Le Président Tebboune adresse ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'avènement du mois de Ramadhan    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupations marocaines    L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale    Ramadhan: Echange de vœux entre le Président Tebboune et son homologue égyptien    Bayern Munich: Müller annonce de la prudence    Borussia Dortmund: Raiola n'est pas forcément d'accord avec le BVB dans le dossier Håland    Sétif: saisie de plus de 10 millions d'euros en faux billets    Education : La grève des enseignants largement suivie, selon le CNAPESTE    Coronavirus: 129 nouveaux cas, 104 guérisons et 4 décès    Lutte contre les répercussions de la Covid-19: les agriculteurs algériens ont été à la hauteur du défi    Baouche reste    Crise à la laiterie de Tizi    Des députés français réclament la publication des données sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie    Le procès d'Abou Dahdah reporté au 9 mai    Soufiane Djillali ne sera pas candidat    Incident sur le site nucléaire    La CAF «va voir»    290 millions DA dépensés depuis août dernier    Benzema et Zidane domptent le Barça et propulsent le Real Madrid vers le sommet    Processus de réconciliation nationale    Les filiales de Sonelgaz en première ligne    Réunion de travail en présence des imams    La Coquette se prépare pour la saison estivale    Saisie de 200 comprimés psychotropes et arrestation d'un dangereux malfaiteur    Actuculte    Le rapport à l'écriture littéraire présenté par des auteurs algériens    C'est la frénésie !    4 morts et 7 blessés dénombrés    Arezki Hadj Saïd, nouvel inspecteur général des services de police    Et si c'était du schiste ?    Fractures et manœuvres répugnantes    Ibn Sina et Haï El Badr: Relogement de 102 familles à Belgaïd    Appel des étudiants algériens en Russie    Tlemcen: Le mouvement associatif encensé    Les monarchies et les bibelots comme dieux    Voici venir le Ramadhan...    Elle élira domicile à l'espace «Evasion» de l'hôtel Liberté: Une Académie internationale de musique bientôt à Oran    Aboul-Gheit en visite pour discuter des développements régionaux    Une tactique droit dans le mur    L'état doit frapper fort    Le Cnese réactive la Cellule d'équité    Hamdi menace de jeter l'éponge    Deux ministres sur le gril    Le piège de la mémoire    «Personne ne peut porter atteinte à l'unité nationale»    Un roman sur la réalité fabriquée    Abdelaziz Belaid: "nécéssaire cohésion de toutes les franges de la société    Paris réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Conseil constitutionnel rappelle les conditions de candidature
Election présidentielle de 2009
Publié dans Le Maghreb le 14 - 01 - 2009


En prévision de la prochaine élection présidentielle, dont le contrôle de la régularité est assuré par le Conseil constitutionnel, l'institution de Boualem Bessaieh rappelle aux citoyens désireux de se porter candidats à la présidence de la République que les conditions de candidature sont fixées par l'article 73 de la Constitution. Le communiqué rendu public précise notamment que le candidat doit jouir uniquement de la nationalité algérienne d'origine, être de confession musulmane en présentant une déclaration sur l'honneur légalisée, avoir 40 ans révolus au jour de l'élection, jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques, attester de la nationalité algérienne du conjoint, justifier de la participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942, justifier de la non-implication des parents du candidat né après juillet 1942, dans des actes hostiles à la Révolution du 1er Novembre 1954, produire la déclaration publique du patrimoine mobilier et immobilier, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays. Pour ce qui est du dossier de candidature à cette élection, il est indiqué que celui-ci doit comporter les pièces suivantes ; une demande d'enregistrement de la candidature ; A ce titre, un imprimé sera remis au candidat qui le remplira et le signera sur place au moment du dépôt de son dossier de candidature au Conseil constitutionnel. Une copie intégrale de l'acte de naissance de l'intéressé établie par la commune de naissance de moins d'un an ; un certificat de nationalité algérienne d'origine de l'intéressé ; une déclaration sur l'honneur attestant de la non-possession par l'intéressé d'une nationalité autre que la nationalité algérienne (légalisée) ; un extrait n°3 du casier judiciaire de l'intéressé (de moins de 3 mois) ; une photographie récente de l'intéressé, un certificat de nationalité algérienne du conjoint de l'intéressé ; un certificat médical délivré à l'intéressé par des médecins assermentés attestant que le candidat jouit de toutes ses facultés mentales et physiques ; la carte d'électeur de l'intéressé ; une attestation d'accomplissement ou de dispense du service nationale (pour le candidat concerné par la mesure) ; les formulaires de souscription de signatures prévues à l'article 159 de la loi organique relative au régime électoral, sus visée ; une déclaration sur le patrimoine mobilier et immobilier de l'intéressé à l'intérieur et à l'extérieur du pays ; le candidat est donc tenu de publier, au préalable, sa déclaration dans deux quotidiens nationaux dont un en langue nationale officielle et présenter une copie de ces publications ; une attestation de participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 pour les candidats nés avant le 1er juillet 1942 (établie conformément aux dispositions de la loi n°99-07 relative au Moudjahid et au Chahid, de moins d'un an) ; une attestation de non-implication des parents du candidat né après le 1er juillet 1942, dans des actes hostiles à la Révolution du 1er Novembre 1954 (si l'un ou les deux parents sont Chahid ou Moudjahid, leur non implication est prouvée par les attestations officielles prévues par la loi n°99-07 sus visée. Pour les autres cas, il est à préciser que l'intéressé produit une attestation sur l'honneur légalisée, un engagement (manuscrit en langue nationale officielle) signé par le candidat portant sur la non-utilisation des composantes fondamentales de l'identité nationale dans sa triple dimension, islamique, arabe et amazighe, à des fins partisanes, la promotion de l'identité nationale dans sa triple dimension, islamique, arabe et amazighe, le respect et la concrétisation des principes du 1er Novembre 1954, le respect de la Constitution et des lois en vigueur et l'engagement de s'y conformer, le rejet de la violence comme moyen d'expression et/ou d'action politique et d'accès et/ou de maintien au pouvoir, et sa dénonciation, le respect des libertés individuelles et collectives et le respect des droits de l'homme, le refus de toute pratique féodale, régionaliste et népotique, la consolidation de l'unité nationale, la préservation de la souveraineté nationale, l'attachement à la démocratie dans le respect des valeurs nationales, l'adhésion au pluralisme politique, le respect de l'alternance au pouvoir par la voix du libre choix du peuple algérien, la préservation de l'intégrité du territoire national, le respect des principes de la République. En outre , il est exigé une copie du programme du candidat comme prévu à l'article 175 alinéas 1 et 2 de la loi organique relative au régime électoral, sus visée (le programme du candidat doit refléter le contenu de l'engagement écrit et doit être rédigé en langue nationale officielle) et enfin le dossier de candidature doit être déposé par le candidat en personne, auprès du greffe du Conseil constitutionnel, contre accusé de réception. N.C

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.