Hôpital mère-enfant de Sétif : ablation d'une tumeur de 20 kg de l'utérus d'une quinquagénaire    Le Premier ministre ordonne de changer le visage des zones d'ombre avant la fin de l'année en cours    Zones d'ombre : près de 12.000 projets de développement enregistrés avec une enveloppe de plus de 200 milliards DA    Un protocole sanitaire préventif dans les établissements scolaires, universitaires et de formation    Covid-19: 488 nouveaux cas, 377 guérisons et 8 décès    Khaled Drareni n'a jamais été détenteur de la carte de presse professionnelle    Des bureaucrates entravent la mise en œuvre du programme du président Tebboune    L'ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie    Réunion FIFA-CAF consacrée à la préparation du retour des activités footballistiques    El Tarf: installation du nouveau procureur général de la Cour de justice    Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Tebboune accuse !    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Nivellement par le bas, suite et pas fin !    Pour Toko-Ekambi «tout est possible sur un match»    Boudebouz écarté du stage de Dinard    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    La traque d'un "sulfureux" général    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    La drôle de démarche d'un syndicat    La direction de l'éducation rassure    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    Quand la sardine prend des ailes    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    L'apolitique supplante le politique ?    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Législatives 2012 : Début de vote, hier, de la communauté nationale à l'étranger
Publié dans Le Maghreb le 06 - 05 - 2012

Les électeurs de la communauté nationale établie à l'étranger ont commencé à voter hier, pour les élections législatives du 10 mai, alors que ceux établis en France le feront à partir de mardi prochain, en raison de l'élection présidentielles française dont le second tour est prévu aujourd'hui. Quelque 990.470 électeurs sur un corps électoral de 21.664.345, sont appelés à voter dans 114 postes répartis à travers le monde, et pourvoir aux huit sièges qui leurs sont réservés à l'Assemblée populaire nationale parmi les 65 listes de candidatures. En revanche, environ 4.000 électeurs vivant à Gao dans le Nord du Mali, Sebha en Libye et Agadez dans le Nord du Niger, ne pourront pas participer à ce rendez-vous électoral à cause de l'impossibilité d'installer des bureaux de vote, engendrée par la dégradation de la situation sécuritaire dans ces régions. Les électeurs établis au Canada, eux, pourront voter à l'ambassade d'Algérie à Ottawa et au consulat général d'Algérie à Montréal. Par ailleurs, à l'étranger, les élections législatives se dérouleront cette fois-ci selon un nouveau découpage électoral qui a institué quatre zones géographiques avec chacune deux sièges à pourvoir à l'APN.
Les Algériens aux Etats-Unis se rendent aux urnes
Les électeurs algériens établis aux Etats-Unis ont commencé à voter hier matin, pour les élections législatives dans un scrutin qui se déroulera jusqu'au 10 mai. A travers les 11 bureaux de vote établis à travers les Etats-Unis, le scrutin s'est ouvert samedi pour ceux de Washington DC et de New York. Quant aux électeurs inscrits dans les bureaux de vote de la Caroline du nord, New Jersey, Philadelphie, Boston, Chicago, Houston, Miami, Los Angeles et de San Francisco, ils pourront voter à partir du 8 mai, conformément au calendrier de vote établi. Il faut préciser cependant que les Algériens inscrits sur la liste électorale aux Etats-Unis sont au nombre de 6.755 électeurs sur une communauté nationale immatriculée de l'ordre de 18.000 ressortissants résidant dans ce pays. Ainsi, quatre candidats algériens résidant aux Etats-Unis se sont présentés en tête de liste pour leurs partis respectifs au titre de la zone 4, sur les 17 formations politiques représentées dans cette zone qui couvre les pays de l'Amérique du nord, de l'Amérique latine et de l'Europe. Il s'agit de M. Bendimered Fawzi du Mouvement populaire algérien, de M. Derradji Djamel du Front national pour la justice sociale, de M. Gahche Mohammed du parti El Karama et de M. Hafassa Abdelfetah du Rassemblement algérien. La Commission de la circonscription diplomatique de la zone 4 ainsi que la sous-commission des magistrats chargés de la supervision pour cette zone siègent à Washington DC.
