Auteurs et éditeurs dans la dèche    Le HCA veille    Les agriculteurs demandent de l'aide    Belmadi: côté pile et côté face    Gassama officiellement écarté    Brèves    Le coup de plumeau des magistrats    Plus glacés que le marbre lui-même    Une belle chance pour la paix    Le Dernier hommage au moudjahid    «Les bonnes notes» du wali    La cadence s'accélère    La biologie dans tous ses états    Mourir à 20 ans    Le système sera revu    La guerre gagne une nouvelle ville    L'occupation sioniste bloque l'accès à 27 écoles palestiniennes    L'Etat rassure    Installation de M. Rachid Hachichi dans ses fonctions de nouveau PDG de Sonatrach    Indicateurs "encourageants et forts" sur "une nette évolution" dans le secteur du tourisme    Exploitation du foncier économique relevant du domaine privé de l'Etat: le cahier des charges bientôt sur la table du SSG    Le défunt moudjahid et Général à la retraite Hocine Benhadid inhumé au cimetière de Ben Aknoun    Un parti politique brésilien appelle à l'autodétermination des peuples sahraoui et palestinien    Hidaoui reçoit le vice-président de la Commission saoudienne des droits de l'Homme    AFFAIRE NEZZAR : LES FAILLES DE LA CHARTE POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION    Le Niger accepte la médiation de l'Algérie dans le cadre de l'initiative du Président Tebboune    L'armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Coupe de la CAF: "notre objectif est de défendre notre titre africain"    Coup d'envoi de la 1ère édition du Forum du livre    Festival du théâtre professionnel: 7 œuvres sélectionnées pour la compétition officielle    Le salon ERA 2023 en octobre à Oran    Le Pib de l'Algérie ne cesse de progresser    L'Algérie condamne fermement l'attentat terroriste dans la capitale turque    Convention entre la Conservation des forêts et la Fédération nationale des chasseurs    Championnat d'Algérie de karaté do : Domination des athlètes du MCA à Oran    Une consultation nationale au profit des associations et des acteurs de la société civile    Les positions de principe de l'Algérie sur le désarmement et la non-prolifération soulignées    Fédération algérienne de natation : Yahia Chérif Mohamed nouveau président    Electrification de plus de 2.770 lots de terrain à bâtir    Lancement de la saison culturelle depuis le village d'Aïth Menaâ    La pièce «Chemma d'origine» en tournée nationale    La maison des Brontë à Haworth, un vivier de création    Hausse des décès par overdose: La sonnette d'alarme    Fruits et légumes: Des prix fluctuants mais restent élevés    Ligue des champions d'Afrique : Auhjourd'hui à 18h00 : CRB-Bo Rangers - Simple formalité pour le Chabab    Ligue 1 (3ème journée): L'ASO Chlef et la JS Saoura aux commandes    Selon des syndicats: La surcharge des classes pose toujours problème    APN: le président de la Commission des affaires juridiques reçoit une délégation de la commission saoudienne des droits de l'Homme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Trois nouvelles stations d'épuration des eaux usées prochainement mises en service
Alger
Publié dans Le Maghreb le 28 - 04 - 2007


Dans le cadre du schéma général d'assainissement d'Alger qui se fixe comme objectif principal la collecte des eaux usées générées par la population de l'ensemble des 57 communes de la wilaya d'Alger, trois stations d'épuration des eaux usées à Beni Messous, Réghaïa et Baraki seront lancées et mises en service dans les mois à venir. La 1ère phase de ce schéma sera réalisée à l'horizon 2009 et sera suivie d'autres phases jusqu'à l'horizon 2015. La station de Beni Messous, qui prend en charge les rejets de la zone Ouest d'Alger et traite les rejets de 250 000 équivalents/habitants, est fonctionnelle, en phase d'essai et sera réceptionnée dans quelques jours. Elle traite les rejets des communes d'Aïn Benian, Beni Messous, Chéraga, Staoueli, Ouled Fayet, Bouzaréah et Dely Brahim en partie. La seconde station implantée à Reghaïa, s'occupant