Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Amar Ghoul placé en détention provisoire à la prison d'El Harrach    L'état de santé de Lakhdar Bouregâa inquiète ses avocats    Sonelgaz recourt à l'emprunt international    «Les pays émergents doivent leur essor au secteur privé producteur de richesses»    Trump accusé de racisme par le Congrès    13 personnalités proposées pour le dialogue    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    «La SPA Soprovi est le seul opérateur agréé dans le montage des véhicules en Algérie»    La France se dote d'un commandement de l'espace    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La campagne lancée à la veille du match de la finale de la CAN    Des personnalités conduiront le processus    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    LE JUSTE MILIEU    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Le calvaire des usagers    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USMA : Un différend financier pousse Cheklam à partir
Publié dans Le Buteur le 15 - 07 - 2011


Djallit : «J'ai RDV ce samedi».
Laïfaoui ne rejoindra pas l'USMA.
Farid Cheklam est l'un des joueurs que Hervé Renard a décidé de maintenir dans l'effectif qui défendra les couleurs rouge et noir la saison prochaine. En fin de contrat, le défenseur central, qui a libéré tous les Usmistes lors du dernier match du président exercice en marquant un but qui vaut de l'or face à l'USM Annaba, a été appelé en toute logique pour renouveler son contrat. C'est donc hier en début d'après-midi que l'ancien joueur de l'ASO Chlef, qui a bouclé récemment sa deuxième année à l'USMA, s'est présenté au siège du club où il a trouvé les dirigeants à son attente. Une fois dans le bureau, un nouveau bail a été proposé au natif de Relizane qui semblait être chaud à l'idée de continuer l'aventure du côté de Soustara, mais à la grosse surprise un accord n'a pas été trouvé pour qu'il rempile. La raison de ce désaccord n'est autre qu'un différend financier. En effet, les responsables du club lui ont demandé de baisser son salaire mensuel pour qu'il puisse parapher un nouveau contrat, et c'est ce qui n'a pas été du goût du joueur qui a refusé catégoriquement cette idée. Cheklam n'a donc pas renouvelé et pourrait même prendre la décision de tenter une nouvelle expérience ailleurs.
Un même scénario avec Aït Ouamar
En plus de Cheklam, un autre joueur devra passer dans les jours à venir pour négocier un nouveau contrat. Ce joueur-là n'est autre que Hamza Aït Ouamar. Le milieu de terrain des Rouge et Noir, dont une information a circulé hier affirmant qu'il est libéré, pourrait bien vivre le même scénario que Cheklam. En tout cas, c'est ce que nous avons appris d'une source généralement bien informée. Un scénario peut être pour pousser les deux éléments vers la sortie.
---------------------------------------------
Vers la dissolution de la commission de suivi, de prospection et de recrutement
Mise en place depuis presque une année, la commission de suivi, de prospection et de recrutement pourrait bien être dissoute dans les prochains jours. D'ailleurs, son premier responsable, Ali Fergani aurait été demis de ses fonctions, lui qui avait effectué son come-back quelques semaines seulement après que Ali Haddad, l'actionnaire majoritaire, a été nommé P-DG de la SSPA. Sévèrement critiqué après le mercato hivernal au moment où nombreux ont jugé que le recrutement a été raté, Ali Fergani et ses collaborateurs, qui ont longtemps été annoncés sur la sellette, payent donc le prix des mauvais choix puisque quatre des cinq renforts sont, au moment où nous mettons sous presse, sur la liste des libérés. Probablement insatisfait des choix faits au mois de janvier, Ali Haddad aurait ainsi pris la décision de mettre fin à la mission de l'ancien sélectionneur de la Mauritanie qui en aurait même été informé par les dirigeants. Ses collaborateurs, quant à eux, ont été appelés à d'autres fonctions.
