Assassinat de Ali Tounsi: Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    Boukadoum: nécessité de renforcer le dialogue et la concertation avec l'UE    Affaires religieuses: la question de la prière des Tarawih "en cours d'examen"    Un journaliste marocain appelle à un procès contre le régime marocain pour grave violation des droits de l'Homme    Référendum d'autodétermination: la cause sahraouie s'appuie à une base "juridique solide"    Zones d'ombre: les programmes de développement dénotent d'une approche visionnaire    La pensée de Feraoun victime de la censure des autorités coloniales    Annaba: une délégation sahraouie pour évoquer l'évolution de la situation au Sahara occidental    Manchester City: les effets de la folie Mahrez en Algérie !    Bayern Munich: une offre de 45 M€ pour Koulibaly ?    OPEP+: maintien des volumes, l'Arabie saoudite prolonge ses coupes, la Russie et le Kazakhstan épargnés    RND: nécessité de renforcer le front interne pour l'édification de l'Algérie nouvelle    Saadi: l'organisation d'élections locales et législatives le même jour difficile sur le plan pratique    Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées    Liverpool: Klopp ne veut pas d'excuses    Terrorisme et déchéance de la nationalité    Levées d'alertes au tsunami après des évacuations massives à travers le Pacifique    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    Covid-19: six nouveaux cas du variant britannique découverts en Algérie    L'Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu'à fin avril    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    Mouassa s'en va déjà    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    Mahrez, étincelant    Démantèlement d'un réseau activant à Tipasa    Le Front Polisario invite la Minurso à l'impartialité    L'ambassade de France s'explique    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    "Les élections ne sont pas une priorité"    Tebboune reçoit les présidents de trois partis politiques    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    La victoire ou l'élimination    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    Beldjoud insiste sur le principe de l'égalité    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La mafia du foncier dénoncée    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marchés : Les Bourses européennes finissent la semaine autour de l'équilibre
Publié dans Le Maghreb le 01 - 12 - 2013

Les Bourses européennes ont terminé la semaine autour de l'équilibre, les investisseurs se réservant pour la semaine prochaine, plus riche en actualités macroéconomiques.
L'ouverture en légère hausse de Wall Street qui était fermé la veille et se contente vendredi d'une demi-séance en ce week-end de Thanksgiving n'a pas réveillé la place, d'autant qu'aucun indicateur américain n'était par ailleurs au programme. Le marché attend surtout la semaine prochaine la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et l'emploi américain, selon les analystes.

L'Eurostoxx 50 a baissé de 0,19%
La Bourse de Paris a fini en léger recul (-0,17%). L'indice CAC 40 a perdu 7,21 points à 4 295,21 points dans un volume d'échanges faible de 2 milliards d'euros. La veille, il avait pris 0,22%. Du côté des valeurs, Crédit Agricole a fini en tête du CAC 40 avec une hausse de 3,20% à 9,23 euros. Société Générale a gagné pour sa part 0,18% à 42,36 euros, tandis que BNP Paribas a terminé à l'équilibre (+0,09% à 55,25 euros). Bolloré a gagné 0,48% à 398,65 euros, alors que Vinci a perdu 0,50% à 47,33 euros. La Bourse de Londres a terminé en très léger recul. L'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 3,90 points soit 0,06% par rapport à la clôture de la veille, à 6 650,57 points. Barclays a pris 2,30% à 271,7 pence et Lloyds Banking Group 0,69% à 77,4 pence. Royal Bank of Scotland (RBS) a en revanche perdu 1,71% à 327,2 pence. Experian a reculé de 2,76% à 1 127 pence, tandis que le groupe de défense BAE Systems a également abandonné 1,29% à 427,4 pence. La Bourse de Francfort a terminé sur un nouveau record en clôture. En fin de séance, l'indice des trente valeurs vedettes Dax a progressé de 0,19% à 9 405,30 points, dépassant les 9 400 points pour la première fois de son histoire. Les 9 300 points avaient été franchis mercredi.
