Les étudiants se démarquent    Déstabilisations cycliques    Reprise dimanche des discussions sur la transition    Une série d'attentats déjoués    L'Iran joue l'apaisement    «Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»    Frifer se rapproche du CS Sfax    L'Algérie 8e en garçons et 13e en filles aux Mondiaux d'athlétisme    Ce sera à Sidi Moussa et à Doha    El Bahia prépare la saison estivale    Extension du réseau de gaz 400 nouveaux foyers raccordés    Concert en hommage à la diva Fayrouz    Rabah Asma : "J'adore faire la fête dans mon pays !"    Témoin de plusieurs siècles d'histoire    Les salaires impayés aux joueurs estimés à plus de 50 millions dinars    Ibbou en finale    Nouvelle attaque de Daech en Libye    Ali-Yahia, Taleb Ibrahimi et Benyelles appellent l'armée à dialoguer    Nouveau secrétariat national pour le FFS    Rassemblement pour la libération de Louisa Hanoune    Le RCD dénonce une «chasse aux sorcières»    La troupe du Renouveau du théâtre amazigh demain à Tizi Ouzou    Le FFS rejette le scrutin du 4 juillet    Echauffourées entre jeunes et policiers    La présidentielle, un scrutin disqualifié d'avance    Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Nomination de 4 nouveaux cadres    Flan de poulet    USM Bel Abbès – MCA : Victoire impérative pour rester en Ligue 1    Oran : 25 blessés dans une collision entre un bus et une voiture    Détournement de 32,3 milliards de centimes et 100 000 euros au CPA de Bouira : Trois cadres du CPA placés sous mandat de dépôt    Société Générale Algérie : Concours Jeune artiste peintre    Haï Snawber ex-Les Planteurs: Démolition d'une dizaine de nouvelles constructions illicites    Et si c'était la solution ?    Le sage père de famille et l'Algérie de demain    Baptême du feu pour Arkab!    Viande à 750 DA: c'est où M. le ministre?    Numidia TV bouleverse la hiérarchie du Ramadhan 2019    Du talent et des aiguilles...    Saisie de 5 quintaux de viande blanche avariée    Youcef Addouche et Kenza Dahmani sacrés    Sonatrach et Eni prolongent leur lune de miel    Etats-Unis : La tension USA-Chine plaide pour une baisse de taux de la Fed    Corée du Nord : Comment une "douzaine de voyous" a pris d'assaut l'ambassade à Madrid    Industrie : Les géants de l'auto confrontés au marché de l'occasion en Afrique    Avec un "concept store" dans le centre de Beijing : Carrefour Chine étend sa stratégie de distribution intelligente    Bourses : Des signaux rassurants relancent l'appétit pour le risque    6 civils tués lors d'un raid saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le magnat de l'immobilier élu 45e président des Etats-Unis : Trump promet des relations honnêtes avec les autres pays
Publié dans Le Maghreb le 10 - 11 - 2016

Le candidat républicain Donald Trump a remporté mardi l'élection présidentielle américaine face à son adversaire démocrate Hillary Clinton.
Le républicain, qui s'est imposé dans la plupart des Etats pivots ("swing states") comme la Floride, l'Ohio ou la Caroline du Nord, a obtenu plus de 288 grands électeurs (alors que 270 étaient nécessaires pour gagner la présidentielle) dans 29 Etats américains, majorité absolue nécessaire pour devenir président des Etats-Unis.
Après son élection, Donald Trump s'est dit prêt à travailler avec tous les pays qui y sont disposés et à rechercher le partenariat plutôt que le conflit.
Donald Trump, qui a remporté l'élection présidentielle américaine de mardi, a assuré dans son premier discours que les laissés-pour-compte ne seraient plus oubliés aux Etats-Unis, et s'est dit prêt à travailler avec tous les pays qui y seraient disposés, afin de privilégier le partenariat plutôt que le conflit. "Nous nous entendrons avec tous les autres pays qui ont la volonté de s'entendre avec nous", a déclaré le nouveau chef des Etats-Unis, cité par Reuters.
Annonçant de grands travaux et promettant de se mettre au travail pour le bien du peuple américain, il a également confirmé que la candidate démocrate, Hillary Clinton, lui avait téléphoné pour reconnaître sa défaite.
