CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USMA-ESS, l'inévitable finale
Publié dans Le Buteur le 10 - 05 - 2012


Ighil : «Ce que nous avons vécu, c'était intense»
L'accident avait failli avoir lieu, et l'USMA sait aujourd'hui plus que jamais qu'elle n'en est pas à l'abri. Le NAHD, première équipe à avoir mis les deux pieds en Ligue 2, a fait suer le leader. N'était cette erreur de marquage à l'ultime seconde du temps additionnel, les Rouge et Noir auraient laissé derrière eux deux précieux points. C'est dire que rien n'est encore joué, et qu'un nouveau rebondissement en cette dernière ligne droite n'est pas à écarter. Il faut savoir toutefois que même si l'USMA avait concédé le match nul, cela n'aurait pas compromis ses chances. Les Rouge et Noir comptent, en effet, un match en moins contre la JSMB, qui se jouera samedi prochain à Bologhine. Cela étant, et même si cette victoire contre le NAHD a été décrochée dans la douleur, elle a tout de même permis à l'USMA d'empocher trois des neuf points qui lui assurent le titre de cette saison. Cela voudrait dire que les Usmistes ne sont désormais qu'à six points du bonheur, alors qu'il leur reste trois matchs à jouer. Le match retard de ce samedi contre la JSMB, le déplacement à Chlef et la réception de l'Entente lors de la dernière journée. Si l'équipe de Meziane Ighil parvient à gagner deux de ces trois rencontres, obligatoirement, faut-il le préciser, celle qui l'opposera à l'ESS, elle sera sacrée championne d'Algérie quels que soient les résultats des autres concurrents.
La JSMB n'a pas tout lâché
S'il ne fallait pas rater le match contre le NAHD, il ne faut pas non plus rater le match de la mise à jour du calendrier, ce samedi face à la JSMB. L'enjeu est important, mais simple à la fois. Si l'USMA gagne, elle passe devant l'Entente de Sétif, son seul concurrent pour le titre, avec un écart de deux points à deux journées de la fin. Sachant que la JSMB qui avait refusé de jouer ce match à sa date initiale avant que la rencontre NAHD-USMA ne soit disputée, n'est plus en course pour le titre après sa débâcle à domicile face au MCO, mais reste concernée par une place sur le podium. Une place qu'elle va tenter d'approcher du plus près possible, ce qui va compliquer la tâche des Usmistes qui seront confrontés à une équipe qui joue pour une participation à une compétition internationale la saison prochaine. Comme face au NAHD, il va falloir suer pour empocher les trois des six points nécessaires pour être couronné le 19 mai.
Même une victoire à Chlef ne suffirait pas
Vous l'aurez compris, l'on se dirige droit vers une finale explosive du championnat entre l'USMA et l'ESS, le 19 mai prochain. Si les Rouge et Noir gagnent leur match contre la JSMB, ils seront en déplacement lors de l'avant-dernière journée à Chlef pendant que l'ESS reçoit le CSC. Logiquement, les Sétifiens ne devraient pas avoir de souci pour passer le cap des Sanafir pendant que le résultat du match ASO-USMA sera presque insignifiant pour les Usmistes. Même si l'USMA gagne à Chlef, le titre ne sera pas acquis pour autant dans le cas où l'ESS l'emporte face au CSC. Ce qui pourrait changer dans ce cas, c'est que les Rouge et Noir peuvent se contenter d'un match nul face aux Sétfiens au lieu d'une victoire. De toutes les manières, quoi qu'il en soit, la finale entre les deux protagonistes est inévitable. L'explication aura lieu le 19 mais à Omar-Hammadi.
A la veille de la réception de la JSMB
Le physique en question
Au moment où on s'apprête à accueillir la JSMB ce samedi au stade Omar-Hamadi, les Usmistes, comme l'a indiqué Ighil, appréhendent ce match qui ne va certainement pas être de tout repos pour eux. C'est surtout sur le plan physique que les responsables de l'USMA craignent que leur équipe accuse le coup en abordant son troisième match en une semaine avec presque le même effectif. Avec quatre joueurs convalescents, Laïfaoui, Boualem, Boumechra et Hamiti, le staff technique de l'USMA se retrouve en cette fin de saison avec un effectif de quinze joueurs qui sera sur la brèche jusqu'à la fin de la saison. Ighil vient d'ailleurs d'aligner le même onze en l'espace de quatre jours, respectivement face au Mouloudia et au NAHD, et il n'est pas à écarter que c'est aussi la même équipe, à un joueur près peut-être, qui affrontera la JSMB après-demain, sachant que les Béjaouis étaient au repos mardi dernier, comme a tenu à le souligner Ighil. C'est le grand souci de l'USMA ces jours-ci, et c'est la raison pour laquelle on s'affaire afin d'apporter une certaine fraîcheur physique aux joueurs qui leur permettra de tenir le coup jusqu'au 19 mai, en espérant que d'ici là, on n'aura déploré aucun blessé.
