Le prix Pomed décerné à Soufiane Djilali    "Nous sommes toujours aux côtés du peuple"    Les avocats des détenus mettent à exécution leurs menaces    Dossier clos    Silence radio à la Sonatrach    Une convention pour booster le commerce électronique en Algérie    Rencontre régionale sur le code des marchés publics    Suspension d'une usine de boissons gazeuses    L'illicite défigure le site Aadl à Tamanrasset    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    Grève générale et manifestation à Barcelone    L'UE menace Washington de représailles    14 civils tués dans des raids turcs    "Atal ne partira pas l'été prochain"    Les joueurs mettent fin à la grève    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    Les «Verts» face à leur destin    Medaouar répond aux Usmistes et à Messaoudène    Les fans boudent, Laoufi s'interroge    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    3 exos pour se lever du bon pied    Le lait est-il un aliment gras ?    Merguez aux haricots blancs    65 millions d'analphabètes recensés par le gouvernement    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    L'Algérie représentée par le jeune Chikhi Samir    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Pour contrer le Hirak, le pouvoir tente d'obtenir la bienveillance internationale    La révolution légale    En marge de la vente dédicace de son livre: Le styliste espagnol Adolfo Dominguez revient sur son parcours artistique    Commémoration du 80ème anniversaire de l'exil républicain: Oran rend hommage aux réfugiés espagnols    145 postulants retirent les formulaires de souscription    L'Algérie domine l'Irlande 4-0    Un déficit de 4,68 mds dollars    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Grève générale le 29 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les virées touristiques dans les sites archéologiques attirent les Oranais
Oran
Publié dans Le Maghreb le 24 - 04 - 2010


Les tournées touristiques dans les sites archéologiques et historiques d'Oran, organisées par l'antenne de l'Office national de gestion et d'exploitation des biens culturels protégés, suscitent l'engouement des amoureux de sorties de ce genre. Chaque samedi aux premières lueurs du matin, nombreux sont les Oranais qui se rendent, en groupes ou en solo, au parc de loisirs "Ibn Badis", point de ralliement situé au quartier populaire "Sidi El Houari", pour occuper une place dans une des voitures ou autobus réservés à ces voyages. Le nombre de visiteurs qui ne dépassait pas un groupe de dix personnes, il y a quelque temps, a grossi au fil des jours pour atteindre jusqu'à 180 visiteurs tous les samedis, a souligné un responsable de monuments archéologiques à l'Office. Etant donné que le tourisme et la culture sont deux revers de la même médaille, l'antenne de l'ONGEBCP oeuvre à inculquer à la population d'Oran "la culture archéologique" à travers l'organisation de ces tournées à divers endroits que recèle la wilaya, notamment 29 sites protégés datant des ères préhistorique, phénicienne, romaine et celle liée à la civilisation arabo-musulmane, passant par les époques de l'occupation espagnole, la présence ottomane et le colonialisme français. Ces voyages dans l'histoire ancienne et contemporaine constituent l'occasion, pour les visiteurs, de découvrir des monuments tels que la chapelle de "Santa Cruz", le "Palais du Bey", "la porte de Canastel", "le théâtre", selon un guide touristique supervisant l'opération, qui a souligné que les Oranais éprouvent du grand plaisir et une soif d'apprendre davantage sur l'histoire de leur ville. Ces visites, qui "embourbent" l'homme dans une partie importante du patrimoine architectural et historique de la ville et les événements qu'elle a vécus à travers les âges, font partie du tourisme culturel qui peut générer d'"importants revenus financiers", a indiqué un adepte qui s'intéresse au patrimoine. D'autre part, le parcours de ces tournées est destiné à faire connaître les richesses archéologiques qui sont une attraction touristique, à réhabiliter des vestiges et ruines longtemps négligés et à instaurer la culture archéologique chez les jeunes générations, a souligné un responsable des monuments protégés, qui a signalé que ces visites emballent également les enfants qui découvrent un monde nouveau et profitent de la nature environnante. Beaucoup trouvent du plaisir dans les randonnées pédestres contemplant la nature qui entoure ces monuments. Cette initiative est aussi une forme de "tourisme sportif", a fait remarquer un de ses promoteurs. Les sites archéologiques sont aussi ouverts pour les touristes du pays et étrangers qui visitent Oran dans le cadre de voyages organisés, que ce soit par les agences de voyage ou les hôtels. R.R.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.