Poutine espère un dialogue constructif
Vladimir Poutine a adressé ses félicitations à Donald Trump qui a été élu président des Etats-Unis. Le président russe Vladimir Poutine a félicité mercredi dans un télégramme Donald Trump pour son élection à la Maison Blanche et a dit son espoir de coopérer avec lui sur les grands dossiers internationaux. " Poutine a fait part de son espoir de coopérer pour que les relations russo-américaines, actuellement en crise, s'améliorent, et de travailler ensemble sur les dossiers internationaux, en quête de réponses efficaces aux défis touchant à la sécurité dans le monde ", a déclaré le Kremlin dans un communiqué. La victoire de Donald Trump pourrait marquer le début d'un renouvellement de la politique étrangère des Etats-Unis dans toutes les directions, y compris par rapport à la Russie. Du moins, c'est ce qu'affirme le chef du Comité de la Douma d'Etat de Russie pour les affaires internationales, Konstantin Kosatchev. À l'en croire, il ne faudrait toutefois pas s'attendre à un redémarrage immédiat dans les relations bilatérales entre les deux pays. Cependant, un événement de plus grande importance aurait déjà eu lieu : " le redémarrage des Etats-Unis en tant que tels ".
Le monde entre enthousiasme et inquiétude
Choc, angoisse, inquiétude? Personne n'est resté indifférent à la victoire surprise du candidat républicain Donald Trump à la présidentielle américaine. Les leaders de différents pays lui ont adressé des félicitations. D'autres n'ont pas hésité à exprimer leur inquiétude.
L'élection du milliardaire Donald Trump au poste de président des Etats-Unis a surpris la majorité des habitants de la Terre. Mais les leaders de différents pays lui ont tout de suite adressé des félicitations à cette occasion. Ainsi, le premier ministre hongrois Viktor Orban a qualifié la nouvelle d'" excellente ". " Mes félicitations ! Excellente nouvelle. La démocratie est encore en vie ", a-t-il écrit sur con compte Facebook. Le premier ministre belge Charles Michel, pour sa part, en félicitant M. Trump, a espéré que les Etats-Unis continueront de soutenir le projet européen et d'assurer la sécurité de leurs alliés de l'Otan.
" J'espère que vous continuerez à soutenir le projet européen et à garantir, à nos côtés, la sécurité au sein de l'Otan ", a écrit Charles Michel. " Je forme le vœu que vous soyez un président rassembleur et ouvert au dialogue respectueux. J'espère que la Belgique et les Etats-Unis continueront à défendre les valeurs communes comme la liberté et la tolérance ", a-t-il souligné. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le président du Conseil, Donald Tusk, ont invité mercredi Donald Trump, dans une lettre commune le félicitant pour sa victoire, " à se rendre en Europe pour un sommet Union européenne - Etats-Unis dès que cela lui conviendra ". " Il est plus important que jamais de renforcer les relations transatlantiques ", ont-ils souligné. La première ministre britannique Theresa May s'est déclarée prête à coopérer avec Donald Trump. " Le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont une relation durable et spéciale basée sur les valeurs de la liberté, la démocratie et l'entreprise ", a-t-elle dit dans un communiqué. " Nous sommes et restons des partenaires solides en matière de commerce, sécurité et défense ", a-t-elle ajouté.
Cependant, tous les commentateurs ne sont pas enthousiasmés par l'élection de Donald Trump. Par exemple, le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier s'attend à des temps " plus difficiles " sur le plan international avec son arrivée à la Maison Blanche.
" Rien ne va être plus simple, beaucoup de choses vont devenir plus difficiles ", a-t-il déclaré aux journalistes. Il a dit s'attendre à ce que " les Etats-Unis prennent plus souvent des décisions seuls " sur les questions de portée internationale, sans se concerter avec leurs partenaires.
D'autre part, la chancelière allemande Angela Merkel a proposé mercredi à Donald Trump " une coopération étroite " fondée sur les valeurs communes démocratiques et le respect de l'autre.
" L'Allemagne et les Etats-Unis sont liés par des valeurs, la démocratie, la liberté, le respect du droit, de la dignité de l'homme indépendamment de sa couleur de peau, de sa religion, de son sexe, de son orientation sexuelle ou de ses convictions politiques. C'est sur la base de ces valeurs que je propose une coopération étroite au futur président des Etats-Unis, Donald Trump ", a déclaré la chancelière à Berlin. L'administration du président ukrainien Piotr Porochenko s'est dite prête à coopérer avec M. Trump, tout en suggérant d'ailleurs qu'elle trouverait d'autres personnes sur qui s'appuyer aux Etats-Unis. " Les Etats-Unis sont un grand pays. Nous avons beaucoup d'amis là-bas. Je suis certain que nous trouverons le moyen de coopérer à l'avenir, quelle que soit l'administration américaine ", a déclaré mercredi le chef adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne Dmitri Chimkiv.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.