Imbroglio autour du transfert de Sayoud    Des enquêtes préliminaires révèlent "le caractère criminel"    L'artiste Mehenna Ouzaïd n'est plus    Joe Biden expose une carte où le Sahara Occidental apparaît distinct du Maroc    Sale temps pour les fuyards !    «Toutes les décisions prises ont pour finalité la protection de la Patrie et l'intérêt du citoyen»    12e journée : Résultats décevants pour les Algériens    Louis van Gaal de nouveau sélectionneur des Pays-Bas    «Nous espérons disputer un tournoi de l'Unaf en septembre»    Un terroriste arrêté à Bordj-Badji-Mokhtar    Les élections locales en novembre    Un homme au cœur du système de rapine    Les divas orientales à l'honneur    Nous assistons à une dégradation des habitats côtiers et une baisse de la biodiversité    JO-2020 : lutte Fin de parcours pour Bachir Sid Azara    Comment jouer avec la vie    Commission d'éthique de la FIFA : Issa Hayatou suspendu un an pour absence de «loyauté»    Après une saison décevante de la JS KABYLIE : Cap sur la finale de la Coupe de la Ligue    Le comédien Saïd Hilmi tire sa révérence    Face à une situation économique et sanitaire préoccupante, dix axes directeurs pour le redressement national    Les élections locales en novembre    Logements promotionnels libres: Début des souscriptions à partir d'aujourd'hui    Covid-19: Les contaminations en hausse chez les enfants    Abominable Delta    Enseignements tunisiens    Exporter des médecins ou importer des malades ?    Résumer le présent et reconstruire le futur    A l'origine de tout, il y a d'abord la transgression: Covid-19 et Démence(s) humaines    7 pays africains, dont l'Algérie, s'y opposent    Baâdji passe à l'action    Le paiement électronique effectif    L'activité touristique sombre    La diaspora au rendez-vous    Le gang d'Ali Mendjeli tombe    Le confinement partiel se précise    Plusieurs opérations menées en une semaine    Un levier pour la sécurité nationale    L'hommage de Lamamra à la diaspora    Lamamra au bout du fil    Suspension pour «désinformation» des activités de deux ONG internationales    La JSK a la tête en coupe de la Ligue    Les poèmes de Mohamed Benhanafi enfin édités    «Le Seigneur des Anneaux» diffusé en septembre 2022    Juste au-dessus du silence.    LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    La date bientôt fixée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Législatives 2012 : Début de vote, hier, de la communauté nationale à l'étranger
Publié dans Le Maghreb le 06 - 05 - 2012

Les électeurs de la communauté nationale établie à l'étranger ont commencé à voter hier, pour les élections législatives du 10 mai, alors que ceux établis en France le feront à partir de mardi prochain, en raison de l'élection présidentielles française dont le second tour est prévu aujourd'hui. Quelque 990.470 électeurs sur un corps électoral de 21.664.345, sont appelés à voter dans 114 postes répartis à travers le monde, et pourvoir aux huit sièges qui leurs sont réservés à l'Assemblée populaire nationale parmi les 65 listes de candidatures. En revanche, environ 4.000 électeurs vivant à Gao dans le Nord du Mali, Sebha en Libye et Agadez dans le Nord du Niger, ne pourront pas participer à ce rendez-vous électoral à cause de l'impossibilité d'installer des bureaux de vote, engendrée par la dégradation de la situation sécuritaire dans ces régions. Les électeurs établis au Canada, eux, pourront voter à l'ambassade d'Algérie à Ottawa et au consulat général d'Algérie à Montréal. Par ailleurs, à l'étranger, les élections législatives se dérouleront cette fois-ci selon un nouveau découpage électoral qui a institué quatre zones géographiques avec chacune deux sièges à pourvoir à l'APN.