Londres, dans une bonne ambiance
A l'instar de la communauté nationale établie à l'étranger, les membres de la communauté algérienne vivant dans la capitale du Royaume-Uni, ont commencé à voter hier. Venus de Londres et de ses environs et arrivant par petits groupes mais de façon régulière, les membres de la communauté algérienne continuaient à accomplir leur devoir électoral dans une bonne ambiance. Le bureau de Londres a ouvert à huit heures comme prévu et une affluence moyenne a été enregistrée samedi jour de week-end à l'étranger. Les six autres bureaux qui englobent Belfast, Birmingham, Cardiff, Glasgow, Manchester au Royaume-Uni, et Dublin en Irlande du Sud ouvriront à partir d'aujourd'hui. Au consulat d'Algérie où se déroulent les élections, une atmosphère des grands jours règne, des hommes et des femmes venus de différentes localités souvent accompagnés de leurs enfants, ont tenu à accomplir leur devoir car ils considèrent que l'événement est d'une importance majeure pour le pays. Les électeurs qui se sont exprimés après avoir glissé le bulletin dans l'urne, fondent de grands espoirs sur cette échéance, souhaitant trouver parmi les futurs élus, ceux qui prennent en charge leurs préoccupations en vue de l'amélioration de leurs conditions de vie à l'étranger. Pas moins de 22 595 électeurs sont enregistrés au niveau du Royaume-Uni et de l'Irlande du Sud. La communauté algérienne établie au Royaume-Uni est estimée à près de 35.000, dont la majorité vit à Londres. L'ensemble du corps électoral de la communauté nationale établie à l'étranger s'élève à 988 229 électeurs, dont 80% se trouvent en France.

Les algériens votent à Rome et Milan en Italie
Les membres de la communauté nationale habitant en Italie ont commencé à voter hier, pour la zone VI, dans les deux bureaux de vote ouverts à Rome et Milan. Pas moins de 17 listes de candidats briguent les deux sièges réservés à la zone IV, composée des circonscriptions diplomatiques et consulaires des Amériques et d''Europe, hors-France. Ils sont 8.914 électeurs établis dans les régions italiennes du centre et du sud, d'Abruzzo, Basilicata, Calabria, Campania, Molise, Puglia, Sardegna, Sicilia, Lazio, Umbria et Marche, à être invités à choisir leurs futurs députés, au bureau de vote ouvert au siège de la section consulaire de Rome. Pour l'Italie du nord, 4.231 électeurs établis dans les régions de Valle d'Aoste, Emilie-Romagne, Frioul-Vénétie-Julie, Ligurie, Lombardie Piémont, Trentin-Haut Adige, Toscane et Vénétie, votent au bureau ouvert au siège du Consulat d'Algérie à Milan. Dans les deux bureaux de vote ouverts en Italie, le scrutin qui s'étalera sur six jours, du samedi 5 mai au jeudi 10 mai, se déroule en présence de représentants des membres de la Commission nationale de supervision des élections législatives, de quatre partis politiques ayant désignés dans leurs listes, des candidat établis en Italie, à savoir le parti du Front de libération nationale, l'Alliance de l'Algérie verte, le Mouvement populaire algérien et le Front de la Justice et du Développement. Toutes les conditions matérielles et logistiques ont été réunies par les autorités diplomatiques et consulaires algériennes en Italie pour le bon déroulement de ces élections législatives, dont le transport des électeurs établis dans différentes régions d'Italie vers les bureaux de vote durant les six jours de vote. Cette mesure saluée par les électeurs a été dictée par le souci d'aider les membres de la communauté nationale qui font face à des difficultés matérielles induites par la crise économique qui touche l'Italie, ont expliqué des sources diplomatiques et consulaires algériennes.
