Hamadou Lazhar, élu candidat du FLN    Déces : Le journaliste d'El Khabar Mohamed Cherak n'est plus    Noureddine Bedoui : "Les valeurs de l'ANP sont un précieux acquis à préserver "    Ould Abbès fait-il de la résistance ?    Des changements en vue    Atelier de formation de gestion associative    Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1    La production du fer et de l'acier relancée    Angola : Au large, un espoir pétrolier nommé Kaombo    Bouygues : Les résultats confirment leur dépendance aux télécoms    USA : La production record de pétrole brut tire les stocks à la hausse    Pourquoi les Algériens sont les derniers de la classe?    Le traité constitutif de l'UA doit "être préservé de toute révision"    43e Eucoco : Mme Feroukhi souligne le rôle de la conférence dans la sensibilisation sur le conflit    Une délégation de la Fédération internationale des journalistes, en visite à Ramallah    Washington vote contre une résolution de l'ONU condamnant Israël sur le Golan    Conférence de Palerme sur la Libye : Les divisions étalées au grand jour    Affaire Skripal : Zakharova qualifie de "blague" la nouvelle enquête de Bellingcat    La tenue d'un vote de défiance contre May "probable"    La pelouse du stade de Lomé, une arme à double tranchant pour les Verts    Zetchi appelle les Verts à faire preuve de combativité sur le terrain    «Gagner, pour éviter les calculs»    Slimani nouvel entraîneur    Violences après le match USMA-CSC: 30 personnes arrêtées et 10 policiers blessés    3e phase de la 24e opération de relogement d'Alger: Quelques 70 familles seront relogées lundi prochain    Un million de palmiers-dattiers pour produire plus de 100.000 tonnes/an    Quelque 500 éléments de la Protection civile mobilisés à Alger    Eviter l'usage des feux d'artifice à l'intérieur des immeubles ou devant les stations de service    Hausse des prix de la volaille, fruits et légumes à la veille du Mawlid : On annonce une baisse des prix incessamment    19 morts et 31 blessés    Da Méziane, c'est le «Djihad», l'engagement et la modestie personnifiés    La 2e édition s'ouvre à Alger    CNAL et Commission de visionnage des films    La nouvelle pièce "Sekta" de Tounès Aït Ali présentée à Alger    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Nouvelles d'Oran    Blida : Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs anticipe la célébration du Mawlid Ennabaoui Charif    CAN 2018 - Dames: Les Algériennes à l'épreuve du pays hôte    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    Enigme et interrogations    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    L'Onu lève ses sanctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois nouvelles stations d'épuration des eaux usées prochainement mises en service
Alger
Publié dans Le Maghreb le 28 - 04 - 2007


Dans le cadre du schéma général d'assainissement d'Alger qui se fixe comme objectif principal la collecte des eaux usées générées par la population de l'ensemble des 57 communes de la wilaya d'Alger, trois stations d'épuration des eaux usées à Beni Messous, Réghaïa et Baraki seront lancées et mises en service dans les mois à venir. La 1ère phase de ce schéma sera réalisée à l'horizon 2009 et sera suivie d'autres phases jusqu'à l'horizon 2015. La station de Beni Messous, qui prend en charge les rejets de la zone Ouest d'Alger et traite les rejets de 250 000 équivalents/habitants, est fonctionnelle, en phase d'essai et sera réceptionnée dans quelques jours. Elle traite les rejets des communes d'Aïn Benian, Beni Messous, Chéraga, Staoueli, Ouled Fayet, Bouzaréah et Dely Brahim en partie. La seconde station implantée à Reghaïa, s'occupant de la partie Est d'Alger, son traitement mécanique a été réalisé. Les travaux sont en cours et elle est en phase de traitement biologique. Elle sera achevée au courant de l'été 2007. la station de Réghaïa traite les rejets de 400 000 équivalent/habitants représentant les rejets des habitants de 8 communes à savoir Réghaïa, Rouiba, Heuraoua, Aïn Taya, Bordj el-Bahri, El Marsa, Bordj El Kiffan et Dar El Beïda en partie. La 3ème station, qui s'occupe des rejets de la région Centre d'Alger, est celle de Baraki vers laquelle seront transférées les eaux d'oued El-Harrach, elle traite les rejets de quelques 900 000 équivalent/habitants. Réalisée et mise en service en 1987, elle a eu des problèmes de fonctionnement, des travaux de réhabilitation de cette station sont en cours et elle sera livrée à la fin de l'année. Elle aura un impact important sur la qualité des eaux de l'oued El Harrach", a souligné M. Amirouche. Pour ce qui est des projets qui seront réalisés dans l'avenir, le même responsable a indiqué qu'un appel d'offres a été lancé pour la réalisation d'une station d'épuration à Zéralda, dont les travaux seront lancés au mois d'août. Sa mise en service s'effectuera 20 mois après. Une autre station d'épuration est programmée pour une autre réalisation, à savoir la station d'épuration de Mahelma dont l'appel d'offres sera lancé incessamment, selon les propos de M. Amirouche. L'ensemble des eaux usées du centre de la wilaya d'Alger, une fois traitées, seront transférées vers le grand barrage de Douera, d'une capacité de 110 millions de m3. "Toutes ces stations permettront d'améliorer la qualité des eaux au niveau des plages et pour cette année, nous escomptons l'ouverture de 3 à 4 nouvelles plages à la baignade après avoir éliminé tous les rejets", a-t-il dit. "Avec toutes ces stations d'épuration qui seront réceptionnées cette année et dans les deux ans à venir, les eaux usées dans l'ensemble du territoire de la wilaya d'Alger seront traitées", a ajouté le directeur. Il est à signaler que pour les trois premières stations, les premières tranches ont été réalisées et, avant la fin de 2007, des appels d'offres seront lancés pour la réalisation des 2èmes tranches. Pour faire ramener les eaux usées vers les stations d'épuration, des collecteurs principaux d'assainissement sont en phase de réalisation à travers plusieurs quartiers de la capitale. La configuration d'Alger est, telle que faire les travaux dans certains endroits à ciel ouvert, "très délicat", a précisé M. Amirouche qui a indiqué que les travaux seront effectués par la méthode de (tunnel). Le 1er collecteur est celui de la côte centre, nommé collecteur de la Pointe-Pescade (Raïs Hamidou). Ce collecteur côtier centre traverse plusieurs communes sur une longueur de 20 km. Il intercepte tous les rejets qui sont en mer pour les évacuer vers la station d'épuration de Baraki. Des tronçons de ce collecteur sont en cours de réalisation sous Bab el-Oued, boulevard de l'ALN, les Sablettes et le Caroubier. La méthode de tunnel adoptée permet d'éviter toutes les autres contraintes tels que le terrain, les câbles électriques souterrains et les conduites d'eau. D'autres collecteurs sont en réalisation à l'instar de celui d'Oued Mkassel (Frais vallon), de 4 m de diamètre et 57 m de profondeur, et qui prend fin à Bouzaréah, ainsi qu'un autre collecteur inter-communal qui prend naissance à El-Biar traverse les communes d'Alger-Centre et Sidi M'hamed pour aboutir au port d'Alger. D'autres travaux de moindre importance en matière d'assainissement sont en cours à savoir la réalisation de stations de relevages principalement à la commune d'Aïn Benian. Avec tous ces collecteurs qui forment une sorte de "ceinture " pour Alger, toutes les eaux usées seront interceptées, ramenées vers les stations d'épuration, épurées puis réutilisées en agriculture principalement et dans certaines industries n'exigeant pas une bonne qualité d'eau.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.