Les Algériens aux Etats-Unis se rendent aux urnes
Les électeurs algériens établis aux Etats-Unis ont commencé à voter hier matin, pour les élections législatives dans un scrutin qui se déroulera jusqu'au 10 mai. A travers les 11 bureaux de vote établis à travers les Etats-Unis, le scrutin s'est ouvert samedi pour ceux de Washington DC et de New York. Quant aux électeurs inscrits dans les bureaux de vote de la Caroline du nord, New Jersey, Philadelphie, Boston, Chicago, Houston, Miami, Los Angeles et de San Francisco, ils pourront voter à partir du 8 mai, conformément au calendrier de vote établi. Il faut préciser cependant que les Algériens inscrits sur la liste électorale aux Etats-Unis sont au nombre de 6.755 électeurs sur une communauté nationale immatriculée de l'ordre de 18.000 ressortissants résidant dans ce pays. Ainsi, quatre candidats algériens résidant aux Etats-Unis se sont présentés en tête de liste pour leurs partis respectifs au titre de la zone 4, sur les 17 formations politiques représentées dans cette zone qui couvre les pays de l'Amérique du nord, de l'Amérique latine et de l'Europe. Il s'agit de M. Bendimered Fawzi du Mouvement populaire algérien, de M. Derradji Djamel du Front national pour la justice sociale, de M. Gahche Mohammed du parti El Karama et de M. Hafassa Abdelfetah du Rassemblement algérien. La Commission de la circonscription diplomatique de la zone 4 ainsi que la sous-commission des magistrats chargés de la supervision pour cette zone siègent à Washington DC.
Londres, dans une bonne ambiance
A l'instar de la communauté nationale établie à l'étranger, les membres de la communauté algérienne vivant dans la capitale du Royaume-Uni, ont commencé à voter hier. Venus de Londres et de ses environs et arrivant par petits groupes mais de façon régulière, les membres de la communauté algérienne continuaient à accomplir leur devoir électoral dans une bonne ambiance. Le bureau de Londres a ouvert à huit heures comme prévu et une affluence moyenne a été enregistrée samedi jour de week-end à l'étranger. Les six autres bureaux qui englobent Belfast, Birmingham, Cardiff, Glasgow, Manchester au Royaume-Uni, et Dublin en Irlande du Sud ouvriront à partir d'aujourd'hui. Au consulat d'Algérie où se déroulent les élections, une atmosphère des grands jours règne, des hommes et des femmes venus de différentes localités souvent accompagnés de leurs enfants, ont tenu à accomplir leur devoir car ils considèrent que l'événement est d'une importance majeure pour le pays. Les électeurs qui se sont exprimés après avoir glissé le bulletin dans l'urne, fondent de grands espoirs sur cette échéance, souhaitant trouver parmi les futurs élus, ceux qui prennent en charge leurs préoccupations en vue de l'amélioration de leurs conditions de vie à l'étranger. Pas moins de 22 595 électeurs sont enregistrés au niveau du Royaume-Uni et de l'Irlande du Sud. La communauté algérienne établie au Royaume-Uni est estimée à près de 35.000, dont la majorité vit à Londres. L'ensemble du corps électoral de la communauté nationale établie à l'étranger s'élève à 988 229 électeurs, dont 80% se trouvent en France.

Les algériens votent à Rome et Milan en Italie
Les membres de la communauté nationale habitant en Italie ont commencé à voter hier, pour la zone VI, dans les deux bureaux de vote ouverts à Rome et Milan. Pas moins de 17 listes de candidats briguent les deux sièges réservés à la zone IV, composée des circonscriptions diplomatiques et consulaires des Amériques et d''Europe, hors-France. Ils sont 8.914 électeurs établis dans les régions italiennes du centre et du sud, d'Abruzzo, Basilicata, Calabria, Campania, Molise, Puglia, Sardegna, Sicilia, Lazio, Umbria et Marche, à être invités à choisir leurs futurs députés, au bureau de vote ouvert au siège de la section consulaire de Rome. Pour l'Italie du nord, 4.231 électeurs établis dans les régions de Valle d'Aoste, Emilie-Romagne, Frioul-Vénétie-Julie, Ligurie, Lombardie Piémont, Trentin-Haut Adige, Toscane et Vénétie, votent au bureau ouvert au siège du Consulat d'Algérie à Milan. Dans les deux bureaux de vote ouverts en Italie, le scrutin qui s'étalera sur six jours, du samedi 5 mai au jeudi 10 mai, se déroule en présence de représentants des membres de la Commission nationale de supervision des élections législatives, de quatre partis politiques ayant désignés dans leurs listes, des candidat établis en Italie, à savoir le parti du Front de libération nationale, l'Alliance de l'Algérie verte, le Mouvement populaire algérien et le Front de la Justice et du Développement. Toutes les conditions matérielles et logistiques ont été réunies par les autorités diplomatiques et consulaires algériennes en Italie pour le bon déroulement de ces élections législatives, dont le transport des électeurs établis dans différentes régions d'Italie vers les bureaux de vote durant les six jours de vote. Cette mesure saluée par les électeurs a été dictée par le souci d'aider les membres de la communauté nationale qui font face à des difficultés matérielles induites par la crise économique qui touche l'Italie, ont expliqué des sources diplomatiques et consulaires algériennes.
