Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



MCA : Tafat : «Rabier ne viendra pas»
Publié dans Le Buteur le 13 - 08 - 2011

«Le Mouloudia n'est pas à vendre et on veut préserver l'identité du club»
«Nous n'avons jamais refusé Haddad qui a fait par le passé des dons au Mouloudia»
Occupant les fonctions de dirigeant depuis le début des années 1970, Ahmed Tafat est l'un des membres les plus influents du Mouloudia, que ce soit au niveau du CSA ou de la SSPA/MCA. C'est au Caire qu'il a fini par sortir de son mutisme, sur insistance de notre part, pour qu'il nous dresse un bilan sur la situation actuelle du club.
Le Mouloudia n'a toujours pas trouvé d'entraîneur, même si vous étiez en contact avec Jean-Paul Rabier…
L'équipe est dirigée maintenant par Abdelhak Meguellati qui est un bon technicien et qui est en train d'accomplir convenablement sa tâche. Comme vous le savez, on était en contact avec Jean-Paul Rabier qui connaît bien la maison, mais les négociations avec lui ont été rompues… Je ne veux pas rentrer dans les détails.
Ne pensez-vous pas que l'affaire Bracci a donné une mauvaise image du Mouloudia ?
La direction du club n'a rien à voir dans cette affaire, il est vrai que nous avons pensé dans un premier temps à Bracci, mais ce dernier a choisi de partir en Tunisie de son propre gré, pour superviser l'équipe, et personne ne lui a demandé de le faire. Donc il n'y a aucune affaire Bracci, car nous n'avons même pas entamé les négociations.
Maintenant vous êtes en train de négocier avec d'autres techniciens à l'image de Geiger, Albert Cartier et Patrick Rémy, qu'en est-il au juste ?
Vous me parlez de ces noms, et moi je vous affirme que pour le moment, nous sommes en Egypte et concentrés sur notre match face à Al Ahly (entretien réalisé la veille du match). Dès notre retour à Alger, nous allons étudier toutes les pistes afin de pouvoir choisir l'entraîneur qu'il faut pour le MCA. Je ne vous cache pas que pour le moment, on est au stade de la réflexion, car on voulait avant tout un entraîneur local et nous avons pensé à Charef, mais ce dernier a décidé de rester à l'USMH. Nous n'avons pas beaucoup de choix en Algérie et nous avons donc privilégié la piste de l'entraîneur étranger. Mais jusqu'à preuve du contraire, aucune décision n'a été prise pour le moment.
Quelle est la situation actuelle du MCA, car on évoque une dette de 16 milliards de centimes qui a éloigné les investisseurs du club ?
Le Mouloudia n'est pas plus mal loti que les autres clubs, mais on arrive à le gérer convenblement. Quant à cette faramineuse dette dont on parle, les gens doivent faire la part des choses, car il y a ce qu'on appelle les dettes et les engagements. A titre d'exemple, la prime de signature d'un joueur est un engagement, mais s'il n'est pas payé d'ici la fin de saison, à ce moment-là elle deviendra une dette pour l'équipe. Pour l'histoire des 16 milliards de dettes dont certains parlent, il y a aussi des engagements. Il est faux de dire que le MCA est endetté de cette aussi grosse somme. Et puis une grande partie des dettes est celle du CSA qui s'est accumulée pendant des années. Je pense que les pouvoirs publics doivent nous aider et nous avons déjà évoqué le problème. La SSPA est fraîchement créée et elle ne pourrait donc être endettée. Maintenant on nous a promis, à l'instar de tous les clubs, d'étudier la possibilité d'épurer certaines dettes du CSA, ce qui nous permettra de souffler
En parlant de la SSPA/MCA, on vous reproche d'avoir refusé l'ouverture de son capital en imposant même le tiers bloquant, ce qui a découragé les investisseurs à venir…
Pour ce qui est du capital, je vous confirme qu'il sera bel et bien ouvert dans les jours à venir. Nous avons même achevé toutes les démarches nécessaires. On attend seulement de pouvoir ouvrir un compte bancaire - cette opération est toujours en cours -, pour annoncer officiellement le début de la vente des actions. Le capital du club a été évalué à environ 72 milliards de centimes et l'action sera vendue à mille dinars. Pour ce qui est du tiers bloquant, nous avons choisi de vendre les deux tiers des actions de la SSPA/MCA et garder le tiers pour le CSA/MCA, afin de préserver l'identité du club, car le Mouloudia n'est pas à vendre.
Mais partout à travers le monde, des clubs comme Manchester United et Chelsea sont devenus la propriété d'investisseurs étrangers, mais ces clubs gagnent des titres et ils n'ont pas perdu leur identité…
Sachez que l'expérience du professionnalisme en Algérie n'a qu'une seule année, contrairement aux clubs européens. Et puis, ces formations ont une autre culture. Peut-être dans quelques années, les choses vont changer pour les clubs algériens. Nous avons déjà commencé à répartir les prérogatives entre les membres du CSA/MCA et la SSPA/MCA. Une fois la vente des actions achevée, une composante de l'AG sera dégagée pour la SSPA/MCA, ainsi qu'un nouveau Conseil d'administration. Nous allons aussi tenir l'AG du CSA/MCA et des membres de cette assemblée générale vont intégrer automatiquement d'AG de la SSPA/MCA, du fait que le CSA aura un tiers des actions.
