Ammar Belhimer reçoit Issad Rebrab    Lancement d'une application permettant aux retraités de connaître le jour de virement de leurs pensions    Coronavirus : 585 nouveaux cas, 315 guérisons et 12 décès en Algérie durant les dernières 24h    Tentative d'agression à l'hôpital de Bouira : 2 personnes sous mandat de dépôt et 5 autres sous contrôle judiciaire    Le SG de l'OPEP souligne les efforts de l'Organisation et ses alliés pour la stabilité du marché    Football / Algérie : la FAF approuve la mise en place d'un collège technique national    Ministère de la Communication: renforcer la coopération sur la base du référent religieux national    Au moins 12 morts dans des combats opposant l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Les troupes américaines se retirent de cinq bases    Elyes Fakhfakh présente sa démission    Mahieddine Tahkout condamné à seize ans de prison et tous ses biens confisqués    Entre conditions sanitaires, économiques et raison d'Etat    Reprise samedi prochain    Dites Oui et nous serons heureux !    Installation d'un nouveau chef de Sûreté de wilaya    Le confinement partiel reconduit au 27 juillet en Algérie    Les éleveurs réclament des points de vente des moutons    La double peine !    Le FCE appelle à la refonte du système bancaire    Un portrait à l'effigie de Mohamed El Badji    Carlos Gomes et ces Européens qui ont marqué l'Histoire du football en Algérie    La culture et l'entreprise    Fête de l'indépendance : le Président Tebboune reçoit de nouveaux messages de vœux    M'sila: placement sous mandat dépôt de deux jeunes pour agression sur le personnel de l'EPH Ain El Melh    L'infrangible lien...    Le NAHD saisit le TAS    L'énigme Bouchouareb    Lancement officiel d'un Guide de protection des enfants en ligne    "La décennie 2020 sera celle de l'automobile"    Sahara occidental : le MRAP appelle l'ONU à porter une attention particulière aux violations systématiques du Maroc    Tout savoir sur les promotions de Peugeot    La tension monte entre Washington et Pékin sur Hong Kong    Les bénéficiaires reviennent à la charge    3 personnes décédées par asphyxie    Les guichets itinérants rétablis    Les habitants soulagés    Ouyahia, Sellal, Benyounès et Yousfi hospitalisés    La fille des Aurès    La femme qui embrasse les pieds de son homme !    "L'écriture se vit comme un rêve"    L'œuvre de Frantz Fanon à l'honneur à Avignon    Débat sur la Réforme constitutionnelle 2020    On vous le dit    La candidature de la Tunisie confirmée    MC Oran: Sonatrach entretient l'espoir    Skikda: Le P-DG du port, 28 fonctionnaires et 4 opérateurs économiques sous contrôle judiciaire    Comment écoper la mer avec une cuillère à café ?    Tebboune demande l'élaboration d'une loi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un plan d'action pour l'Afrique
Conférence économique africaine 2010
Publié dans Le Maghreb le 20 - 07 - 2010

La prochaine édition de la Conférence économique africaine (CEA), qui se tiendra du 27 au 29 octobre 2010 à Tunis, se focalisera sur la croissance économique à long terme du continent au lendemain de la crise financière et économique. "Même si on peut maintenant dire que le continent africain est sorti de la crise économique et financière, les défis urgents auxquels fait face le continent perdurent. Tous les ans, la CEA constitue un moment privilégié pour rassembler les principaux acteurs du développement, les dirigeants politiques et les chercheurs. Cette année, l'objectif sera de produire un plan d'action visant à engager définitivement le continent sur la voie du développement durable et soutenable", déclare Audrey Chouchane, économiste principal à la Banque africaine de développement (BAD) et membre du comité organisateur de l'événement.
Les thèmes identifiés dans le programme préliminaire de la conférence portent sur les principaux secteurs ébranlés par la crise, dont le financement du commerce, le secteur privé, le secteur financier, non seulement pour mieux analyser les impacts de la crise, mais notamment pour en tirer des leçons, ceci afin de trouver une voie à une croissance soutenue. La conférence s'achèvera par un débat sur les perspectives de développement pour l'Afrique et les politiques économiques à avantager.
Il est à signaler que la CEA innove cette année en introduisant la tenue de deux séances plénières et d'une table-ronde au format interactif, où un fameux journaliste interagira avec les panélistes et les participants dans la salle sur un thème choisi.
En outre, afin d'améliorer la qualité des sessions parallèles, tous les papiers présentés seront revus par des pairs, augmentant ainsi leur crédibilité scientifique. Ce processus permettra une publication plus rapide des Actes de la conférence et de l'édition spéciale de la Revue africaine de développement qui en résultera. Il est à signaler que l'édition de la CEA de cette année est renforcée par le Programme des Nations unies pour l'Afrique (Pnud), en plus de ses organisateurs traditionnels qui sont la BAD et la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (Uneca). Le conférencier prévu pour la séance d'ouverture est le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), M. Pascal Lamy. Pour autant, on estime que l'événement devrait attirer plus de 300 participants, académiciens, chercheurs, partenaires au développement, hommes politiques, financiers, ainsi que de nombreux gouverneurs de banques centrales en Afrique. Durant la 5e édition de la CEA, la BAD prévoit de lancer un ouvrage qui ne devrait pas passer inaperçu avec son thème "China as a development partner : Myth or Reality?". D'autres événements sont programmés en parallèle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.