Le MDax des valeurs moyennes s'est accordé lui aussi un nouveau plus haut historique en clôture, avec une hausse de 0,33% à 16 334,28 points. Sur le Dax, le fabricant d'engrais et de sel K+S a terminé en tête, avec une hausse de 6,08% à 20,59 euros. Derrière lui, le chimiste Lanxess a avancé de 1,90% à 48,69 euros et la banque Commerzbank de 1,63% à 10,94 euros. ThyssenKrupp a terminé en repli de 0,75% à 19,26 euros.
En queue de tableau, le concepteur de logiciels professionnels SAP a laissé 1,06% à 60,95 euros, tandis que le conglomérat industriel Siemens a terminé bon dernier, abandonnant 1,09% à 97,20 euros. Metro, valeur phare de la distribution sur le MDax, a cédé 0,57% à 36,89 euros, après le mauvais chiffre des ventes au détail. La Bourse de Madrid a terminé en léger recul, cédant 0,23% à 9 837,6 points. Les valeurs bancaires ont fini dans le rouge: Santander a perdu 0,62% à 6,543 euros, BBVA a reculé de 0,69% à 8,794 euros et CaixaBank a clôturé en baisse de 1,40% à 3,724 euros. La Bourse suisse a terminé la semaine en petite hausse, l'indice SMI clôturant sur une progression de 0,08% à 8 264,20 points. Actelion a continué de perdre du terrain (-1,88% à 75,50 francs) cédant une partie de ses gains de mercredi. Les banques ont fini en ordre dispersé. UBS a reculé de 0,52% à 17,28 francs et Credit Suisse a en revanche gagné 0,67% à 26,98 francs. L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en légère baisse, à moins 0,05% pour 396,55 points. A la hausse, le groupe de services techniques Imtech a gagné 2,56% à 2,05 euros tandis qu'à la baisse le fournisseur internet Ziggo a, lui, perdu 0,97% à 31,54 euros.
La Bourse de Bruxelles a progressé de 0,15% à 2 870,89 points. Le banc-assureur KBC a terminé en tête de l'indice Bel 20 des valeurs vedettes, avec une progression de 1,16% à 42,00 euros, talonné par le groupe de métallurgie Umicore (+1,15% à 32,91 euros). Les valeurs immobilières ont le plus souffert: l'entreprise de gestion de biens immobiliers Befimmo a perdu 1,23% à 50,58 euros, suivie par Cofinimmo, spécialiste de l'immobilier de location (-1,06% à 90,75 euros). La Bourse de Milan a terminé en baisse de 0,41% à 19 022 points. Telecom Italia a grimpé de 4,51% à 0,718 euro, tandis que la banque BMPS a progressé de 1,52% à 0,1868 euro. Autogrill, qui a annoncé son entrée sur le marché indonésien, a fini quasi à l'équilibre (-0,08%) à 6,125 euros. A l'inverse, le groupe de services pétroliers Saipem a enregistré la plus forte baisse avec -2,36% à 16,52 euros. La Bourse de Lisbonne a terminé en hausse de 0,47% à 6 537,77 points, portée par ses valeurs financières. La banque Banif, de petite dimension, s'est envolée de 27,27% à 0,01 euro. La BCP s'est appréciée de 2,76% à 0,13 euro, la BPI de 0,94% à 1,19 euro et la BES de 0,68% à 1,03 euro. Le groupe de BTP Mota-Engil s'est en revanche replié de 3,25% à 4,44 euros et Portugal Telecom a cédé 0,39% à 3,31 euros.

