Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    Commerce : Ouverture de la 1ère Foire commerciale intra-africaine au Caire    Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"    GTMO 5+5: 9e réunion des ministres des Transports mercredi à Nouakchott    4 établissements fermés !    Imposante marche populaire à Béjaia    Le projet approuvé par le CNI    Accord de pêche UE/Maroc : Le Polisario "consterné" par la décision du Conseil de l'UE    Guerre commerciale : Les Etats-Unis et la Chine au bord du gouffre financier    Les "gilets jaunes" annoncent une nouvelle journée de manifestations    Espagne : Madrid menace d'intervenir en Catalogne    Chine-USA : Le négociateur américain n'entend pas prolonger la trêve de 90 jours    Coupe arabe (1/8 de finale - retour) : Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Transfert : Vers un retour de Boudebouz en Ligue 1 française    Mondial-2018 en petit bassin: Nos espoirs reposent sur Sahnoune    La coordination syndicale hausse le ton!    Manifestations du 11 décembre 1960: "Attachement indéfectible du peuple algérien à sa révolution armée"    Union des radios et télévisions arabes : Réélection du DG de la Radio algérienne    La 15e édition de DimaJazz du 18 au 22 décembre    Six syndicats se retirent de la «charte d'éthique» de l'éducation: Le retour à la protesta se profile à l'horizon    Agressions contre des Algériens à l'étranger: Enquêtes sur 67 affaires    Pacte mondial sur les migrations: Les observations de l'Algérie    Réunion des ministres africains du Commerce: Djellab au Caire    Coup d'envoi de la 11e édition du Salon Djurdjura du livre à Tizi-Ouzou: Plaidoyer la promotion de l'acte de lire et du livre    Bedoui expose la position de l'Algérie    Un taux de 80% d'approvisionnement quotidien en eau potable    Affluence de visiteurs au Salon de l'automobile    Un dealer arrêté en possession de comprimés psychotropes    TIARET : 2 individus arrêtés et 3 voitures et un fusil saisis    BRAS DE FER ENTRE LA COORDINATION DES IMAMS ET LE MINISTRE : Hedjimi menace de paralyser les mosquées    MASCARA : Un sexagénaire se suicide à El Keurt    River triomphe de Boca, finale aseptisée à Madrid    Belgrade, passage obligé pour Paris, Naples et Liverpool    La femme de la victime, sa fille et un complice sous mandat de dépôt    Les textes désormais contestables    Plus inquiétant que le ballon, celui qui le lance !    2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les quarts de finale et demi-finales seront disputés en aller-retour    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Ouyahia contrarié ?    Benghabrit hausse le ton et menace…    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCO : Henkouche ne lâche pas Djebbari
Publié dans Le Buteur le 17 - 12 - 2013

Bouterbiat : «Face au CRB, on a joué la peur au ventre»
Dix ans après l'humiliante affaire des deux équipes à Bel-Abbès, voici un autre scandale qui risque de ternir davantage l'image de marque de ce prestigieux club de l'Ouest. C'est l'ancien entraîneur de l'équipe, Mohamed Henkouche, qui a décidé de rompre le silence pour remettre en surface une affaire qui date exactement de deux ans, révélant dans les différentes chaînes privées que l'actuel P-DG l'avait poussé à combiner le match de Coupe d'Algérie contre l'ESS dans le cadre des 32es de finale de la Coupe d'Algérie. Une édition remportée d'ailleurs par l'Aigle noir. Non content de la façon avec laquelle Djebbari l'a envoyé balader en fin d'exercice 2011-2012, Mohamed Henkouche qui a tenté en vain de récupérer son argent a, en effet, décidé de répliquer à sa manière. «Je n'ai rien à perdre, car ma carrière est derrière moi. C'est pourquoi je songe à faire des déclarations fracassantes à l'encontre de Djebbari», avait prévenu à maintes reprises Mohamed Henkouche. Ayant pris son mal en patience, le coach mascaréen a mis, contre toute attente, en exécution ses menaces accusant d'une manière sèche Djebbari d'avoir tenté d'arranger un match de Coupe d'Algérie contre un chèque que les Séifiens lui ont donné. Une affaire qui paraissait banale en premier lieu, avant que les chaînes privées ne sautent sur l'occasion pour faire de ce sujet la Une de l'actualité. Animé d'un désir de revanche envers Djebbari, ces invitations n'étaient pas de trop pour Henkouche qui voulait à tout prix faire savoir à son antagoniste de quel bois il se chauffe. Avant-hier sur Chourok TV, Henkouche a ajouté une dose en ramenant un témoin contre Djebbari. Il s'agissait de l'ancien président du Comité de supporters, Salim Fodil, qui n'était pas si longtemps l'un des bras droits de Djebbari.
