Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La guerre psychologique a commencé : Le Bénin veut recevoir les Verts à Porto-Novo
Publié dans Le Buteur le 20 - 04 - 2013

Le stade Charles-de Gaulle, un enfer pour les équipes adverses.
Le futur adversaire de l'Equipe nationale algérienne compte mettre tous les atouts de son côté, pour continuer à défendre ses chances de qualification au prochain Mondial, prévu au Brésil en 2014. Toujours en course dans ce groupe H dominé par l'Algérie et le Mali avec sept points, les Ecureuils, qui comptabilisent quatre points, recevront l'Algérie dans un match retour qui se présente comme celui de la dernière chance pour les Béninois. C'est pour cette raison, d'ailleurs, qu'ils entendent accueillir les Verts au stade Charles-de Gaulle pour mettre les capés du coach Vahid Halilhodzic sous la grosse pression du public de Porto-Novo, une ville située à 40 km de la capitale économique, Cotonou.
Le stade Charles-de Gaulle, un enfer pour les équipes adverses
Selon nos informations, ce stade, qui peut contenir 25 000 places dont 5 000 sièges seulement couverts, est réputé au Bénin comme étant un véritable enfer pour les équipes visiteuses qui éprouvent, parfois, du mal à rester concentrées, tant la pression est très élevée. Les responsables de la Fédération béninoise de football, qui croient dur comme fer à la qualification de leur sélection, comptent recevoir l'Algérie devant des gradins archicombles pour mettre à rude épreuve les les coéquipiers de Sofiane Feghouli dans ce match où la victoire sera plus qu'impérative pour les Algériens quand on sait que le Mali, principal adversaire de l'EN dans ce groupe des éliminatoires CM 2014, évoluera chez lui à Bamako, face au Rwanda.
Les Béninois veulent faire passer un sale quart d'heure aux Verts
«Nos chances demeurent intactes. On a perdu ici face à l'Algérie chez vous, on fera tout pour gagner la deuxième manche chez nous», disait le président de la Fédération béninoise de football, au lendemain de la défaite de la sélection du Bénin au stade Tchaker, à Blida, sur le score de trois buts à un. On comprendra ainsi que le choix porté sur un stage exigu par rapport à l'affiche que représente Bénin-Algérie du 9 juin prochain n'est pas du tout fortuit. Le Bénin veut à tout prix faire vivre l'enfer aux Verts et, du coup, faire plier les Fennecs dans ce match retour qui pourrait aussi se jouer au stade de l'Amitié à Cotonou qui peut accueillir jusqu'à 40 000 places.
Le stade l'Amitié
de Cotonou toujours d'actualité
Par ailleurs, et même si, selon la presse béninoise, la FIFA aurait donné son accord à la Fédération béninoise de football de programmer ce match retour Bénin-Algérie au stade Charles-de Gaulle à Porto-Novo, il semble que les dirigeants béninois, qui laissent croire que ce match important devrait se jouer sur ce terrain, vont se rétracter pour finalement revenir au stade de l'Amitié à Cotonou. C'est, en tout cas, ce qui est en train de s'écrire dans la presse locale. A signaler que le Bénin n'a pas reçu d'adversaire au stade Charles-de Gaulle à Porto-Novo, depuis le mois d'août 2011. C'était lors du match face au Niger qui s'est terminé sur un résultat nul et vierge de zéro partout. Pour rappel, le dernier match gagné par le Bénin contre le Mali s'est déroulé à guichets fermés au stade de l'Amitié à Cotonou.
----------
Vulnérable chez lui ces 4 dernières années
L'occasion inouïe de battre le Bénin
Le prochain adversaire de l'Equipe nationale dans ces éliminatoires CM 2014, malgré les difficultés qu'on connaît en Afrique, ne se présente pas comme un rempart difficile à battre chez lui. Le Bénin, qui a remporté seulement quatre victoires sur des scores étriqués à la maison, négocie très mal ses matchs à domicile. Les statistiques en tout cas prouvent que cette équipe, qui a joué 11 matchs depuis 2009 à la maison, est vulnérable chez elle, d'où l'importance de ne pas trop surestimer cette équipe qui demeure à la portée des Fennecs.
Battu 6 à 2 par la Côte d'Ivoire
et défait par le Rwanda à Cotonou
Le Bénin, qui a disputé 11 matchs à domicile depuis 2009, s'est incliné à quatre reprises, dont trois défaites subies avant 2010. Sur les 7 autres matchs, les Béninois ont toujours été vulnérables devant leur public avec, notamment un revers mémorable concédé face à la Côte d'Ivoire sur le score de six buts à deux, un certain 5 juin 2011. Le Rwanda, l'autre adversaire de l'EN dans ce groupe H, avait aussi, pour rappel, battu le Bénin le 9 octobre 2011 sur son terrain du stade de l'Amitié à Cotonou.
La victoire face au Mali, l'unique exploit en 6 matchs d'affilée
Depuis sa création, le Bénin n'a jamais battu le Mali, en match officiel. Seulement, les Maliens, qui vivaient une situation très délicate, n'ont pu éviter ce revers historique subi à Cotonou, le mois de juin 2012. C'était l'unique exploit réussi par les Béninois à domicile en six matchs de suite joués en officiel. Ce qui ne devrait pas constituer une référence, même si les Verts n'ont pas aussi la particularité d'être très performants à l'extérieur. De l'avis même du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, ses capés doivent absolument apprendre à aller ramener des points en déplacement, sachant que la qualification passera par des victoires en dehors de leurs bases. «On a montré nos limites à l'extérieur. Maintenant, on sait négocier nos matchs à la maison, c'est bien, mais il faudra aller chercher des points au Bénin et au Rwanda pour espérer passer au dernier tour qualificatif au Mondial», nous disait Halilhodzic lors de l'une de ses dernières conférences de presse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.