LE FLN SE SEPARE D'UN AUTRE SECRETAIRE GENERAL : Djamel Ould Abbes démissionne    LE PRESIDENT BOUTEFLIKA CONVOQUE LE COLLEGE ELECTORAL : Les sénatoriales pour le 29 décembre    Les mieux lotis en grève    ORAN : 4 ‘'harraga'' arrêtés sur la plage de Bomo    ASSOCIATION DES HANDICAPES : Inauguration d'un restaurant à Hassi Mameche    AIN SIDI CHERIF : Une postière condamnée à une année de prison    «Pas d'effacement des dettes»    «Inaugurées» mais non ouvertes au public    L'échec programmé de Rome    Au moins six Palestiniens tués dans des frappes israéliennes    SMT, nouveau représentant en Algérie    «Les joueurs ont une revanche à prendre»    3 médailles dont 1 en or pour l'Algérie    Errance intérieure(6)    Les candidats du FLN à guelma connus    Ouyahia, le cœur battant de l'incertitude    Presque tout est tributaire du prix du pétrole    La surcharge des classes irrite les enseignants du lycée Saoudi-Abdelhamid    Vivre ensemble, vivre mieux (1re partie)    Retour du bras de fer ?    Les Beatles, cinquante ans après The Double White    Des ex-dirigeants catalans devront rembourser le coût du vote de 2014    CSC-USMBA : de la gloire au déclin    "il est temps pour nous de pouvoir bien voyager"    Affrontements à couteaux tirés au FLN    Ne plus "donner d'argent aux enfants de migrants africains"    Fatwa décroche le Tanit d'or    Le titre d'officier de l'Ordre de Léopold de Belgique décerné à un citoyen algérien    Aïn El Hammam : Flambée des prix sur les marchés    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    MC Oran: Encore du pain sur la planche pour Belatoui    Bouira: Saisies de plus de 6.300 bouteilles de boissons alcoolisées    Relizane: Des espaces squattés par des commerçants, libérés    L'affrontement    USM Alger: Un point et des satisfactions    ASM Oran: Josep Maria Noguès contacté    Kharchi Fouad, candidat du FLN au Sénat    Investissement: 121 projets inscrits en dix mois    El-Tarf: Les candidats FLN aux sénatoriales connus    Skikda: Installation des nouveaux chefs de daïras    Italie : Rome maintient son projet de budget, rejeté par Bruxelles    2ème session du dialogue de haut niveau Algérie-UE : Détermination commune à approfondir les relations    La dédollarisation commence à porter ses fruits en Russie    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    Conférence de Palerme pour la Libye: Un énième échec    Remaniement ministériel en Tunisie : Youssef Chahed obtient la confiance du parlement    Accrochages, tirs de roquettes et raids aréiens : Ghaza est de nouveau en guerre    Ouyahia parle de "manipulation"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clôture du colloque sur Abou Madyan Shuayb Al Ichbili : L'université, pôle de conscience d'un Islam nord-africain
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, qui a présidé hier la cérémonie de clôture de la première édition du Colloque international sur les érudits de Béjaïa, a appelé la classe intellectuelle algérienne à travailler davantage pour la promotion des références religieuses du peuple algérien.
«C'est l'unique rempart contre les visées terroristes sous la bannière d'un islam inconnu de nos ancêtres», dira Mohamed Aïssa. Convaincu que la défense du pays contre ces visées n'incombe pas uniquement aux forces armées, le ministre des Affaires religieuses veut faire jouer un rôle de rempart à l'université algérienne. «C'est faire ressusciter la mémoire de cette nation et sa vulgarisation par l'université qui pourra empêcher véritablement la propagation d'un islam étranger à nos mœurs nord-africaines», a déclaré Mohamed Aïssa. Le ministre, qui adossera aux futures éditions de ce colloque la nécessité de chercher pourquoi les savants andalous ont préféré posé pied à Béjaïa, à l'instar des autres savants européens, enchaînera sur sa proposition d'instituer des rencontres afin de débattre d'une religion imprégnée des valeurs scientifiques. Cette proposition qui doit recevoir l'aval des autorités locales aura pour moteur principal le travail intellectuel et universitaire, proposera l'hôte de la capitale des Hammadites.
«L'université doit constituer un pôle important dans la reconquête de l'islam nord-africain», conclura Mohamed Aïssa. Notons que le ministre des Affaires religieuses a commencé sa visite par la zaouia de Sidi Yahia El Aidli, à Tamokra, où il a honoré le cheikh Tahar Aït Aldjet. Sur place, Mohamed Aïssa s'est enquis de l'avancement des travaux de construction d'une école coranique et a décidé d'apporter la contribution de son département à l'achèvement de ce chantier. «L'apport financier du ministère, d'une valeur de 60 millions DA, sera échelonné sur trois ans, soit 20 millions DA par année», a indiqué Mohamed Aïssa. Le ministre a procédé également lors de son inspection à travers la wilaya à l'inauguration de plusieurs mosquées et lancé les travaux de construction de nombreux autres lieux de culte musulman, avant de prononcer l'ouverture officielle du Centre islamique baptisé du nom de l'ancien ministre des Affaires religieuses, Mouloud Kacem Naït Belkacem.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.