Zeghdoud et Meftah vers les jeunes catégories
Si Ali Fergani doit quitter le club, ce ne sera pas le cas de ses adjoints. En effet, à croire une source signe de foi, Mounir Zeghdoud et Mahieddine Meftah ne connaîtront pas le même sort que leur ancien entraîneur puisque eux pourraient bien hériter de postes dans les jeunes catégories. Pour rappel, Meftah s'est déjà acquitté d'une telle mission, lui qui a été entraîneur des cadets avant de renforcer le staff technique après la nomination de Kamel Mouassa, puis Noureddine Saâdi. Zeghdoud, qui a fait un passage éclair chez les seniors, pourrait, lui aussi, retrouver bientôt le banc de touche.
Mekhazni serait nommé conseiller
Mohamed Mekhazni qui, lui aussi, avait quitté le staff technique, a intégré cette commission, il y a quelques mois, mais toujours selon notre source, le jeune technicien n'y fera pas de vieux os. A ce sujet, et toujours selon notre source, l'ancien adjoint de Hervé Renard, celui qui est derrière la plupart des bons coups réalisés par les Rouge et Noir cet été, est en pole position pour occuper le poste de conseiller du patron de l'ETRHB.
---------------------------------------------
La présence de Bouazza motive Yekhlef
Mohamed Yekhlef serait fort probablement le futur arrière latéral gauche des Rouge et Noir. Le natif de Tlemcen qui a porté la saison passée les couleurs de l'ESS, pourrait tenter dans quelques jours une nouvelle expérience. Ayant longtemps hésité avant de signer son contrat, la présence à l'USMA de Fahem Bouazza, son ex-coéquipier à Sétif, l'a encouragé en fin de compte à opter pour le club de Soustara.
---------------------------------------------
Bezzaz trop gourmand
Pas trop utilisé à Troyes, Yacine Bezzaz a été annoncé du côté de Soustara à l'image de son ancien coéquipier en sélection, à savoir Yazid Mansouri, mais en fin de compte le natif de Grarem ne portera pas le maillot rouge et noir de l'USMA la saison prochaine. C'est en tout cas ce que nous avons appris. En effet, toujours selon les informations que nous disposons, celui qui a été formé au CSC aurait été trop gourmand. C'est donc ses exigences financière qui ont contraint les responsables du club de prendre une décision, celle d'écarter la piste qui mène à celui qui est passé par Valenciennes et Strasbourg.
«Ne me parlez plus de l'USMA !»
Voulant connaître sa version des faits, Yacine Bezzaz, que nous avons tenté de joindre, n'a décroché qu'en fin d'après-midi. L'ex-international nous a déclaré : «Je faisais la sieste, c'est pour ça que je n'ai pas décroché. Je m'apprête à disputer un match amical avec mon équipe, et c'est qui veut dire que ma tête est à Troyes. Pour l'USMA, je vous, en prie, ne me parlez plus de ce club ! Si vous voulez des informations, il faut voir avec les responsables de cette équipe.»
---------------------------------------------
Laïfaoui ne rejoindra pas l'USMA
Sur les tablettes des Usmistes, Abdelkader Laïfaoui ne sera pas Usmiste en fin de compte. En effet, le défenseur central de l'Entente de Sétif a renouvelé son contrat avec le club phare des hauts plateaux, et c'est qui veut dire qu'il ne pourra pas emboîter le pas à Bouazza. Son désormais ex-coéquipier. L'ancien international qui a rencontré Abdelhakim Serrar n'a pas trouvé beaucoup de peine pour trouver un accord avec l'ancien président de la SSPA qui a réussi ainsi à garder son protégé qui était dans le viseur des dirigeants de l'USMA.
«Je reste à Sétif»
Sollicité, Abdelkader Laïfaoui nous a confirmé cette information en nous déclarant : «Oui, j'ai bel et bien trouvé un accord avec Serrar. Ceci me laisse dire que le suis à l'ESS. Je reste à Sétif, et je n'irai nulle part ailleurs.» Voilà qui est désormais clair.
