Pour une redynamisation de la coopération algéro-russe    WOB - GSP programmé le 29 janvier    «J'ai démissionné pour des raisons personnelles»    Quatorze propositions pour le redressement national    A l'avenir, l'Algérie visera le marché étranger    «L'ANP est déterminée à garantir la sécurité des citoyens et du pays lors des élections présidentielles»    Rached El Ghanouchi et vingt-six autres islamistes sur le banc des accusés !    Messahel s'entretient à Davos-Klosters avec son homologue saoudien M. Ibrahim Al-Assaf    32 lettres d'intention dont 9 de partis politiques déposés    Les employeurs doivent se soumettre à la loi    Quand la mémoire fait défaut    L'arbre qui cache la forêt    1 720 transporteurs contrevenants comptabilisés en 2018    APC ou carnaval fi dachra    L'activité de lecture dépend des sujets    Ecrivaine à… 11 ans    Jusqu'à la fin des temps en lice    Assises nationales du tourisme : Poursuite des travaux au niveau des quatre ateliers    Finances Tenue à Alger d'un séminaire sur la révision du Système comptable financier    Commerce : L'inflation moyenne annuelle à 4,3% jusqu'à décembre 2018    Coupe de la CAF (phase de poules) : Le NAHD dans le groupe du Zamalek    Coupe d'Algérie (1ère partie- 8es de finale) : La logique qualification du CRB, l'USMAn et la JSMB    Hamrouche ne sera pas candidat    VFS annonce une nouvelle mesure    Mouwatana met en garde contre le 5e mandat    Mariée à son insu à un "terroriste"    Un concours prévu pour le 2 mars prochain    Accord Maroc-UE : Le Polisario saisira de nouveau la justice européenne    Soudan : Al-Bachir rejette la responsabilité de mort de manifestants, accuse les protestataires    Syrie : Pederson et Lavrov soulignent l'importance de l'action conjointe    L'Algérie esr bien le nouveau berceau de l'humanité    TRIBUNAL ADMINISTRATIF : La grève de l'intersyndicale de l'Education déclarée illégale    POUR EVITER LA FUITE DES CERVEAUX : L'ordre des médecins appelle au dialogue    Le photographe de presse Benhlima Abdelkrim porté disparu en mer    Le NAHD voit désormais grand    Les experts pointent les insuffisances et contraintes du secteur    Que de derbies !    Une finale avant la lettre entre les plus titrés    Au royaume des poètes arabes    Accord commercial Union européenne-Maroc : Le Front Polisario saisira de nouveau la justice    Extension du port de Skikda: Sonatrach signe un contrat avec les Chinois    Le rêve et la chaloupe    Forum économique de Davos : Messahel représente le président de la République    Journal officiel : La date du 18 janvier décrétée Journée nationale de la commune    Nomination des magistrats et prérogatives pour la HIISE    Film Juba II : Faire connaitre l'Histoire profonde de l'Algérie    Bedoui lance le débat    Les chrétiens sont "très persécutés" en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clôture du colloque sur Abou Madyan Shuayb Al Ichbili : L'université, pôle de conscience d'un Islam nord-africain
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, qui a présidé hier la cérémonie de clôture de la première édition du Colloque international sur les érudits de Béjaïa, a appelé la classe intellectuelle algérienne à travailler davantage pour la promotion des références religieuses du peuple algérien.
«C'est l'unique rempart contre les visées terroristes sous la bannière d'un islam inconnu de nos ancêtres», dira Mohamed Aïssa. Convaincu que la défense du pays contre ces visées n'incombe pas uniquement aux forces armées, le ministre des Affaires religieuses veut faire jouer un rôle de rempart à l'université algérienne. «C'est faire ressusciter la mémoire de cette nation et sa vulgarisation par l'université qui pourra empêcher véritablement la propagation d'un islam étranger à nos mœurs nord-africaines», a déclaré Mohamed Aïssa. Le ministre, qui adossera aux futures éditions de ce colloque la nécessité de chercher pourquoi les savants andalous ont préféré posé pied à Béjaïa, à l'instar des autres savants européens, enchaînera sur sa proposition d'instituer des rencontres afin de débattre d'une religion imprégnée des valeurs scientifiques. Cette proposition qui doit recevoir l'aval des autorités locales aura pour moteur principal le travail intellectuel et universitaire, proposera l'hôte de la capitale des Hammadites.
«L'université doit constituer un pôle important dans la reconquête de l'islam nord-africain», conclura Mohamed Aïssa. Notons que le ministre des Affaires religieuses a commencé sa visite par la zaouia de Sidi Yahia El Aidli, à Tamokra, où il a honoré le cheikh Tahar Aït Aldjet. Sur place, Mohamed Aïssa s'est enquis de l'avancement des travaux de construction d'une école coranique et a décidé d'apporter la contribution de son département à l'achèvement de ce chantier. «L'apport financier du ministère, d'une valeur de 60 millions DA, sera échelonné sur trois ans, soit 20 millions DA par année», a indiqué Mohamed Aïssa. Le ministre a procédé également lors de son inspection à travers la wilaya à l'inauguration de plusieurs mosquées et lancé les travaux de construction de nombreux autres lieux de culte musulman, avant de prononcer l'ouverture officielle du Centre islamique baptisé du nom de l'ancien ministre des Affaires religieuses, Mouloud Kacem Naït Belkacem.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.