Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quant il s'agit de défendre l'image de l'Islam : L'Algérie toujours aux premiers rangs
Publié dans Le Maghreb le 04 - 10 - 2016

A partir de Blida, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a affirmé dimanche que l'Algérie était toujours à l'avant-garde quand il s'agit de défendre l'image de l'Islam à laquelle certaines parties tentent de porter atteinte.
"Certaines parties tentent de porter atteinte à l'image de l'Islam et des musulmans, en colportant sur eux de fausses informations, mais l'Algérie est et demeurera aux premiers rangs quand il s'agit de défendre la vraie image de notre religion, en mettant en avant ses préceptes nobles, sa civilisation et son message à travers les siècles", a souligné M. Aissa lors d'une conférence inaugurale de l'année culturelle des centres islamiques.
Les centres culturels islamiques en Algérie ont toujours œuvré "contre l'extrémisme, la violence et la Fitna", a-t-il ajouté, mettant en exergue le rôle de structures telles que le centre de Mazouna à Relizane ou Touat et Bejaia, dans le rayonnement culturel islamique, à travers leurs Oulemas et Chouyoukhs, "devenus avec le temps de véritables références religieuses", selon lui.
"Les centres islamiques sont un legs national, sauvegardé par les Oulemas musulmans, et adopté par la Guerre de libération nationale", a encore ajouté le ministre. Pour lui, "l'âme algérienne demeurera vivante tant que le saint Coran sera enseigné dans ses mosquées et tant qu'elle continuera à adopter un Islam du juste milieu et de la modération", exprimant son souhait que cette nouvelle saison culturelle soit celle de "la réconciliation avec soi et avec l'histoire, de la fédération des efforts de l'élite nationale dans tous les domaines, en vue de défendre la religion musulmane".
L'opportunité a donné lieu à la tenue d'une cérémonie en l'honneur du Cheikh Mohamed Tahar Ait Aldjet, à travers la projection d'un film documentaire sur la vie et l'œuvre de cet homme de culte. Sur place, il a été décidé d'imprimer tous ses ouvrages et ce qui a été écrit sur son œuvre.
Cheikh Mohamed Tahar Ait Aldjet a exprimé sa reconnaissance à l'égard de cette "noble initiative", implorant Dieu le tout puissant pour qu'il préserve l'Algérie, son peuple et son gouvernement.
Cette conférence nationale a été marquée par la présence des présidents du Haut conseil islamique et de l'Organisation nationale des zaouïas (Onza), respectivement MM. Bouabdallah Ghlamallah et Abdelkader Bassine, ainsi que des hommes de culte et des cadres du secteur des Affaires religieuses et des wakfs.
M. Ghlamallah a loué, à cette occasion, le rôle des zaouïas dans "la préservation du Coran et de la religion musulmane, durant la guerre de libération nationale". "Les Zaouïas constituent la base de la société algérienne, et les centres culturels se doivent de poursuivre la fondation des bases mises en place par nos aïeux", a-t-il soutenu.
Durant sa visite à Blida, M. Aïssa avait procédé à Boufarik à l'inauguration du nouveau centre culturel islamique "Bounedjar Kouider".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.