Vous avez refusé Haddad l'été dernier, dont la venue aurait permis au MCA d'assurer sa prospérité financière, ne regrettez-vous pas ce choix ?
Vous me donnez l'occasion de vous dire que tout ce qui a été avancé dans ce sens est faux. Sachez que Haddad était à cette période en négociations très avancées avec l' USMA. Il s'agit d'un ami du MCA et il a même offert par le passé des dons au Mouloudia. Haddad pourra à l'avenir investir au club à travers d'autres entreprises dont il est propriétaire.
On laisse croire que vous étiez parmi les gens qui se sont opposés à la venue de Haddad, et vous avez pesé de tout votre poids du fait que vous êtes les «yeux» de Rachid Marif à Alger…
Je vous le répète une fois de plus, personne ne s'est opposé à la venue de Haddad qui a choisi d'investir à l'USMA. Quant à Marif, sachez bien que nous sommes des amis de longue date depuis les années 1970, c'est un Mouloudéen dévoué qui n'hésite à aucun moment à aider son club de toujours. Seulement, il faut savoir que Marif ne s'immisce plus dans les affaires du Mouloudia, même s'il reste toujours un fervent supporter. En ce qui me concerne je ne suis ni ses yeux ni sa tête au MCA.
Qu'en est-il de la démission de Bouhraoua et la nomination de Sid Ali Aouf à sa place ?
J'aimerais bien apporter une précision de taille à ce sujet : Bouhraoua n'a jamais démissionné de son poste, il a juste émis le vœu de prendre du recul pour s'occuper de quelques affaires personnelles, et c'est dans cette perspective que nous avons décidé de désigner Aouf comme intérimaire. Maintenant, Bouhraoua a repris ses fonctions et le problème ne se pose même pas.
Si on revenait à cette histoire de domiciliation, avez-vous opté définitivement pour le 5-Juillet ?
Nous avons sollicité la direction de l'OCO pour qu'on soit domicilié au 5-Juillet. Mais pour l'instant, on attend de conclure. Le plus important pour nous est que le MCA soit domicilié dans un stade fixe, afin qu'on puisse réaliser une bonne saison, car on ne veut plus déménager d'un stade à l'autre, et ce problème a souvent influé négativement sur les résultats de l'équipe.
---------------------------
La réponse d'Oussalé à Wael Gomâa rapportée par la presse égyptienne
Les déclarations de l'attaquant burkinabé Ouassalé faites au Buteur et El Heddaf à travers les quelles il a répondu au défenseur Wael Gomâa ont été rapportées par la presse égyptienne. Cette dernière estime qu'Oussalé est confiant de voir son équipe réaliser une bonne partie et l'a qualifié de joueur ambitieux qui a promis un but aux supporters du Mouloudia.
Il reçoit la visite de son cousin
Ouassalé a eu une agréable surprise la veille du match, car il ne s'attendait pas à recevoir la visite de son cousin. Ce dernier, étudiant au Caire, était lui aussi heureux de le rencontrer. Les deux hommes ont discuté longtemps dans le hall de l'hôtel, avant que le cousin d'Oussalé ne rentre chez lui, car aucun joueur du MCA n'était autorisé à quitter l'hôtel.
---------------------------
Réveil musculaire pour les joueurs
Hier, Abdelhak Meguellati a programmé une séance de stretching à 12h, afin d'assurer une meilleure réaction musculaire des joueurs lors de la rencontre, en leur évitant de dormir pour une longue période. Par la suite, les joueurs ont accompli la prière du doh'r à l'hôtel avant de monter dans leurs chambres, puisque la réunion technique était programmée avant le f'tour.
---------------------------
Senoussi, un Chenoui égyptien
Depuis l'arrivée du Mouloudia au Caire, Senoussi Mohamed n'a pas quitté l'équipe d'une semelle et il a tenu à être au service de l'équipe, en étant déjà à son accueil à l'aéroport et portant même le maillot du MCA. Senoussi Mohamed est un entraîneur égyptien qui drive une équipe de deuxième division. Ce dernier, qui a décroché son diplôme d'entraîneur en Italie, connaît bien l'ex-entraîneur du Mouloudia, Nourredine Zekri, auquel il a rendu visite plusieurs fois à Alger. Senoussi est même estimé par les joueurs du MCA qui étaient heureux de sa présence.
Ghanoudi rend visite au MCA
L'ex-attaquant du Ahly de Tripoli, en l'occurrence Ghanoudi, a failli jouer à la JSK, lorsqu'il a choisi de quitter la Libye suite aux troubles qu'a connus ce pays. Cependant, il a fini par atterrir à Haras Al Houdoud qui s'est montré intéressé par ses services. Ghanoudi n'a pas manqué l'occasion de rendre visite au MCA, accompagné de son ami Senoussi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.