Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Colonisation. Bugeaud peut bien tomber de haut    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    Coronavirus : 413 nouveaux cas, 490 guérisons et 9 décès durant les dernières 24h    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    DEFENSE NATIONALE : Vers la réalisation de deux hôpitaux militaires    413 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Sétif : 19 décès dus au coronavirus ce jeudi    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Benlarbi et Hamitouche remis en liberté provisoire    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Qualifications au mondial : Neymar sauve encore le Brésil contre la Colombie
Publié dans Le Maghreb le 08 - 09 - 2016

Grâce à une réalisation de Neymar en fin de rencontre, le Brésil a pris le meilleur sur la Colombie mardi à Manaus (2-1). Alors que Miranda avait ouvert le score pour la Seleção, c'est Marquinhos qui a égalisé d'une tête malheureuse. Puis "Super Neymar" a mis tout le monde d'accord avec son 48e but en 72 sélections, soit le même total que Zico. À seulement 24 ans.
Sans lui, les choses sont différentes. Neymar était dans un bon soir: il a donné une passe décisive, puis a marqué le but de la victoire contre la Colombie, mardi à Manaus, en match qualificatif pour le Mondial-2018. En battant la Colombie, le Brésil se hisse à la deuxième place du tournoi de qualification sud-américain, ex-aequo avec l'Argentine (15 points), un point derrière l'Uruguay.
Les Brésiliens ont ouvert le score dès la 2e minute par le défenseur de l'Inter, Miranda, de la tête, sur un corner tiré par Neymar. L'autre défenseur central brésilien, le Parisien Marquinhos, a égalisé... pour la Colombie, d'une tête malheureuse contre son camp sur un centre de James Rodriguez.

Neymar rejoint Zico
A la 73e minute, Neymar d'une frappe croisée du gauche, sur la gauche de la surface de réparation, a redonné l'avantage au Brésil. Avec ce 48e but en 72 sélections, il rejoint le légendaire Zico, au cassement des buteurs de la Seleçao. Il est encore loin de Pelé (77), moins de Ronaldo (62) et Romario (55), à seulement 24 ans. Après la belle victoire en Equateur jeudi (0-3), grâce à deux buts du jeune prodige Gabriel Jesus et un de Neymar, le Brésil a réalisé un sans faute apprécié par le nouveau sélectionneur brésilien Tite, successeur de Dunga, limogé après l'élimination dès la phase de groupes de la Copa America 2016. Outre Neymar, l'attaquant Jesus et le latéral gauche Marcelo ont régalé les spectateurs. Dani Alves était le capitaine. Sur une bonne dynamique depuis sa victoire aux JO de Rio, le Brésil aura en octobre une tâche plus facile que contre la Colombie. Neymar et ses coéquipiers recevront la Bolivie puis se déplaceront au Venezuela.

Sans Messi, l'Argentine se fait peur au Venezuela
Sans Lionel Messi, blessé, l'Albiceleste a eu du mal face au Venezuela et n'a pas pu faire mieux qu'un simple nul (2-2). C'est Nicolas Otamendi qui a arraché l'égalisation à dix minutes du terme. Privée de Messi, Agüero et Higuain, l'Argentine a arraché un match nul 2-2 au Venezuela, en match qualificatif pour le Mondial 2018, perdant la tête du groupe sud-américain, au profit de l'Uruguay, vainqueur du Paraguay 4-0. C'est le Venezuela qui a ouvert la marque en première période, d'une frappe du gauche des 20 mètres, dans la lucarne de Romero (34e), le milieu de Malaga Juan Pablo Anor. Sur un contre, le Venezuela aggravait la marque. Salomon Rondon s'enfonçait côté gauche et offrait un centre en retrait à Josef Martinez, qui fixait facilement le gardien argentin Romero (52). Si les Argentins, bien que réduits à 10, n'avaient pas souffert contre l'Uruguay battu 1-0 la semaine dernière, ils ont longtemps été incapables de trouver l'ouverture, sous une pluie battante, et auraient même pu concéder un troisième but.

Banega en 10
La réaction argentine est venue de Pratto, l'attaquant de l'Atletico Mineiro, bien servi par Lamela dans la surface de réparation. Il butait une première fois sur la défense vénézuélienne, avant de réduire la marque (57). L'Argentine reprenait espoir et prenait le contrôle du match, multipliant les offensives par Banega, qui a fait honneur au N.10 qu'il portait en l'absence de Messi, Di Maria ou Pratto. A la 82e minute, le défenseur central Otamendi trouvait enfin la faille, d'une reprise du droit à bout portant, sur un corner tiré par Di Maria.Dans les dix dernières minutes, le match aurait pu basculer pour l'une ou l'autre des deux équips, mais le poteau sauvait l'Argentine, et le manque d'efficacité des attaquants argentins permettait au Venezuela de tenir en échec l'Albiceleste, qui l'avait facilement battu en juin lors de la Copa América (4-1). Avec 4 points en deux matches, le nouveau sélectionneur argentin Edgardo Bauza, nommé après la démission de Gerardo Martino, peut préparer sereinement les prochaines échéances des éliminatoires. Dans un mois, les Argentins se rendront au Pérou et recevront le Paraguay.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.