Salem Fodil soutient Henkouche
Apparemment, l'on se trouve actuellement à l'aube d'une affaire qui risque de faire mal voir beaucoup de mal au MCO. Alors qu'on s'attendait à ce que cette histoire qui était seulement au stade des accusations soit étouffée, puisque d'autres scandales encore plus graves en championnat se sont passés sous silence, cette affaire risque de prendre une allure de règlement de comptes. Salem Fodil, ancien président du Comité de supporters au courant lui aussi de cette histoire, a attendu à ce que ses relations soient détériorées avec Djebbari pour prendre position avec Henkouche et témoigner à la faveur de ce dernier. Salem Fodil s'est même permis de jurer main droite sur le Saint Coran que Djebbari avait combiné le match. En tous les cas, ces témoignages en présence de l'ex-sélectionneur national, Rabah Saâdane, son ancien adjoint Djelloul et aussi Chaïb ont fait beaucoup de mal à Djebbari.
Djebbari préfère le silence
On dit que les absents ont toujours tort, Djebbari en est un. Avant-hier, les supporters du Mouloudia n'ont pas compris pourquoi le premier responsable du Mouloudia n'a pas réagi aux déclarations fracassantes de Mohamed Henkouche voire de Salem Fodil qui ne s'est pas contenté d'évoquer ce match mais reproche à Djebbari d'avoir falsifié les bilans du club amateur. Certes, Djebbari a fait ester en justice Henkouche, mais le président du Mouloudia est appelé à se prononcer au sujet de cette affaire en répondant à ces accusations afin que l'opinion sportive et les puristes de la balle ronde arrivent à différencier entre celui qui a tort et qui a raison.
Les dirigeants muets
Personne parmi les dirigeants du Mouloudia n'a souhaité se mêler à cette affaire. La plupart des dirigeants que ce soit anciens ou ceux qui exercent toujours se sont décommandés poliment auprès de notre sollicitation, estimant que ce conflit est presque personnel entre Djebbari et Henkouche. Mais tout le monde regrette la façon avec laquelle ce linge sale est en train de se laver.
L'image du club encore ternie
Quoi que l'on puisse dire sur cette affaire, beaucoup moins grave que certains scandales sur lesquels on a fermé l'œil durant les précédentes saisons, il faut reconnaître qu'elle va ternir davantage cette image de marque du Mouloudia. Les supporters des Rouge et Blanc appréhendent que cette affaire aura des répercussions négatives sur l'équipe, sachant que Djebbari va désormais essayer de se blanchir aux yeux de l'opinion publique au lieu de rester au chevet de l'équipe qui aura des matchs très importants à jouer que ce soit en Coupe d'Algérie ou en championnat et aussi une phase retour à préparer.
--------------------------
Bouterbiat : «Face au CRB, on a joué la peur au ventre»
Le milieu de terrain des Hamraoua, Sofiane Bouterbiat reconverti cette saison en libéro, est considéré comme l'élément le plus régulier de l'équipe en cette phase en prenant part presque à toutes les rencontres dans une équipe instable au niveau du onze-type. Auteur d'une prestation plus au moins correcte face au CRB, Bouterbiat a été l'un des rares éléments à avoir sorti son épingle du jeu en se dressant comme une muraille face aux attaquants du Chabab.
Une victoire très difficile que vous avez arrachée face au CRB...
C'est vrai que le match n'était pas une partie de plaisir face à une équipe du CRB qui a tout donné samedi passé. Dieu merci, qu'on a réussi l'essentiel qui est de récolter les trois points. J'avoue que nous avons éprouvé les pires difficultés pour nous imposer. Notre patience a fini par payer. C'est un succès très important que nous ayons réalisé contre le CRB.
