La présentation du programme prévue prochainement    Conférence sur les technologies de traitement de l'eau à Tipasa: l'exploitation des eaux traitées dans l'irrigation une "nécessité vitale"    Syrie: le gouvernement envoie ses forces dans le nord pour stopper l'offensive turque    Le projet de loi sur les hydrocarbures, fruit d'expertises nationales à 100%, ne représente aucune crainte    Présidentielle en Tunisie: Kais Saied élu président avec 72,71% des voix    Le Conseil des ministres donne écho au mouvement populaire    Sellami : «Le taux annoncé par le ministère des Finances est dopé»    L'ARPCE l'a suspendue pour «utilisation illégale du VPN»    Gaïd Salah en visite aujourd'hui au commandement des forces navales    Ligue 1/MCA-USMA: match perdu par pénalité et défalcation de 3 points pour l'USMA    Un policier tue 4 membres d'une même famille et en blesse un autre    Wilayas de l'Est: suivi partiel du mouvement de débrayage des enseignants du primaire    Festival culturel international de musique symphonique    Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    Chanson berbère et identité nationale en débat    La liste des 23 joueurs locaux pour le match face au Maroc    Oran: plus de 90 exposants à la 16e édition du salon Batiwest    Un ancien ministre marocain recadré à cause de l'Algérie    COUPURE D'INTERNET AU NIVEAU DU VFS GLOBAL : L'Autorité de régulation réagit    Tribunal de Sidi M'hamed : Prolongation de la détention provisoire de six porteurs du drapeau amazigh    Appel à doubler d'efforts pour promouvoir la coopération parlementaire entre les pays de l'OCI    Oran: accostage d'un navire de croisière avec à son bord 641 touristes    Le RAJ dénonce l'interpellation de Fersaoui Abdelouhab    Lutte contre les infections nosocomiales à Tizi-Ouzou: manque d'information et disparité entre les secteurs public et privé    Retrait de 1 000 soldats américains du nord de la Syrie    Merkel somme Erdogan d'arrêter son agression    «Une détection précoce pour soigner et surtout limiter les séquelles liées aux traitements»    Des citoyens du village socialiste Guelta Zerga ferment la RN8    La campagne de vaccination retardée    Que décidera la CD/LFP ?    Les joueurs, en grève, décident de boycotter toutes les compétitions    Algérie-France discuté mardi à Lille    Des civils exécutés par des milices à la solde d'Ankara    Soirée cinéma avec le film "Ici, on noie les Algériens"    ACTUCULT    Une belle «Rencontre d'ici et d'ailleurs» avec de grands artistes    Election présidentielle : Sortie de crise ou confirmation de l'impasse ?    Pas d'activités politiques pour les militaires à la retraite    MC Oran : Montagnes russes pour El Hamri    CA Bordj Bou Arréridj : Le contrat de Chaouchi résilié    CR Belouizdad : Le Chabab s'empare du fauteuil de leader    Alger: Le wali suspend les maires de Beni Messous et de Gué de Constantine    Tlemcen: Programme chargé pour le ministre de l'Intérieur en visite aujourd'hui    Rassemblement près de l'APN: Mobilisation contre la loi sur les hydrocarbures    Algérie/Nigeria : Le président nigérian appelle à une coopération énergétique accrue avec l'Algérie    Investissement : Le FCE soutient fortement la révision de la règle 51/49    Situation en Syrie: L'Algérie réitère son refus "catégorique" de l'atteinte à la souveraineté des Etats    34e Festival du cinéma " Entrevues de Belfort " : Les films "Abou Leila" et "143 rue du désert" en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le magnat de l'immobilier élu 45e président des Etats-Unis : Trump promet des relations honnêtes avec les autres pays
Publié dans Le Maghreb le 10 - 11 - 2016

Le candidat républicain Donald Trump a remporté mardi l'élection présidentielle américaine face à son adversaire démocrate Hillary Clinton.
Le républicain, qui s'est imposé dans la plupart des Etats pivots ("swing states") comme la Floride, l'Ohio ou la Caroline du Nord, a obtenu plus de 288 grands électeurs (alors que 270 étaient nécessaires pour gagner la présidentielle) dans 29 Etats américains, majorité absolue nécessaire pour devenir président des Etats-Unis.
Après son élection, Donald Trump s'est dit prêt à travailler avec tous les pays qui y sont disposés et à rechercher le partenariat plutôt que le conflit.
Donald Trump, qui a remporté l'élection présidentielle américaine de mardi, a assuré dans son premier discours que les laissés-pour-compte ne seraient plus oubliés aux Etats-Unis, et s'est dit prêt à travailler avec tous les pays qui y seraient disposés, afin de privilégier le partenariat plutôt que le conflit. "Nous nous entendrons avec tous les autres pays qui ont la volonté de s'entendre avec nous", a déclaré le nouveau chef des Etats-Unis, cité par Reuters.
Annonçant de grands travaux et promettant de se mettre au travail pour le bien du peuple américain, il a également confirmé que la candidate démocrate, Hillary Clinton, lui avait téléphoné pour reconnaître sa défaite.
