Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Amoros : «Peut-être qu'on ne jouera pas à Porto-Novo»
Publié dans Le Buteur le 28 - 04 - 2013

«On n'a pas encore trouvé d'adversaire pour notre match amical»
S'exprimant hier sur les ondes de Radio Algérie Internationale, Manuel Amoros, sélectionneur du Bénin, prochain adversaire des Verts en éliminatoires de la Coupe du monde 2014, a confirmé l'information donnée dans nos colonnes il y a plusieurs semaines, à savoir que la domiciliation du match Bénin-Algérie au stade de Porto-Novo, ville de province béninoise, n'est pas encore officielle puisque la Fédération béninoise de football a jusqu'au 9 mai, soit à un mois de la date du match, pour trancher définitivement entre ce stade et celui de Cotonou, la capitale. «Ce n'est pas encore définitif, je crois. Peut-être qu'on va changer de stade. La pelouse du stade de Porto-Novo est bonne. Certes, elle n'est pas aussi bonne que celle de Blida où nous avons joué le match aller, mais elle est correcte. Mais ce n'est pas encore sûr qu'on joue là-bas. Je pense que la fédération n'a pas encore défini le lieu du match», a déclaré Amoros.
«On n'a pas encore trouvé d'adversaire pour notre match amical»
Ce qui est sûr, c'est que quel que soit le terrain sur lequel se jouera le match, le Bénin disputera un match amical le week-end qui précédera la rencontre, comme le fera l'Algérie qui recevra le Burkina-Faso à Blida. «J'espère faire un match amical le dimanche 2 juin ou le samedi 1er juin. Les dirigeants de la fédération sont en train d'entreprendre des contacts avec plusieurs sélections. Je n'ai pas beaucoup d'informations sur notre adversaire, mais je pense que d'ici à la semaine prochaine, on aura avancé sur ce dossier».
-------
Porto-Novo, c'est juste un leurre !
Cela renforce un soupçon nourri par les observateurs au Bénin : la Fédération béninoise de football cherche à perturber Vahid Halilhodzic en laissant croire que le match se déroulera à Porto- Novo, alors qu'il aurait l'intention, selon des sources béninoises, de domicilier la confrontation au Stade de l'Amitié de Cotonou où la sélection du Bénin a l'habitude de recevoir ses adversaires. On voit mal les Béninois prendre le risque de jouer sur un terrain auquel ils ne sont pas habitués.
C'est à Cotonou que les Béninois ont battu les Maliens
Et puis, il y a le risque d'échec qui ne sera pas du tout pardonné, dans le cas d'un changement de domiciliation. Il ne faut pas oublier que c'est sur le terrain du Stade de l'Amitié que la sélection béninoise a battu son homologue du Mali au mois de juin de l'année dernière. Cela avait constitué un exploit qui avait contribué à mettre le Bénin sur orbite et augmenter ses chances de passer ce tour. Si cette même sélection jouera contre l'Algérie dans un autre stade et n'arrivera pas à l'emporter, la Fédération béninoise de football, et plus particulièrement son président, Anjorin Moucharafou, sera la cible de critiques de l'ensemble de l'opinion publique du pays.
Amoros veut un terrain comme celui de Tchaker, donc meilleur que celui de Porto-Novo
A travers les déclarations faites par Manuel Amoros (lire l'article ci-après), il est clair que le sélectionneur français du Bénin n'est pas très emballé à l'idée de jouer à Porto-Novo. Même s'il dit que l'état de la pelouse de ce stade est en bon état, il n'omet pas de faire la comparaison avec celle du stade Mustapha-Tchaker de Blida, qu'il trouve meilleure. C'est une manière indirecte de montrer sa préférence pour les bonnes pelouses, puisque son équipe avait démontré, à Blida, qu'elle sait faire circuler le ballon et qu'elle peut créer le danger, quand le ballon roule bien. Encore une manière indirecte de presser Moucharafou de domicilier le match dans le grand stade de la capitale Cotonou. Tout ce mini-feuilleton aurait pu être évité, car dans la situation actuelle, c'est l'opinion publique béninoise qui est déroutée. De plus, une décision officielle doit être prise, un mois avant le match, ce qui exclut définitivement tout effet de surprise. Ce qui est sûr, c'est que ces atermoiements ne sont pas pour déplaire à Vahid Halilhodzic et aux Verts, car ils sont favorables à ce que le match se joue dans un grand stade.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.