Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces d'occupation marocaine    Les marches du vendredi se poursuivent    Mise en garde    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    CFA - Grade fédéral: Une liste des arbitres admis gelée    FAF - Coupe de la Ligue: USMA - MCA, une finale avant la lettre    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    La police attaquée, une dizaine de morts et des kidnappings    Une politique du mensonge et du chantage    Les slogans sortis de laboratoires    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Mahrez refait le match    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les mises en garde du gouvernement    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    Un lourd dossier contre Rachad    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    Le résistant intrépide    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    Un report qui n'arrange pas les Verts    Les nouvelles recrues de la JSK, de l'ESS, du NCM, de l'USMH et du WAT qualifiées    USMA-MCA, le choc    Vers un congrès national sur la réconciliation en Libye    Renvoi du verdict au 27 mai    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    L'histoire de Mowgli traduite en kabyle    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Le parrain" dans une nouvelle aventure
Al Pacino dans le costume du plasticien Matisse
Publié dans Le Maghreb le 14 - 02 - 2011

Le monstre du cinéma américain, Al Pacino alias Alfredo James Pacino, sera bientôt dans le costume du peintre Henri Matisse dans un nouveau film qui sera réalisé par l'Indienne Deepa Mehta. Plasticien du 20e siècle, Matisse fut le chef de file du fauvisme; Pablo Picasso le considérait comme son grand rival et néanmoins ami. Al Pacino est connu pour les rôles de Michael Corleone dans Le Parrain, de Tony Montana dans Scarface, de Carlito Brigante dans L'Impasse, de Sonny Wortzik dans Un après-midi de chien, de Frank Serpico dans Serpico, du Lieutenant Colonel Frank Slade dans Le Temps d'un week-end, de Roy Cohn dans Angels in America, et de John Milton ou l'incarnation satanique dans L'Associé du Diable. Il a gagné l'Oscar du meilleur acteur en 1992 pour sa prestation dans Le Temps d'un week-end, après 7 nominations.
Le film dont le titre provisoire est "Masterpiece" ("Chef-d'œuvre"), portera sur la relation entre le peintre et Monique Bourgeois, une jeune infirmière qui fut à la fois son modèle et sa muse. L'actrice qui interprétera le rôle de l'infirmière n'a pas encore été choisie. La date de début de tournage du film, produit par la société de production Escape Artists, n'a pas encore été fixée. Il s'agira de l'histoire vraie de la rencontre en 1942 entre Matisse et la jeune infirmière, âgée alors de 21 ans. Ils devaient se retrouver par hasard en 1946 à Vence (Alpes-Maritimes). Monique Bourgeois était devenue entre temps Sœur Jacques-Marie et ce fut elle qui mit en contact Matisse et l'ordre dominicain, auquel elle appartenait, pour réaliser la Chapelle du Rosaire à Vence, dernier chef-d'œuvre de l'artiste. La réalisatrice Deepa Mehta est connue pour ses deux longs métrages "Bollywood Hollywood" (2003) et "Water" (2006). Il est presque sure que ce rôle ira à El Pacino comme un Gand. R.C.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.