de la partie Est d'Alger, son traitement mécanique a été réalisé. Les travaux sont en cours et elle est en phase de traitement biologique. Elle sera achevée au courant de l'été 2007. la station de Réghaïa traite les rejets de 400 000 équivalent/habitants représentant les rejets des habitants de 8 communes à savoir Réghaïa, Rouiba, Heuraoua, Aïn Taya, Bordj el-Bahri, El Marsa, Bordj El Kiffan et Dar El Beïda en partie. La 3ème station, qui s'occupe des rejets de la région Centre d'Alger, est celle de Baraki vers laquelle seront transférées les eaux d'oued El-Harrach, elle traite les rejets de quelques 900 000 équivalent/habitants. Réalisée et mise en service en 1987, elle a eu des problèmes de fonctionnement, des travaux de réhabilitation de cette station sont en cours et elle sera livrée à la fin de l'année. Elle aura un impact important sur la qualité des eaux de l'oued El Harrach", a souligné M. Amirouche. Pour ce qui est des projets qui seront réalisés dans l'avenir, le même responsable a indiqué qu'un appel d'offres a été lancé pour la réalisation d'une station d'épuration à Zéralda, dont les travaux seront lancés au mois d'août. Sa mise en service s'effectuera 20 mois après. Une autre station d'épuration est programmée pour une autre réalisation, à savoir la station d'épuration de Mahelma dont l'appel d'offres sera lancé incessamment, selon les propos de M. Amirouche. L'ensemble des eaux usées du centre de la wilaya d'Alger, une fois traitées, seront transférées vers le grand barrage de Douera, d'une capacité de 110 millions de m3. "Toutes ces stations permettront d'améliorer la qualité des eaux au niveau des plages et pour cette année, nous escomptons l'ouverture de 3 à 4 nouvelles plages à la baignade après avoir éliminé tous les rejets", a-t-il dit. "Avec toutes ces stations d'épuration qui seront réceptionnées cette année et dans les deux ans à venir, les eaux usées dans l'ensemble du territoire de la wilaya d'Alger seront traitées", a ajouté le directeur. Il est à signaler que pour les trois premières stations, les premières tranches ont été réalisées et, avant la fin de 2007, des appels d'offres seront lancés pour la réalisation des 2èmes tranches. Pour faire ramener les eaux usées vers les stations d'épuration, des collecteurs principaux d'assainissement sont en phase de réalisation à travers plusieurs quartiers de la capitale. La configuration d'Alger est, telle que faire les travaux dans certains endroits à ciel ouvert, "très délicat", a précisé M. Amirouche qui a indiqué que les travaux seront effectués par la méthode de (tunnel). Le 1er collecteur est celui de la côte centre, nommé collecteur de la Pointe-Pescade (Raïs Hamidou). Ce collecteur côtier centre traverse plusieurs communes sur une longueur de 20 km. Il intercepte tous les rejets qui sont en mer pour les évacuer vers la station d'épuration de Baraki. Des tronçons de ce collecteur sont en cours de réalisation sous Bab el-Oued, boulevard de l'ALN, les Sablettes et le Caroubier. La méthode de tunnel adoptée permet d'éviter toutes les autres contraintes tels que le terrain, les câbles électriques souterrains et les conduites d'eau. D'autres collecteurs sont en réalisation à l'instar de celui d'Oued Mkassel (Frais vallon), de 4 m de diamètre et 57 m de profondeur, et qui prend fin à Bouzaréah, ainsi qu'un autre collecteur inter-communal qui prend naissance à El-Biar traverse les communes d'Alger-Centre et Sidi M'hamed pour aboutir au port d'Alger. D'autres travaux de moindre importance en matière d'assainissement sont en cours à savoir la réalisation de stations de relevages principalement à la commune d'Aïn Benian. Avec tous ces collecteurs qui forment une sorte de "ceinture " pour Alger, toutes les eaux usées seront interceptées, ramenées vers les stations d'épuration, épurées puis réutilisées en agriculture principalement et dans certaines industries n'exigeant pas une bonne qualité d'eau.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.