Poutine espère un dialogue constructif
Vladimir Poutine a adressé ses félicitations à Donald Trump qui a été élu président des Etats-Unis. Le président russe Vladimir Poutine a félicité mercredi dans un télégramme Donald Trump pour son élection à la Maison Blanche et a dit son espoir de coopérer avec lui sur les grands dossiers internationaux. " Poutine a fait part de son espoir de coopérer pour que les relations russo-américaines, actuellement en crise, s'améliorent, et de travailler ensemble sur les dossiers internationaux, en quête de réponses efficaces aux défis touchant à la sécurité dans le monde ", a déclaré le Kremlin dans un communiqué. La victoire de Donald Trump pourrait marquer le début d'un renouvellement de la politique étrangère des Etats-Unis dans toutes les directions, y compris par rapport à la Russie. Du moins, c'est ce qu'affirme le chef du Comité de la Douma d'Etat de Russie pour les affaires internationales, Konstantin Kosatchev. À l'en croire, il ne faudrait toutefois pas s'attendre à un redémarrage immédiat dans les relations bilatérales entre les deux pays. Cependant, un événement de plus grande importance aurait déjà eu lieu : " le redémarrage des Etats-Unis en tant que tels ".
Le monde entre enthousiasme et inquiétude
Choc, angoisse, inquiétude? Personne n'est resté indifférent à la victoire surprise du candidat républicain Donald Trump à la présidentielle américaine. Les leaders de différents pays lui ont adressé des félicitations. D'autres n'ont pas hésité à exprimer leur inquiétude.
L'élection du milliardaire Donald Trump au poste de président des Etats-Unis a surpris la majorité des habitants de la Terre. Mais les leaders de différents pays lui ont tout de suite adressé des félicitations à cette occasion. Ainsi, le premier ministre hongrois Viktor Orban a qualifié la nouvelle d'" excellente ". " Mes félicitations ! Excellente nouvelle. La démocratie est encore en vie ", a-t-il écrit sur con compte Facebook. Le premier ministre belge Charles Michel, pour sa part, en félicitant M. Trump, a espéré que les Etats-Unis continueront de soutenir le projet européen et d'assurer la sécurité de leurs alliés de l'Otan.
" J'espère que vous continuerez à soutenir le projet européen et à garantir, à nos côtés, la sécurité au sein de l'Otan ", a écrit Charles Michel. " Je forme le vœu que vous soyez un président rassembleur et ouvert au dialogue respectueux. J'espère que la Belgique et les Etats-Unis continueront à défendre les valeurs communes comme la liberté et la tolérance ", a-t-il souligné. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le président du Conseil, Donald Tusk, ont invité mercredi Donald Trump, dans une lettre commune le félicitant pour sa victoire, " à se rendre en Europe pour un sommet Union européenne - Etats-Unis dès que cela lui conviendra ". " Il est plus important que jamais de renforcer les relations transatlantiques ", ont-ils souligné. La première ministre britannique Theresa May s'est déclarée prête à coopérer avec Donald Trump. " Le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont une relation durable et spéciale basée sur les valeurs de la liberté, la démocratie et l'entreprise ", a-t-elle dit dans un communiqué. " Nous sommes et restons des partenaires solides en matière de commerce, sécurité et défense ", a-t-elle ajouté.
Cependant, tous les commentateurs ne sont pas enthousiasmés par l'élection de Donald Trump. Par exemple, le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier s'attend à des temps " plus difficiles " sur le plan international avec son arrivée à la Maison Blanche.
" Rien ne va être plus simple, beaucoup de choses vont devenir plus difficiles ", a-t-il déclaré aux journalistes. Il a dit s'attendre à ce que " les Etats-Unis prennent plus souvent des décisions seuls " sur les questions de portée internationale, sans se concerter avec leurs partenaires.
D'autre part, la chancelière allemande Angela Merkel a proposé mercredi à Donald Trump " une coopération étroite " fondée sur les valeurs communes démocratiques et le respect de l'autre.
" L'Allemagne et les Etats-Unis sont liés par des valeurs, la démocratie, la liberté, le respect du droit, de la dignité de l'homme indépendamment de sa couleur de peau, de sa religion, de son sexe, de son orientation sexuelle ou de ses convictions politiques. C'est sur la base de ces valeurs que je propose une coopération étroite au futur président des Etats-Unis, Donald Trump ", a déclaré la chancelière à Berlin. L'administration du président ukrainien Piotr Porochenko s'est dite prête à coopérer avec M. Trump, tout en suggérant d'ailleurs qu'elle trouverait d'autres personnes sur qui s'appuyer aux Etats-Unis. " Les Etats-Unis sont un grand pays. Nous avons beaucoup d'amis là-bas. Je suis certain que nous trouverons le moyen de coopérer à l'avenir, quelle que soit l'administration américaine ", a déclaré mercredi le chef adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne Dmitri Chimkiv.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.