Le président de l'ARAV présente ses condoléances à la famille du moudjahid Saïd Bouhadja    Autodétermination : les Sahraouis en ont assez d'attendre un "mirage" promis par l'ONU    Importance de coordonner les efforts pour la protection des catégories vulnérables    Arabie saoudite : Khashoggi avait reçu des menaces avant sa mort, selon un ami    L'ancien ministre Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Conflit au Tigré : des émissaires africains vont tenter une médiation    PSG : Jesé Rodriguez bientôt viré ?    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Tir croisé sur l'Algérie    PORT D'ANNABA : Exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine    Sabri Boukadoum fait le ménage au MAE    KHENCHELA : Raccordement "prochain" de 450 foyers au réseau de gaz    Projet de loi sur la lutte contre l'enlèvement: des membres du Conseil de la nation saluent la teneur du texte    REUNION DU PREMIER MINISTRE AVEC LES WALIS : La situation sanitaire et l'eau potable au menu    MASCARA : Deux arrestations et saisie d'hallucinogènes    L'APLS mène des attaques intenses sur des positions marocaines pour le 12e jour consécutif    Le DGSN évoque avec l'ambassadeur suisse la coopération dans les domaines de police    Ligue 1: USMA-ESS, un choc pour lancer la saison    Décès de Saïd Bouhadja: Chanegriha présente ses condoléances à la famille du défunt    FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    LDC : Le programme de ce mercredi    Yacine Mebarki Condamné à un an de prison    Déjà en phase de modernisation    Un scooter propre et innovant    Numérisation en cours    Des marchés couverts désertés par les commerçants et la clientèle    Covid-19 : tout sur les tests de dépistage    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Les banques publiques difficilement vendables    Renvoi du verdict au 8 décembre prochain    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Des agriculteurs bloquent le lancement des travaux    Qualification de huit nouvelles recrues    Liberté pour Yacine Mebarki    Le sujet qui fâche    Timimoun : Des chercheurs préparent un sommet des oasis en 2021    Le Mouloudia d'Alger à pied d'œuvre au Bénin    USMBA – RCR : Treize joueurs qualifiés par la LFP    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Bouira: Assainissement du foncier industriel : 109 lots récupérés    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture    Macron provoque la tempête !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Egypte : Le leader de gauche Sabbahi dit qu'il se présentera à la présidentielle
Publié dans Le Maghreb le 10 - 02 - 2014

Une figure de la gauche égyptienne, Hamdeen Sabbahi, a annoncé qu'il se présenterait à l'élection présidentielle prévue cette année et pour laquelle le chef de l'armée Abdel Fattah al-Sissi est donné grand favori.
Il s'agit de la première personnalité politique de poids à annoncer sa candidature au scrutin dont la date n'a pas encore été fixée.
Très populaire, le maréchal Sissi, également ministre de la Défense, n'a pas encore annoncé officiellement sa candidature mais il ne fait pas mystère de ses intentions depuis qu'il a destitué le président Mohamed Morsi le 3 juillet et que le gouvernement mis en place réprime ses partisans.
Lors de la présidentielle de juin 2012 remportée par l'islamiste Morsi, M. Sabbahi était arrivé troisième au premier tour, pas loin derrière M. Morsi et un ancien Premier ministre du président déchu en 2011 Hosni Moubarak, Ahmad Chafiq.
Il était ensuite devenu l'un des plus virulents détracteurs de M. Morsi, qu'il accusait de perpétuer les injustices sociales et l'autoritarisme de l'ère Moubarak.
Dans un discours à ses partisans, retransmis en direct à la télévision, M. Sabbahi a annoncé sa candidature, déclenchant des cris de joie parmi son auditoire: Notre vote pour Sabbahi!
" J 'espère que ma décision va plaire aux jeunes et répondra à leurs demandes ", a-t-il ajouté.
Se réclamant de l'héritage du charismatique président Gamal Abdel Nasser, M. Sabbahi avait capté lors de l'élection de 2012 une importante partie du vote des jeunes et des révolutionnaires qui s'étaient soulevés contre le régime Moubarak.
Lors de la présidence de M. Morsi, il avait fait partie du Front de salut national (FSN), actif dans les manifestations contre le pouvoir islamiste.
Le 30 juin 2013, lors des importantes manifestations pour un départ de M. Morsi du pouvoir, il avait appelé l'armée à agir pour faire respecter la volonté du peuple si M. Morsi ne partait pas de lui-même. Le FSN a été miné par de profondes divisions entre les partisans du maréchal Sissi et ceux de M. Sabbahi. Le maréchal Sissi et les autorités ont promis qu'ils ne reviendraient pas aux pratiques en vigueur sous le régime de Moubarak, lors duquel des milliers de prisonniers politiques étaient détenus et où la liberté d'expression était bafouée. Pourtant, plus de 1 400 personnes ont été tuées depuis la destitution de M. Morsi en majorité des manifestants pro-Morsi, et plusieurs milliers de Frères musulmans ont été arrêtés, selon Amnesty International. Et après les pro-Morsi, les forces de l'ordre ont ouvert plus récemment un nouveau front en s'en prenant aux mouvements laïques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.