Comment expliquez-vous ce terne visage de votre équipe ?
Il n'est un secret pour personne que les joueurs se sentent sous pression depuis quelque temps. A cela, il faut ajouter celle des supporters qui sont trop exigeants envers l'équipe. Ces deux raisons peuvent expliquer cette prestation peu convaincante. Le plus important pour nous était de gagner ce match sans trop se soucier de la manière. Il nous a fallu ces trois points pour reprendre confiance en nos moyens. Je pense que la manière viendra avec le temps.
Peut-on savoir quel sera l'objectif en cette fin de saison ?
L'objectif ne pourra être plus clair ! Il faut tout d'abord tout donner pour assurer la qualification au prochain tour de la Coupe d'Algérie, tant que nous aurons l'avantage ce vendredi de jouer chez nous au stade Zabana. Il faut aussi penser à aller chercher un bon résultat lors du dernier match de l'aller, histoire de terminer cette année en apothéose.
Etes-vous satisfaits du parcours du MCO jusqu'à présent ?
Que voulez-vous que je vous dise ? On aurait pu mieux faire, car j'avoue que nous avons gâché quelques points à notre portée notamment à domicile. Mais il faut reconnaître que nous avons réalisé un meilleur parcours que la saison passée. Le fait d'être 10e avec une marche sécurisante par rapport au premier relégable est soulagent. Je me souviens durant les deux précédentes saisons que l'équipe a flirté avec la zone rouge à ce stade de la compétition. Cela ne veut pas dire que nous sommes entièrement satisfaits, car il nous reste encore du chemin à faire.
Sur le plan personnel, peut-on dire que vous avez fini par trouver vos repères dans l'axe central ?
C'est un poste qui n'est pas nouveau pour moi, c'est pourquoi j'ai accepté de jouer dans cette partie sur le terrain. C'est vrai que cette saison, j'ai beaucoup évolué dans ce poste par rapport aux saisons précédentes. En tous les cas, je me sens bien comme défenseur axial. Cela dit, je suis également disposé à jouer là où le coach me le demande.
------------------------
Les Hamraoua défieront l'OMA aujourd'hui
Le Mouloudia d'Oran défiera cet après-midi au stade Ahmed-Zabana la formation de l'OM Arzew leader de la Division amateur. Une équipe entraînée par l'ancien joueur et coach du Mouloudia, Omar Belatoui, et qui renferme également dans ses rangs d'anciens éléments du MCO à l'image de Chaïb, Sirat, Yahiaoui et beaucoup d'autres. Un match qui sera très intéressant à suivre. L'entraîneur Djamel Benchadli sait mieux que quiconque que son équipe a besoin de beaucoup de travail pour soigner son entrejeu et par là même ses résultats. Cherchant encore la solution idéale pour permettre au Mouloudia de retrouver son rythme de croisière, le premier responsable de la barre technique est en train de multiplier les matchs amicaux en cette fin de la phase aller. A rappeler que Benchadli réclame trois matchs de haut niveau lors de la trêve hivernale.
Benchadli : «Je n'opérerai pas beaucoup de changements face à la JSMB»
Le coach du Mouloudia d'Oran n'a pas l'intention d'opérer beaucoup de changements, en prévision du prochain match de Coupe d'Algérie face à la JSM Béjaïa. Benchadli affirme n'avoir pas beaucoup de temps qui lui permet de donner la chance à tout le monde : «J'ai pris le train en marche dans une situation très difficile. Il m'est impossible de donner la chance à tout le monde. Je sais bien que je n'ai pas essayé certains joueurs, mais la situation de l'équipe m'a obligé de reconduire pratiquement les mêmes car il était question pour nous d'améliorer si possible les résultats de l'équipe.»
-------------------
Le président devra animer aujourd'hui une conférence de presse
Très remonté contre les sorties médiatiques à répétition de Mohamed Henkouche, le président du Mouloudia d'Oran, Youssef Djebbari, aurait décidé, sur conseil de ses proches, de réagir. Il devra en effet animer aujourd'hui une conférence de presse au siège de son bureau à El Barki pour répondre aux accusations de son ancien entraîneur. Affaire à suivre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.