---------------------------------------------
Djallit : «J'ai RDV ce samedi»
C'est demain que Mustapha Djallit rencontrera les dirigeants de l'USMA. C'est d'ailleurs lui-même qui nous l'a révélé dans cet entretien qu'il nous a accordé hier alors qui se trouvait chez lui à Bechar.
Nous avons appris que vous êtes proche de l'USMA. Le confirmez-vous ?
Disons plutôt qu'il y a un intérêt. Ils m'ont officiellement approché mais pour le moment rien n'est fait. Il y aussi d'autres clubs qui s'intéressent à moi. Il faut donc attendre quelques jours avant que je tranche quant à ma prochaine destination.
Cette destination pourrait-elle être l'USMA ?
Oui. On ne sait jamais où les destin nous mène. Les Usmistes se sont intéressés à moi il y a plusieurs semaines, et c'est un honneur pour moi vu qu'il s'agit d'un grand club. Actuellement, je suis à Bechar, ce qui prouve que rien n'est encore fait, mais sachez que j'ai un rendez-vous avec les dirigeants de ce club samedi. C'est à l'issue de cette rencontre que tout sera clair dans ma tête. L'USMA sera le premier club avec qui je vais négocier. Si nous tombons sur un accord, je serai ravi et heureux. Si ce ne sera pas le cas, je vais voir ailleurs.
La présence de Bouazza et Yekhlef, et peut-être même celle de Lemmouchia et Hadj Aïssa, pourrait influencé votre choix ?
Je suis content pour eux. Ce sont des bons joueurs. Je suis sûr qu'ils pourront apporter le plus souhaité. En ce qui me concerne, je serai content de les retrouver.
Le WAT, votre ancien club, veut vous récupérer. Allez-vous lui donner la priorité ?
Oui. Les dirigeants du WAT me veulent, mais ils ne sont pas les seuls. Il y a aussi le MCA et la JSM Béjaïa. Seulement, il faut savoir qu'avant que je discute avec les responsables du WAT, je dois voir ceux de l'USMA. Comme je viens de vous le dire, j'ai un rendez-vous pour le samedi. J'ai donné ma parole, donc ils seront les premiers avec qui je négocierai.
Personne n'a jusqu'à présent résisté aux offres de Haddad…
(Rires) oui, c'est ce que j'ai constaté vu la façon que les Usmistes ont frappé une fois le championnat terminé. Moi, de mon côté, je vais voir ce qu'ils vont m'offrir. Une fois que j'aurais leur proposition, on verra. L'USMA s'est renforcé, et c'est intéressant de faire partie d'un tel club mais comme vous le savez, c'est au mektoub que le dernier mot revient.
---------------------------------------------
Mazouzi proche du MCO
Le départ de Rafik Mazouzi se confirme de jour en jour. En effet, le jeune gardien de but usmiste qui n'est pas chaud à l'idée de chauffer le banc de touche chez les Rouge et Noir, a décidé de prendre son envol pour espérer garder son statut de numéro 1 en équipe nationale Olympique, mais surtout progresser, et c'est ce qui ne se réalisera qu'en cumulant du temps de jeu. Pour se relancer, Mazouzi, qui est toujours lié au club, pourrait bien être prêté au MCO. A croire une source digne de foi, l'international espoir, qui n'a été aligné qu'à une seule reprise cette saison, serait même proche de rejoindre l'équipe phare d'El Bahia. Pour rappel, parmi les formations qui veulent s'offrir les services du talentueux portier des Verts, nous pouvons citer la JSMB et le CABBA.
Il a négocié hier
Nous avons appris d'une source proche du joueur que ce dernier, officiellement approché par les dirigeants du MCO, se trouvait hier à Oran où il a rencontré Mehiaoui avec qui il a négocié. Mazouzi, qui aurait demandé un temps de réflexion avant de prendre sa décision, devra donner sa réponse aux Oranais dans les heures, voire les jours à venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.