C'est parti pour la communauté algérienne établie en Tunisie…
Idem pour les algériens de Tunisie qui ont commencé à voter hier, dans les trois circonscriptions électorales relevant de la zone trois.
Les électeurs algériens choisiront leurs représentants parmi 28 candidats en lice répartis sur 7 listes dont six listes de partis et une liste indépendante. Les membres de la communauté algérienne inscrits sur les listes électorales au niveau des services consulaires algériens de Tunis, Kef et Gafsa, estimés à 15.000 accompliront leur devoir électoral durant six jours à travers 20 bureaux installés dans les trois circonscriptions électorales. Le Consulat général d'Algérie à Tunis a ouvert 8 bureaux de vote dont 4 itinérants afin de faciliter l'opération de vote pour les électeurs dans 11 gouvernorats de Bizert à Kairouan à 280 Km de la capitale. Par ailleurs, 6 bureaux de vote ont été ouverts par le Consulat d'Algérie au Kef dans 5 gouvernorats tunisiens dont un bureau central et cinq itinérants tandis que le Consulat de Gafsa a aménagé 6 bureaux de vote répartis dans certains gouvernorats du sud tunisien. Ainsi, 9450 nationaux sont inscrits au niveau de la représentation consulaire de Tunis, 4056 au consulat de Kef et 1500 dans celui de Gafsa. Le consul général d'Algérie à Tunis, M. Hebak Menad a rappelé que les services consulaires algériens ont réuni tous les moyens humains et matériels à travers les 20 bureaux de vote répartis sur l'ensemble du territoire tunisien afin d'assurer le bon déroulement de l'opération de vote et mener à bien ce rendez-vous important dans l'Histoire de l'Algérie. M. Hebak a par ailleurs salué la coopération des autorités tunisiennes à travers l'ouverture des établissements scolaires et les centres culturels afin d'assurer le bon déroulement de ces élections notamment au plan sécuritaire en application du principe de réciprocité. Les services consulaires algériens avaient mené des opérations de sensibilisation en faveur des membres de la communauté nationale en Tunisie quant à l'accomplissement du devoir national pour choisir leurs représentants au parlement. La sous-commission locale de la zone III relevant de la Commission nationale de supervision des élections législatives avait été installée auparavant au niveau de l'ambassade d'Algérie à Tunis. Composée de quatre magistrats, cette commission a pour objectif de garantir la transparence et la régularité des élections législatives, d'examiner tout dépassement touchant la crédibilité du scrutin, de se prononcer sur les violations des dispositions de la loi organique relative aux élections et de prendre les décisions appropriées concernant les questions qui lui sont soumises par la commission de surveillance des élections.
…Et au Maroc
les algériens ont également commencé à voter hier, dans les circonscriptions électorales de Rabat, Casablanca et Oujda. Le nombre global des électeurs inscrits sur les listes électorales au Maroc est de 11.351 avec respectivement 2.287 électeurs à Rabat, 3104 à Casablanca et 5.960 à Oujda. Les Algériens résidant dans le royaume accompliront leur devoir électoral dans les onze bureaux de vote installés à Rabat, Fès et Tanger dans la circonscription de Rabat à Casablanca, Agadir et Marrakech dans la circonscription de Casablanca et Oujda (trois), Ahfir et Taza et la circonscription d'Oujda. Six partis et une liste indépendante sont en lice pour deux sièges de la zone trois qui regroupe les pays du Maghreb, Machrek, l'Afrique, l'Asie et l'Océanie. Ces partis sont le Front de libération nationale, le Rassemblement national indépendant, le Mouvement populaire algérien, l'Alliance de l'Algérie verte, le Parti Adala, le Rassemblement algérien et la liste indépendante "El Assala Oua Mouassara".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.