Crash d'un avion militaire: Le Président Tebboune observe une minute de silence à la mémoire des deux pilotes    Le Président Tebboune : développer les capacités de l'ANP face aux défis sécuritaires dans les pays voisins    «Le hirak a réussi à s'émanciper du culte du zaïm»    Les walis appelés à prendre des mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des citoyens    Algérie-Libye: le renforcement de la coopération économique soulignée lors d'un forum d'affaires    VENTE DU LAIT EN SACHET : Bras de fer entre le ministre du Commerce et les distributeurs    ANNULATION DE VOLS A CAUSE DU CORONAVIRUS : Air Algérie dément    ALGER : Saisie de 1,7 milliard de centimes en faux billets    CORONAVIRUS : Tebboune ordonne le rapatriement des ressortissants algériens à Wuhan    LA WILAYA ENREGISTRE DES RETARDS DANS LES RACCORDEMENTS : Le gaz de ville, une priorité absolue à Oran    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    Médéa : campagne de sensibilisation aux accidents de la route    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    La CAT a saisi l'ITF    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur»    Kaci-Saïd : "Le MCA devait négocier le transfert de Bendebka"    Foot/ Ligue 1 (JS Kabylie): le Tunisien Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Abdelkader Ouali soupçonné de lourdes affaires de corruption    Un protocole à la tête du client ?    Le retrait militaire américain du Sahel inquiète Paris    Le successeur d'Al-Baghdadi menace de s'attaquer à Tel-Aviv    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    Emploi et formation en Algérie : Opportunités et défis de la révolution numérique    Cinq DG depuis le début du hirak    Plan d'action du gouvernement : Le Conseil des ministres se réunira la semaine prochaine    Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra    Installation du Comité algérien de soutien et de fraternité avec le peuple libyen    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Ciné-club à Bejaïa : Nadia Zouaoui raconte «l'islam de (son) enfance»    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    L'Arba: Saisie de plus de 3.200 comprimés psychotropes    L'après Berlin et la crise libyenne    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    Il y a de l'eau dans le gaz !    BONBONS ET CARAMELS    Accords d'association avec l'UE et de la zone de libre-échange arabe: L'Algérie a mal négocié    Mostaganem: 35 personnes, dont un ex-wali et 11 cadres, accusés dans des affaires de corruption    Deuxième place pour Reguigui    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    Le gouvernement dément la mort de manifestants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un fonds pour financer le commerce en Afrique
Banque africaine de développement
Publié dans Le Maghreb le 13 - 07 - 2009


Un nouveau mécanisme de financement vient soutenir le commerce en Afrique. Lancé à l'initiative de la Banque africaine de développement (BAD), celui-ci a pour objectif de maintenir la croissance du commerce dans le continent noir. Cette initiative, qui fait suite à celle prise en mars 2009, ambitionne de répondre à une partie des problèmes induits par la crise financière mondiale laquelle a entraîné une baisse prononcée du volume du commerce mondial à 13 %, selon les prévisions de l'OCDE. La principale conséquence de cette situation est le ralentissement de la demande, la chute des prix et la raréfaction des capitaux. La première grave conséquence sera la réduction drastique des marges. La croissance du PIB dans les pays importateurs de produits africains a chuté passant de 12% par an en 2004 à -6% en 2009. C'est dans ce difficile contexte pour le commerce mondial que la BAD a décidé de s'engager à financer le commerce en mettant en place en étroite collaboration avec les partenaires au développement notamment la SFI la facilité de soutien au commerce. Le Programme global de liquidité pour le commerce extérieur (GTLP) est donc une initiative de collaboration unique entre les institutions de financement du développement (IFD) et les gouvernements donateurs (désignés collectivement les " participants ") dans le cadre des interventions d'urgence en vue de mobiliser rapidement des financements pour soutenir le financement du commerce dans les pays en développement en général et en Afrique en particulier. La BAD, en tant que principal participant régional africain, propose d'investir dans un premier temps jusqu'à 500 millions d'USD dans le cadre du GTLP en vue de promouvoir le commerce en Afrique. Bien que le GTLP soit une plateforme mondiale de financement du commerce, la contribution de la BAD servira exclusivement à financer des pools admissibles d'opérations africaines de financement du commerce (opérations commerciales prenant naissance et/ou se dénouant dans un pays africain). Au niveau opérationnel, les modalités opérationnelles du GTLP sont semblables à une délégation de crédit basée sur le partage de risques. Dans le cadre du GTLP, la Banque et les autres participants délégueront des pouvoirs opérationnels de décision déterminés au mandataire, en l'occurrence la SFI. Cependant, même si la SFI sera chargée de la plupart des aspects opérationnels du GTLP pour le compte des participants, la Banque jouera néanmoins un rôle opérationnel en soutenant, au départ, les banques utilisatrices (BU) qui auront accès au Programme. La BAD suivra aussi les activités de la SFI en tant que mandataire afin de garantir le respect des termes et conditions spécifiés dans les accords du GTLP. L'initiative permettra de mobiliser jusqu'à 5 milliards dollars US, qui seront injectés à travers un réseau de banques africaines et qui serviront à financer des opérations d'import et export dans les pays africains, principalement, et entre ces pays et d'autres économies émergentes. Jean Philippe Prosper, directeur Afrique de l'Est et Australe de la SFI déclare à ce sujet que Ce n'était pas un hasard s'il avait été décidé de lancer cette importante initiative, au moment même ou s'ouvrait le sommet du G20 à Londres et où les questions de relance d'un commerce mondial en pleine contraction auraient occupé une partie de l'agenda. Notons que la Standard Bank pourrait être la première banque africaine à devenir membre du Global Trade Liquidity Programme et bénéficier à ce titre d'un financement de 400 millions de dollars US pour aider à renforcer et à redynamiser le commerce en Afrique subsaharienne. Isma B.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.