Wall Street sans impulsion au lendemain de Thanksgiving
La Bourse de New York a terminé la semaine sur une note contrastée une séance raccourcie au lendemain de la fête de Thanksgiving: le Dow Jones a lâché 0,07% tandis que le Nasdaq a grappillé 0,37%. Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones a cédé 10,92 points à 16 086,41 points et le Nasdaq, à dominante technologique, s'est adjugé 15,14 points à 4 059,89 points. L'indice élargi S&P 500, qui comme le Dow Jones avait mercredi battu un nouveau record, a de son côté abandonné 0,08% (-1,42 point) à 1 805,81 points. Les places boursières américaines étaient fermées la veille et clôturaient avant-hier trois heures plus tôt qu'habituellement à l'occasion de Thanksgiving, fête familiale par excellence aux Etats-Unis. Beaucoup d'opérateurs en ont profité pour prendre un jour de congé et "les volumes ont été très légers", a observé Peter Cardillo de Rockwell Global Capital. Après avoir passé la majeure partie de la séance en territoire positif, les indices Dow Jones et S&P 500 se sont finalement rétractés dans les minutes précédant la clôture, soumis à une volatilité typique d'un marché où les échanges sont limités. Les investisseurs ont surveillé la performance du secteur de la distribution en ce "Black Friday", journée importante de soldes aux Etats-Unis marquant officieusement le début de la période des achats de fin d'année. "Les premiers rapports semblent positifs, Wal-Mart et Target indiquant avoir enregistré de bonnes ventes, ce qui est de bon augure pour la saison des fêtes", a relevé Peter Cardillo. Beaucoup d'entreprises du secteur ont toutefois prévenu que la concurrence serait rude cette année en termes d'offres promotionnelles, ce qui pourrait "rogner sur leurs marges", soulignaient les analystes de Charles Schwab. La tendance était en tout cas positive pour les titres de ces chaînes de magasin. Les actions des grandes surfaces Wal-Mart et Target prenaient respectivement 0,41% à 81,26 dollars et 0,06% à 64,45 dollars. L'action des grands magasins Macy's s'appréciait de 0,49% à 53,80 dollars. Le spécialiste de l'électronique grand public Best Buy s'adjugeait 0,88% à 39,96 dollars et le distributeur de jeux vidéo et consoles Game Stop 1,36% à 48,42 dollars. Le secteur technologique dans son ensemble était en forme. Apple gagnait 0,79% à 550,28 dollars, Twitter 0,86% à 41,25 dollars, Facebook 0,97% à 46,94 dollars, Microsoft 1,44% à 38,14 dollars.
Le spécialiste de la recherche sur internet Google lâchait toutefois 0,19% à 1 061,07 dollars et HP, qui avait engrangé des gains considérables mercredi après la publication de ses résultats, cédait 0,57% à 27,20 dollars. Parmi les autres valeurs du jour figure le spécialiste du négoce et de la transformation de matières premières agricoles Archer Daniels Midland. Son action perdait 2,00% à 40,66 dollars après le veto du gouvernement australien à son projet de rachat du groupe agroalimentaire GrainCorp.

Tokyo: le Nikkei clôture la semaine en baisse
La Bourse de Tokyo a terminé la semaine en baisse de 0,41% en raison de prises de bénéfices, après avoir fini la veille à son plus haut niveau depuis six ans.
A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a diminué de 65,25 points à 15 661,87 points. Sur l'ensemble de la semaine, il a quand même gagné 1,82%. Sur l'ensemble du mois de novembre, il a bondi de 9,31%. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau s'est effrité de son côté avant-hier de 0,19%, lâchant 2,38 points à 1 258,66 points. L'activité a été moyenne, avec 2,38 milliards d'actions échangées sur le premier marché.
Du côté des groupes de télécommunications, Softbank, qui a fortement grimpé ces dernières semaines, a reperdu 1,66% à 8 290 yens, et son concurrent KDDI a lâché 1,98% à 6 430 yens. Chez les fabricants d'électronique, Panasonic a reculé de 2,08% à 1 175 yens tandis que Sony est resté peu ou prou stable, grappillant 0,11% à 1 867 yens. Les constructeurs d'automobile ont aussi peu bougé: Toyota s'est effritée de 0,16% à 6 380 yens et Nissan de 0,32% à 936 yens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.