----------------
Ighil : «Ce que nous avons vécu, c'était intense»
A voir les poings serrés de Meziane Ighil, bondissant de son bac au moment où Bouchema inscrivait le but de la victoire dans la dernière seconde du temps additionnel, l'on se rend compte de la pression qu'il vivait dans ces derniers instants de la rencontre où l'équipe de son quartier le tenait en échec. Il avouera en fin de match que ce n'était pas facile à vivre. «Nous étions sur les nerfs, la pression montait à mesure que les minutes s'écoulaient, ce sont des moments très difficiles à vivre. Personnellement, je m'attendais à ce que ce match ne soit pas facile pour nous, mais je ne savais pas que j'allais vivre des moments aussi intenses. Le football nous réserve souvent des surprises, et c'est ce qui fait son charme.»
«Cette victoire a une saveur particulière»
La délivrance n'est venue qu'à l'ultime moment de la partie. La pression avait atteint son paroxysme, mais en une seconde, elle chute au plus bas pour laisser place à un grand soulagement. «C'est ce qui fait que cette victoire ait eu un goût aussi particulier. L'on se rend compte tout de suite de son importance et des dégâts que la défaite pouvait engendrer. Du coup, on la savoure d'une façon très particulière. Décrocher une victoire dans l'ultime seconde du match, c'est magique et c'est toute la magie du football», décrit le coach usmiste ces derniers instants de la rencontre et cette belle victoire qui maintient son équipe sur les bons rails à deux matchs de la «finale».
«C'est grâce au mental qu'on est allés chercher cette victoire»
Comment les coéquipiers de Khoualed sont allés chercher cette victoire jusqu'au bout ? Ighil l'explique par l'état d'esprit qui anime le groupe en cette fin de saison : «Les joueurs y ont cru jusqu'à la fin. Ils se sont battus et n'ont à aucun moment baissé les bras. Je crois que c'est l'état d'esprit qui les anime ces temps-ci, surtout après la victoire contre le Mouloudia, qui les a poussés à se surpasser et aller chercher cette victoire. Le mental est très important dans des matchs pareils, il vous permet de croire en vos moyens jusqu'au bout.»
«Je savais que ce match allait être plus difficile que celui du Mouloudia»
L'entraîneur de l'USMA n'a pas omis pour autant, de souligner la qualité de l'équipe nahdiste qui, selon lui, ne mérite pas le sort qui est le sien. «Comme je l'ai dit, on savait que le NAHD allait nous créer des difficultés, j'avais même prédit que ce match allait être plus difficile que celui du Mouloudia. Nous avons affronté une séduisante équipe du NAHD, bien organisée en défense et déterminée à jouer le jeu. Ils ont voulu prouver à tout le monde que le NAHD respecte l'éthique sportive et qu'ils ne méritent pas leur position actuelle en championnat.»
«Nous avons laissé passer notre chance en première période»
Concernant le match, Ighil a indiqué en fin de rencontre que son équipe s'est compliquée l'existence en première période : «On pouvait bien se mettre à l'abri en première mi-temps où nous avons raté un nombre incalculable d'occasions, avant et après le premier but. On devait facilement finir cette première mi-temps en notre faveur, mais les joueurs n'étaient pas très concentrés sur le terrain. C'est ce qui a compliqué le match pour nous en seconde mi-temps.»
«Nous tournons avec un effectif de 14 à 15 joueurs seulement»
Par ailleurs, le responsable de la barre technique des Rouge et Noir estime que les différentes défections dont souffre son effectif réduisent considérablement sa marge de manœuvre. «Il faut savoir qu'on tourne avec effectif de 14 à 15 joueurs au maximum. A chaque match, je suis obligé de faire appel à quelques espoirs pour compléter la liste des 18, et cela nous pose de sérieux problèmes, notamment sur le plan physique», a-t-il indiqué, tout en nourrissant quelques appréhensions concernant le match de ce samedi face à la JSMB par rapport à la fraîcheur physique de son équipe.
Daham suspendu face à la JSMB
Les Rouge et Noir ne pourront pas bénéficier des services de Noureddine Daham face à la JSMB. L'attaquant des Rouge et Noir est suspendu pour cumul de cartons, après avoir reçu un troisième avertissement contre le NAHD. Une absence qui se fera certainement ressentir par rapport au grand rôle que joue Daham ces temps-ci en attaque.
Hier, séance de décrassage
Les Usmistes ont repris le chemin des entraînements le lendemain de la victoire contre le NAHD, mais pas pour être soumis à une séance chargée. C'était juste une séance de décrassage pour évacuer la fatigue de la rencontre de mardi. Ceux qui n'avaient pas joué, ont été en revanche soumis à une charge plus importante.
Boumechra pourrait être présent face à la JSMB
Un des deux joueurs blessés que compte actuellement l'effectif usmiste vient de reprendre l'entraînement. Il s'agit de Salim Boumechra qui souffrait d'une sérieuse entorse du genou. Le joueur a repris les entraînements avant-hier en solo et pourrait réintégrer le groupe demain. Il est très possible par conséquent qu'il soit convoqué face à la JSMB, mais il sera certainement sur le banc. Mais s'il ne sera pas prêt pour le match de ce samedi, Boumechra sera certainement du voyage, mardi prochain, à Chlef.
Entraînement cet après-midi
Après la séance de décrassage d'hier, la séance d'aujourd'hui est programmée en fin d'après-midi, d'autant plus qu'il fait chaud ces jours-ci. Ighil ne compte pas soumettre ses joueurs à une charge de travail importante pour les raisons que nous avons citées plus haut.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.