C'est parti pour la communauté algérienne établie en Tunisie…
Idem pour les algériens de Tunisie qui ont commencé à voter hier, dans les trois circonscriptions électorales relevant de la zone trois.
Les électeurs algériens choisiront leurs représentants parmi 28 candidats en lice répartis sur 7 listes dont six listes de partis et une liste indépendante. Les membres de la communauté algérienne inscrits sur les listes électorales au niveau des services consulaires algériens de Tunis, Kef et Gafsa, estimés à 15.000 accompliront leur devoir électoral durant six jours à travers 20 bureaux installés dans les trois circonscriptions électorales. Le Consulat général d'Algérie à Tunis a ouvert 8 bureaux de vote dont 4 itinérants afin de faciliter l'opération de vote pour les électeurs dans 11 gouvernorats de Bizert à Kairouan à 280 Km de la capitale. Par ailleurs, 6 bureaux de vote ont été ouverts par le Consulat d'Algérie au Kef dans 5 gouvernorats tunisiens dont un bureau central et cinq itinérants tandis que le Consulat de Gafsa a aménagé 6 bureaux de vote répartis dans certains gouvernorats du sud tunisien. Ainsi, 9450 nationaux sont inscrits au niveau de la représentation consulaire de Tunis, 4056 au consulat de Kef et 1500 dans celui de Gafsa. Le consul général d'Algérie à Tunis, M. Hebak Menad a rappelé que les services consulaires algériens ont réuni tous les moyens humains et matériels à travers les 20 bureaux de vote répartis sur l'ensemble du territoire tunisien afin d'assurer le bon déroulement de l'opération de vote et mener à bien ce rendez-vous important dans l'Histoire de l'Algérie. M. Hebak a par ailleurs salué la coopération des autorités tunisiennes à travers l'ouverture des établissements scolaires et les centres culturels afin d'assurer le bon déroulement de ces élections notamment au plan sécuritaire en application du principe de réciprocité. Les services consulaires algériens avaient mené des opérations de sensibilisation en faveur des membres de la communauté nationale en Tunisie quant à l'accomplissement du devoir national pour choisir leurs représentants au parlement. La sous-commission locale de la zone III relevant de la Commission nationale de supervision des élections législatives avait été installée auparavant au niveau de l'ambassade d'Algérie à Tunis. Composée de quatre magistrats, cette commission a pour objectif de garantir la transparence et la régularité des élections législatives, d'examiner tout dépassement touchant la crédibilité du scrutin, de se prononcer sur les violations des dispositions de la loi organique relative aux élections et de prendre les décisions appropriées concernant les questions qui lui sont soumises par la commission de surveillance des élections.
…Et au Maroc
les algériens ont également commencé à voter hier, dans les circonscriptions électorales de Rabat, Casablanca et Oujda. Le nombre global des électeurs inscrits sur les listes électorales au Maroc est de 11.351 avec respectivement 2.287 électeurs à Rabat, 3104 à Casablanca et 5.960 à Oujda. Les Algériens résidant dans le royaume accompliront leur devoir électoral dans les onze bureaux de vote installés à Rabat, Fès et Tanger dans la circonscription de Rabat à Casablanca, Agadir et Marrakech dans la circonscription de Casablanca et Oujda (trois), Ahfir et Taza et la circonscription d'Oujda. Six partis et une liste indépendante sont en lice pour deux sièges de la zone trois qui regroupe les pays du Maghreb, Machrek, l'Afrique, l'Asie et l'Océanie. Ces partis sont le Front de libération nationale, le Rassemblement national indépendant, le Mouvement populaire algérien, l'Alliance de l'Algérie verte, le Parti Adala, le Rassemblement algérien et la liste indépendante "El Assala Oua Mouassara".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.