamza Assad et Mohamed Oukil à quelques minutes du coup d'envoi de la rencontre RCK-NAHD, l'entraîneur Abdelaziz Safsafi a vite fait d'appeler en renfort le jeune joueur Saoud qui évolue dans la catégorie des juniors pour pallier ces défections. Saoud ne s'attendait vraiment pas à ce qu'on vienne le chercher à quelques minutes du coup d'envoi. Son nom ayant été coché sur la feuille du match, on n'attendait donc que son arrivée pour remplir le banc des remplaçants pour une éventuelle entrée.
Oukil et Assad quittent le vestiaire avant le match
Mohamed Oukil et Hamza Assad ont quitté le stade Benhaddad aussitôt après avoir appris leur non titularisation par le coach koubéen. Les deux joueurs n'ont pas accepté la décision de Abdelaziz Safsafi de les mettre sur le banc des remplaçants, leur préférant des joueurs moins expérimentés, à l'image du jeune arrière latéral, Zerman. Devant la débandade généralisée qui règne au sein du RCK, ni Oukil ni Assad ne craignent d'éventuelles sanctions à leur encontre. Ils savent que le club n'a gardé de prestigieux que trois lettres alphabétiques, R, C, K, tombées entre les mains malheureuses de gens « analpha… bêtes », qui ont fait que les efforts consentis depuis tant d'années soient réduits… à néant. Le chemin vers la relégation que prend inévitablement le RCK n'est que la conclusion de toute cette anarchie affolante et désolante.
Pas de signe de vie de Dendane et Hmaïda
Autre preuve de la situation désopilante que traverse ce risible club de Kouba, c'est la fugue injustifiée et non sanctionnée des deux joueurs, Lyes Dendane et Boualem Hmaïda, qui n'ont plus donné signe de vie depuis le match contre l'USMH. Le plus malheureux c'est que personne ne s'est soucié de savoir le pourquoi du comment. Ainsi va la vie au sein du RCK.
Baptême du feu pour Zerman
Le jeune Zerman se souviendra toute sa vie de ce jeudi 7 mai 2009 qui l'a vu débuter chez les seniors lors de ce match RCK-NAHD. En effet, ce junior au talent prometteur a été préféré au poste d'arrière droit à Hamza Assad, qui a quitté le vestiaire en colère, n'acceptant pas qu'un jeunot inexpérimenté lui prenne sa place. Saoud, qui n'a rien demandé à son coach ni à celui qu'il a suppléé, ne s'est pas posé de question et a foncé tête haute vers son premier match chez les seniors.
Djerradi et les doutes d'une blessure fictive
Brahim Djerradi, le stoppeur du RC. Kouba, est venu assister au match RCK-NAHD en tenue de ville. Il avait argué une blessure au pied pour ne pas jouer ce match. A rappeler que Djerradi a manifesté son mécontentement à maintes reprises envers les dirigeants du club auxquels il reproche de tarder à lui verser ce qu'il reste de son argent. C'est ce qui a semé le doute chez beaucoup de supporteurs et de dirigeants du RCK qui pensent que le joueur ne fait que simuler. Un prétexte comme un autre de montrer son refus de cautionner la gestion des dirigeants qui n'ont pas tenu leur promesse.
Télescopage entre Sako et Galoul
Lors de la rencontre RCK-NAHD, Galoul et Sako se sont télescopés en disputant une balle aérienne et, en retombant, seul le Nahdiste s'est relevé sans souci. Galoul, qui n'a pas touché le ballon contrairement à son vis-à-vis, s'est cogné la tête contre l'occipital de Sako, ce qui lui a coûté une arcade sourcilière ouverte. Quelques points de suture plus loin, et revoilà Galoul sur le terrain pour poursuivre le match.
Hadiouche avec une attelle
L'attaquant Hadiouche, blessé au poignet, ne porte finalement pas un plâtre comme nous l'avions annoncé dans notre précédente édition. L'enfant de Bouira porte juste une attelle à chaque séance d'entraînement pour éviter d'autres complications en cas de chute. Il sera de retour à la compétition face au CR Belouizdad, lundi prochain.
S. H.
Hnider : «Au RCK, je regrette même les problèmes du CRB !»
Mohamed Hnider était dans tous ses états hier avant, pendant et après le match du RCK contre le NAHD. Et pour cause, une fois de plus, le coach ne lui a pas fait confiance et l'a même écarté du banc des remplaçants. Nous lui avons tendu notre micro pour dire son mal. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il en a gros sur la patate. A son tour de cracher son venin après avoir subi les affres d'une mise à l'écart qu'il n'arrive pas à s'expliquer.
Le coach vous envoie dans les tribunes une fois de plus. Comment vivez-vous cela ?
Franchement, je n'arrive pas à m'expliquer cette mise à l'écart. Personne ne veut me donner ma chance dans ce club. Je me demande même pourquoi on m'a fait venir à Kouba. Si c'est pour suivre les matches des tribunes à chaque fois, ils auraient pu garder mon salaire dans les caisses du club pour payer leurs dettes. Je m'entraîne sans jouer depuis mon arrivée. Forcément ça me déçoit mais, que voulez-vous, que j'y fasse, ce sont eux qui décident, pas moi.
Regrettez-vous d'avoir opté pour le RCK ?
En tant qu'entité, aucun joueur ne peut refuser de jouer pour un club aussi prestigieux que le RCK. Mais une fois dedans, je peux vous assurer qu'il n'existe que le fantôme du grand RCK. De l'intérieur, c'est le RC «coups bas », comme le raillent les journalistes à juste titre. Tout le monde fait ce qu'il lui plaît et personne ne se soucie de la santé du club. C'est malheureux de le dire mais c'est la réalité.
Vous auriez donc dû rester au CRB…
Franchement, oui. Je regrette même les problèmes du CRB quand je compare mon quotidien au RCK. Au moins, au CRB, on me faisait parfois confiance. Ils vont jouer la Coupe d'Algérie et moi, je finis ma saison sans avoir joué, avec un moral au plus bas et une relégation en D2 assurée.
Qu'est-ce qui vous a fait le plus mal au RCK ?
Le fait qu'on me considère comme un étranger. Je vis un régionalisme que je ne soupçonnais pas en Algérie. Quand tu vois des joueurs qui ne mouillent pas le maillot et auxquels on fait confiance, tu te poses bien des questions. Certains joueurs ont même simulé des blessures pour ne pas jouer le match contre l'USMH. Moi, je ne trouve pas ça normal et c'est pour cela que j'en parle. J'en ai vraiment assez de me taire et d'accuser le coup en silence.
Que les gens le sachent une bonne fois pour toutes.
Entretien réalisé par :Youcef Mimoun


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.