Sorties d'Ould-Abbès et situation inquiétante du pays    Une direction collégiale pour le FLN    La start-up chinoise qui devance Samsung dans la course aux smartphones pliables    Donald Trump remercie l'Arabie Saoudite pour la baisse du prix    VOTRE WEEK-END SPORTIF    «Abid-Charef est prêt à aller jusqu'au bout pour se défendre et être blanchi»    Les applications mobiles «boudées» par une majorité de médias algériens    Plus de 50 000 enfants victimes de maltraitance annuellement    Journée de contestation du personnel de l'éducation    Brioche salée    La prochaine édition sera maghrébine    Tiaret : L'université abrite un colloque sur le développement durable    Emigration clandestine : 413 harraga secourus et 1478 autres interceptés à l'Ouest depuis janvier    Boufatis : Affichage de la liste de 300 bénéficiaires de logements    20 blessés par les pétards    Le club El Assil gagne son pari    Violence coupable    FAF: Boualem Charef claque la porte    Ligue 1 : NAHD 1 MCO 0: Le Nasria en toute logique    Pourquoi l'Arabie Saoudite baisse sa production pétrolière    Recherché pour un accident mortel ayant coûté la vie à un policier: Un individu en fuite arrêté à Bethioua    Macron et les Gilets jaunes: La bataille de l'ancien monde    De la servitude à la soumission politique    Les Algériens sont-ils fatalistes ?    «La crise migratoire en Afrique, état des lieux, défis, enjeux et perspectives»    52 enfants palestiniens tués et plus de 900 arrêtés en 2018    Une tentative de transfert illégal de 25.700 euros déjouée à l'aéroport    Au moins 43 morts dans un attentat-suicide pendant un rassemblement religieux à Kaboul    La taxe d'habitation sur les factures d'électricité et gaz fait défault    Les élus du RND, Taj et PLJ rallient le FLN    Ecrivain et linguiste le plus prolifique de sa génération    Une mosquée du début du XIe siècle    Parachèvement de l'étude de restauration    Algérie - Niger : Examen des opportunités de coopération dans le secteur des transports et des travaux publics    Migration clandestine : La formation à l'entreprenariat des jeunes, un moyen de lutte "efficace"    La situation se complique pour les Algériens    Présidence d'Interpol : Face à la polémique, un général russe cède la place à un Sud-Coréen    Cacophonie au FLN    Guitouni annonce: "Un plan d'investissements de 75 milliards de dollars en 2018-2022"    Renault : Le conseil va discuter du remplacement temporaire de Ghosn    CS Constantine : Vers le recrutement de deux joueurs congolais    Budget 2019 en France : Large vote à l'Assemblée mais la bataille du pouvoir d'achat se poursuit    En l'absence d'Ali Bongo : L'Union africaine préoccupée par la crise politique au Gabon    85.000 enfants morts de faim oude maladie    Constantine : Le savant et penseur Mohamed Salah Essedik distingué    La 9e édition du du 22 au 26 novembre    La déclaration de politique du gouvernement présentée à la mi-décembre: Ouyahia à nouveau devant les députés    Le terroriste abattu à Mila, identifié    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grande Mosquée d'Alger : Installation d'une commission multisectorielle
Publié dans Le Maghreb le 22 - 11 - 2015

Composée de représentants des ministères de l'Habitat, des Affaires religieuses et de la Culture, une commission multisectorielle, a été installée jeudi à Alger, pour examiner tous les détails inhérents à la forme finale que devra prendre la Grande Mosquée d'Alger, appelée à devenir l'une des plus grandes mosquées au monde.
La commission pluridisciplinaire devra choisir les matériaux de construction nécessaires à la réalisation de la Mosquée et ses différentes structures, de manière à refléter l'identité nationale et à garantir une qualité supérieure de réalisation, a indiqué le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune lors de la réunion d'installation de la commission. La commission aura également à élaborer un cahier de charges "détaillé" pour toutes les opérations de décoration, d'ornementation, de sculpture et de revêtement des sols, des murs et des piliers de cet édifice qui sera construits avec des matériaux produits localement. Les ministères de l'Habitat et des Affaires religieuses avaient installé en mai dernier une commission conjointe, chargée de choisir les versets coraniques et les hadiths qui orneront cet édifice religieux, en tenant compte du cachet architectural algérien et de l'identité nationale dans toutes ses dimensions. Ladite commission avait soumis récemment les résultats de son travail au président de la République pour approbation.
"La réalisation de la Grande Mosquée d'Alger amorce une nouvelle étape, où il sera question de faire des choix aussi difficiles que minutieux qui ne se limitent pas uniquement à l'aspect technique, mais concernent la dimension civilisationnelle à conférer à cet édifice religieux", a indiqué le ministre, soulignant, à cet effet, "l'impératif de consulter des responsables des secteurs des Affaires religieuses et de la Culture".
"Tous les travaux de miniatures et de décoration seront confiés à des artisans algériens, mais en cas de besoin il sera fait appel aux spécialistes étrangers", a-t-il soutenu. "Des négociations sont en cours avec l'entreprise China State Construction Engineering Corporation LTD (CSCEC) afin que cette dernière puisse, une fois le projet réceptionné, rester une année de plus en Algérie pour former des techniciens algériens", a assuré le ministre. Pour sa part, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa a affirmé que "par ses choix techniques, la commission fera de la mosquée d'Alger, un édifice religieux qui symbolise l'Algérie indépendante et consacre l'identité de la société algérienne dans ses dimensions arabe et amazighe". "La mosquée qui se veut un acquis considérable doit véhiculer les sensibilités et identité de la nation dans les moindres détails", a souligné, de son côté, le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi.
S'étendant sur plus de 20 hectares, la Grande mosquée d'Alger compte une salle de prière d'une superficie de 20.000 m², une esplanade et un minaret d'une hauteur de 270 m, outre une bibliothèque, un centre culturel, une maison du coran, des jardins, un parking, des bâtiments administratifs, de la protection civile et de la sécurité ainsi que des espaces réservés à la restauration.
Ce projet se veut un pôle attractif à caractère religieux, culturel et scientifique conjuguant authenticité et modernité, à travers son style architectural exceptionnel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.